Archives pour la catégorie Satisfaction

Étude intérimaire de satisfaction du personnel soignant dans l’implantation d’un formulaire électronique d’administration des doses de médicaments dans le cadre d’un projet pilote en chirurgie pédiatrique

L’introduction de nouvelles technologies en santé représente un défi important. En ce qui concerne la documentation des doses de médicaments administrées au patient, on peut recourir à une feuille d’administration de médicaments (FADM) ou l’équivalent sous forme électronique (FADME).

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mené une étude descriptive transversale afin d’évaluer la satisfaction du personnel infirmier dans l’implantation en novembre 2014 d’un FADME dans un projet pilote en chirurgie pédiatrique d’un hôpital universitaire de 500 lits. Nous avons établi un questionnaire pré-implantation et un questionnaire post-implantation comportant respectivement dix et 17 questions et l’avons remis en version papier au personnel infirmier sur les trois quarts de travail en pré-implantation et post-implantation.

Les risques évoqués et l’insatisfaction notée ne sont pas étonnants en phase d’implantation lors d’une évaluation intérimaire. L’implantation d’un FADME est un changement important pour le personnel infirmier qui comporte des avantages et des inconvénients à prendre en considération.

On peut consulter l’affiche présentée au congrès Professional Practice Conference de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux (SCPH/CSHP) du 30 janvier au 3 février 2016 à Toronto, Ontario, Canada.

fadm3

AUTOMED 1 : Automédication aux Unités d’accouchement d’un centre Tertiaire en Obstétrique et Mère-Enfant, une étude de cohorte

En 2003, le CHU Sainte-Justine a instauré un programme d’automédication en obstétrique-gynécologie post-partum afin d’impliquer activement les femmes dans leur thérapie médicamenteuse et de leur donner une plus grande autonomie dans la prise en charge de la douleur et de la constipation.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous évaluerons de façon formelle le programme d’automédication du CHU Sainte-Justine, chose qui n’a pas encore été faite depuis sa mise en place.automed1

Cette étude permettra de mieux caractériser l’utilisation de la trousse d’automédication. Elle permettra aussi de documenter l’usage de la codéine chez les femmes allaitant ainsi que de décrire les effets indésirables chez les mères et leurs nouveau-nés.

On peut consulter l’affiche présentée dans le cadre du Congrès de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec du 15 au 17 avril 2015 à Québec, Qc, Canada.

 

Évaluation de l’implantation de cabinets automatisés décentralisés

Dans notre blogue du 11 octobre 2012, nous vous avions partagé l’affiche présentée au congrès International Forum on Quality & Safety in Healthcare, dont l’objectif était d’évaluer la perception du personnel infirmier sur les effets des cabinets automatisés sur la sécurité des soins et l’ergonomie. L’article de ce projet est maintenant publié et il nous fait plaisir de vous inviter à le consulter.

Évaluation de l’implantation de cabinets automatisés décentralisés

Évaluation de l’implantation de cabinets automatisés décentralisés

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal of Pharmacy Practice, accessible sur PubMed.

Connaissances, croyances et attitudes des pharmaciens communautaires québécois par rapport à l’immunisation

Plusieurs associations recommandent l’administration des vaccins par les pharmaciens afin d’en faciliter l’accès et d’augmenter les taux de vaccination.

Affiche présentée à la Conférence canadienne sur l'immunisation/ Canadian Immunization Conference  2014, les 2-4 décembre 2014 à Ottawa, Canada.

Affiche présentée à la Conférence canadienne sur l’immunisation/ Canadian Immunization Conference 2014, les 2-4 décembre 2014 à Ottawa, Canada.

Nous avons effectué un sondage auprès de 115 pharmaciens communautaires du Québec. La moitié (52%) des répondants étaient d’avis que les pharmaciens devraient pouvoir y prescrire et administrer des vaccins. Les barrières principales à la vaccination par les pharmaciens étaient le manque de temps (90%) et de formation (92%). Ainsi, ces résultats peuvent soutenir de nouvelles discussion sur le rôle des pharmaciens en soutien à l’immunisation au Québec et au Canada.

Le résumé se trouve ci-dessous :

Background: Many immunization–preventable diseases still cause major morbidity and mortality in Canada. Immunization rates in Québec are suboptimal, especially among adults. In order to widen vaccines’ availability and facilitate their uptake, several associations and government agencies recommend that vaccines be administered by pharmacists.

Objectives: To describe the pharmacists’ knowledge, beliefs, and attitudes towards immunization and determine what barriers to pharmacist–led immunization are perceived by Québec’s pharmacists.

Methods: Our study was a descriptive survey of pharmacists working in a community setting in Québec. Community pharmacists were randomly chosen among a list of Québec’s pharmacies and were contacted by phone from January 17 to 25, 2013. Participating pharmacists were given a web link to our questionnaire (created with the website http://www.surveymonkey.com). A reminder e–mail was sent 5–7 days after the first contact. We contacted 201 community pharmacists during the study period, and 115 answered the survey, generating a 57 % response rate. No statistical analysis was used, as this was a descriptive study.

Results: A vast majority of respondents answered that vaccines have more benefits than adverse effects. Approximately half (52 %) answered that pharmacists should be able to prescribe and administer vaccines, pending a legislative change. Those pharmacists were more interested in administering travel (92 %), flu (88 %), and pandemic (85 %) vaccines than regularly scheduled vaccines for adults (65 %) or children (18 %). Principal barriers to pharmacist–led immunization were lack of time (90 %) and training (92 %), whereas increased immunization training (95 %) and adequate remuneration (92 %) were the most common factors that would help its implementation.

Conclusions: Our findings should push for a renewed discussion of the role of pharmacists as immunization agents in Canadian provinces where pharmacists do not have a right to administer vaccines.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée à la Conférence canadienne sur l’immunisation/ Canadian Immunization Conference  2014, les 2-4 décembre 2014 à Ottawa, Canada.

 

Satisfaction du personnel infirmier suivant l’implantation de chariots de médicaments

Dans un blogue précédent, nous vous avions partagé l’affiche présentée au International Forum on Quality & Safety in Healthcare, les 17-20 avril 2012 à Paris. L’objectif de ce travail était d’évaluer la satisfaction du personnel infirmier suivant l’implantation de chariots de médicaments dans notre centre.

Résultats principaux de la satisfaction suivant l'implantation des chariots de médicaments

Résultats principaux de la satisfaction suivant l’implantation des chariots de médicaments

Nous vous invitons maintenant à consulter l’article découlant de ce projet.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal of Pharmacy Practice, accessible sur PubMed.

 

Approches utilisées pour la formation des professionnels de la santé

La vidéo est utilisée en enseignement depuis plusieurs décennies et s’est étendue à toute la planète avec l’avènement de plate-formes telles que Youtube. Étonnamment, la vidéo demeure marginale en établissement de santé lorsqu’il s’agit de former du personnel en exercice.

Nous nous sommes intéressés aux données descriptives et probantes relatives à l’utilisation de différentes approches utilisées pour la formation du personnel dans le domaine de la santé, incluant la vidéo. Nous avons réalisé une revue documentaire présentant les caractéristiques des différentes approches utilisées en formation du personnel incluant les interlocuteurs, les types de supports, le facteur temps, la possibilité de rétroaction, le déroulement, les stratégies de présentation du contenu, les outils de production et de diffusion et des exemples de formations professionnelles.

La vidéo est un support électronique qui permet la présentation de contenu avec ou sans intervention humaine de façon synchrone (c.-à-d. en temps réel) ou asynchrone, avec ou sans interaction. Notre revue met aussi en évidence les principales études au sujet de l’utilisation de la vidéo dans la formation de professionnels.

Cet article a été soumis à un journal scientifique dédié à la pédagogie en santé. Compte tenu des commentaires de révision reçus (p.ex. revue de littérature sans résultats originaux) nous avons choisi de ne pas resoumettre cet article pour publication à un journal indexé ou non indexé. Néanmoins, considérant l’avancement de nos travaux depuis cette revue documentaire, avec le développement d’une méthode de travail et la réalisation de plusieurs vidéos de formation publiées sur notre Intranet pharmacie, nous avons choisi de diffuser le fruit de ces travaux dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique.

Vous pouvez donc consulter notre article publié dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique.

Vous pouvez également consulter notre affiche présentant notre méthode de travail pour la création de vidéos pour la formation continue présentée au Professional Practice Conference de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux, du 29 janvier au 2 février 2011 à Toronto, et en rappel au Salon de la qualité et de l’innovation le 17 octobre 2012 au CHU Sainte-Justine, Montréal. Vous pouvez également consulter notre article publié dans le Pharmactuel.