Archives de Catégorie: Soins pharmaceutiques

Troubles visuels secondaires à la prise de psychostimulants : cas pédiatrique

En pédiatrie, les symptômes du trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/TDAH) sont généralement traités avec des psychostimulants : méthylphénidate et amphétamine. Perte d’appétit, insomnie, douleur abdominal et maux de têtes sont les effets indésirables les plus fréquemment associés à la prise de psychostimulants. Les monographies rapportent également des effets indésirables oculaires : la sécheresse oculaire, la mydriase, des perturbations de l’accommodation et la vision brouillée. Malheureusement, la littérature pédiatrique documente rarement ces effets indésirables oculaires.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons rédigé un rapport de cas présentant un jeune patient, âgé de 9 ans, qui a manifesté une diminution significative de son acuité visuelle à deux reprises, et ce, après l’initiation de deux agents psychostimulants différents : méthylphenidate hydrochloride à libération contrôlée (Biphentin) and lisdexamfétamine (Vyvanse).

Cet effet indésirable inhabituel souligne l’importance de surveiller les changements au niveau de la vision suivant l’initiation d’un agent psychostimulant. Il met également en évidence l’importance de la pharmacovigilance, surtout en pédiatrie où les données sont limitées.

On peut consulter notre article publié dans le American Journal of Health-System Pharmacy.

Poster un commentaire

Classé dans Bon usage des médicaments, Cas, Effets indésirables, Soins pharmaceutiques, URPP

Antibiogouvernance : relation entre la consommation des anti-infectieux et l'émergence de résistances en néonatalogie

L’émergence de résistances bactériennes aux antibiotiques, une priorité de la santé publique, pose un problème majeur. Ainsi, au Québec, un programme d’antibiogouvernance préconisant un usage raisonné des antibiotiques et l’étude des consommations d’antibiotiques en doses définies journalières (DDJ) et jours de traitement (JT) à des fins de surveillance a été mis en place par le gouvernement.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude rétrospective descriptive dans le but d’étudier la relation entre la consommation d’antibiotiques et l’émergence de résistances bactériennes dans un pôle de néonatalogie en centre hospitalier universitaire.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre du congrès Hopipharm 2019 le 15 et 17 mai 2019, Marseille, France et le 34ème congrès des étudiants des cycles supérieurs et des post-doctorants en recherche au CHU Sainte-Justine – 24 mai 2019, CHU Sainte-Justine, Montréal, Québec, Canada.

Commentaires fermés sur Antibiogouvernance : relation entre la consommation des anti-infectieux et l'émergence de résistances en néonatalogie

Classé dans Bon usage des médicaments, Descriptive, Effets indésirables, Soins pharmaceutiques, URPP

Processus d'application des connaissances : implication dans la pratique pharmaceutique

Le domaine de la santé, incluant le domaine de la pharmacie, a connu de nombreuses innovations au cours des dernières décennies, que ce soit du point de vue des connaissances, des technologies ou des modes d’intervention en santé. Ces innovations ont permis l’amélioration de la qualité et l’espérance de vie des humains, par contre, ils sont également associés à une augmentation des dépenses en santé limitant le transfert des connaissances. Étant au coeur du circuit du médicament, le pharmacien est mieux placé que quiconque pour assurer le bon usage des médicaments et l’atteinte des meilleurs résultats thérapeutiques.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous nous sommes intéressés au processus de mise en application des connaissances et à ses retombées potentielles en pharmacie. Nous avons ainsi réalisé une recherche documentaire à partir du moteur de recherche PubmedMD et de la littérature grise dans le but de dépeindre le processus de mise en application des connaissances et son intérêt en pharmacie.

Aucune définition ou modèle d’application des connaissances spécifique à la pharmacie n’a été trouvé dans les articles recensés, malgré les nombreuses possibilités existantes : dans le cadre du comité des médicaments, de l’éducation thérapeutique, de l’évaluation des pratiques, etc. L’application des connaissances restent toutefois bien documenté dans la littérature, et c’est avec les données recueillies que nous avons pu élaborer une démarche d’application des connaissances réalisable en pharmacie. Cette démarche comportent quatre étapes : analyse du contexte, synthèse des données probantes, dissémination des connaissances vers un patient ou un professionnel de la santé et évaluation de l’intervention.

Selon le contexte, le pharmacien peut être producteur, courtier et utilisateur de connaissances. La compréhension du processus d’application des connaissances, ainsi que la promotion de recherche et de développement d’interventions de la part des pharmaciens devraient être stimulé par ces propositions de définition et de modèle adaptés à la pratique pharmaceutique.

On peut consulter notre article publié dans le Pharmacturel.

Commentaires fermés sur Processus d'application des connaissances : implication dans la pratique pharmaceutique

Classé dans Article original, Revue de littérature, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP

Pharmacovigilance : détermination des bonnes pratiques en pharmacie hospitalière au Québec

Les prestataires de soins ont à leur disponibilité plusieurs lignes directrices décrivant les meilleures façons de gérer les effets indésirables médicamenteux (EIMs) d’un patient. Or, il existe très peu de lignes directrices orientant la façon de promouvoir et gérer les EIMs identifiés dans les hôpitaux.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive de type Delphi dans le but de déterminer les bonnes pratiques de pharmacovigilance en pharmacie hospitalière tout en répondant aux exigences de la Loi de Vanessa.

Pour voir les résultats, on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 8e Colloque du Réseau Québécois de recherche sur les médicaments le 19 et 20 octobre 2018, Montréal, Qc, Canada et la 7e éditions du Rendez-vous de la recherche pharmaceutique, 6 décembre 2018, Faculté de pharmacie, Montréal, Qc, Canada.

On peut consulter notre article publié dans le Pharmacoepidemiology & Drug Safety.

Commentaires fermés sur Pharmacovigilance : détermination des bonnes pratiques en pharmacie hospitalière au Québec

Classé dans Bon usage des médicaments, Descriptive, Effets indésirables, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP

Canadian Pharmacogenomics Network for Drug Safety : exposition des effets indésirables médicamenteux

Les effets indésirables médicamenteux (EIMs), un problème majeur à la médecine moderne, ont le quatrième taux de mortalité le plus élevé. Les tests pharmacogénomiques figurent parmi les méthodes les plus prometteuses de la gestion des EIMs. En 2005, le réseau de surveillance pancanadien des EIMs, Canadian Pharmacogenomics Network for Drug Safety (CPNDS), a été fondé par l’équipe de Burce Carleton et al. de l’Université de la Colombie-Britannique. Le CPNDS est un programme national qui vise la réduction des EIMs chez les enfants.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons effectué une analyse de l’information clinique et démographique du CPNDS incluant le nombre d’EIMs rapportés, le nombre de médicaments utilisés sans la manifestation d’un EIM, la date d’apparition de l’EIM, les médicaments suspectés, les médicaments consommés, ainsi que les cas de EIMs mortels, et ce, sur une période de 12 ans (15 mai 2005 au 9 mai 2017). Les bases de données du CPNDS comprenaient :

  • 93 974 rapports d’utilisation de médicament
  • 10 475 rapports d’EIMs
    • 72,6% de ces EIMs se sont manifestés chez des patients pédiatriques (≤ 21 ans)
    • 5 EIMs les plus fréquents : EIMs d’origine cutanée, neuropathie périphérique, cardiotoxicité, toxicité du système nerveux central et ototoxicité
    • 5 médicaments les plus suspectés : méthotrexate, vincristine, doxorubicin, cisplatin et L-asparaginase

Cette étude expose l’importance du CPNDS dans le réseau canadien de la santé et son soutient dans le développement de la médecine personnalisée.

On peut consulter notre article publié dans The Journal of Clinical Pharmacology.

Commentaires fermés sur Canadian Pharmacogenomics Network for Drug Safety : exposition des effets indésirables médicamenteux

Classé dans Bon usage des médicaments, Descriptive, Effets indésirables, Soins pharmaceutiques, URPP

Loi de Vanessa : collaboration archives-pharmacie au CHU Sainte-Justine

À la lumière de la loi de Vanessa, le service des archives médicales et l’équipe pharmacien du CHU de Sainte-Justine ont développé une collaboration permettant la codification des effets indésirables médicamenteux (EIMs).

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive rétrospective dans le but de valider la codification des EIMs et leurs caractérisations effectuées par l’équipe des archives. Pour ce faire, un nouveau processus de validation des EIMs par l’équipe de pharmacie a été mis en place.

En 12 mois, un total de 755 EIMs ont été codés par l’équipe d’archivistes médicales: 34 codifications ont été modifié par l’équipe de pharmacie; 85 EIMs ont été identifiés comme étant graves; 13 d’entres-eux ont été rapportés à l’autorité règlementaire.

Le nouveau processus de validation a permis l’association des codes à des médicaments individuels et a ainsi facilité l’interprétation des données. Cette étude a mené à la révision des pratiques de codage, au développement d’un algorithme de codage et à la clarification des codes de 18 médicaments. L’identification d’EIMs graves non déclarés, dont la déclaration sera bientôt exigée par Santé Canada, a également été possible.

On peut consulter notre article publié dans le Journal of Population Therapeutics & Clinical Pharmacology.

Commentaires fermés sur Loi de Vanessa : collaboration archives-pharmacie au CHU Sainte-Justine

Classé dans Descriptive, Effets indésirables, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP

Rôles et impacts du pharmacien en Espagne

La pratique pharmaceutique a énormément évolué au cours de la dernière décennie que ce soit au niveau des tâches administratives, des fonctions de la santé publique ou de l’orientation des soins vers le patient. Toutefois, d’importances différences émergent entre les régions.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une revue de la littérature dans le but de décrire et mettre en évidence les différentes caractéristiques du rôle et de l’impact du pharmacien en Espagne. Une recherche d’articles publiés entre le 01/01/2006 et 15/08/2018 a été effectuée à partir du moteur de recherche PubMed. Pour chaque article sélectionné, nous avons identifié : l’année de publication, la langue (français, anglais ou espagnol), le type d’étude, le niveau de soins, les objectifs, les activités pharmaceutiques entreprises, les maladies ciblées, les programmes de soins aux patients et la description des interventions.

Cette revue expose l’importante production scientifique focalisé sur la pratique pharmaceutique en Espagne des dernières années. Les données examinées reflètent bien le rôle du pharmacien en fonction de différents contextes.

On peut consulter notre article publié dans le International Journal of Clinical Pharmacy.

Commentaires fermés sur Rôles et impacts du pharmacien en Espagne

Classé dans Revue de littérature, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP

Loi de Vanessa : collaboration archives-pharmacie au CHU Sainte-Justine

À la lumière de la loi de Vanessa, le service des archives médicales et l’équipe pharmacien du CHU de Sainte-Justine ont développé une collaboration permettant la codification des effets indésirables médicamenteux (EIMs).

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive rétrospective dans le but de valider la codification des EIMs effectuée par l’équipe des archives. Pour ce faire, un nouveau processus de validation des EIMs par l’équipe de pharmacie a été mis en place.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec – Grand Forum 2019, le 28 et 29 mars 2019 Québec, Qc, Canada.

Commentaires fermés sur Loi de Vanessa : collaboration archives-pharmacie au CHU Sainte-Justine

Classé dans Descriptive, Effets indésirables, Soins pharmaceutiques, URPP

Transplantation : rôles et impacts du pharmacien

Depuis maintenant plusieurs décennies, les greffés reçoivent des soins pharmaceutique leur apportant des bénéfices au niveau thérapeutique. En effet, un nombre croissant de publications documentent ces effets bénéfiques.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une revue systématique dans le but de décrire et d’évaluer les rôles et les impacts des pharmaciens chez les greffés d’organes solides.

Au total 12 études ont été retenues pour faire l’analyse: 4 études contrôlées à répartition aléatoire, 4 études de cohorte, 3 études avant-après et 1 essai comparatif à répartition quasi-aléatoire. Chacune des études abordaient une greffe précise : greffe rénale (n = 8 études), greffe hépatique (n = 1), greffe pulmonaire (n = 1), greffe d’organe abdominal (n = 1) et greffe d’organe solide (n = 1). Les interventions clefs des pharmaciens menant à des résultats thérapeutiques importants sont : les conseils sur les médicaments (n = 8 études), l’établissement du bilan comparatif des médicaments (n = 5) ainsi que l’examen et l’optimisation de la pharmacothérapie (n = 3). Les soins prodigués par les pharmaciens ont permis d’améliorer les résultats thérapeutiques suivant: taux d’adhésion pharmacothérapeutique (n = 6 études), taux de morbidité (n = 4), coûts (n = 2) et taux d’erreurs de médicaments (n = 2). Ainsi, nous pensons que les programmes de greffe devraient investir davantage dans cette ressource.

On peut consulter notre article publié dans le Canadian Journal of Hospital Pharmacy.

Commentaires fermés sur Transplantation : rôles et impacts du pharmacien

Classé dans Revue systématique, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP

Crise des opioïdes : outil de monitorage de la consommation des substances contrôlés en établissement de santé

En Amérique du Nord, une crise des opioïdes sévit et interpelle tous les acteurs impliqués dans l’usage des substances contrôlées, y compris les établissements de santé. À l’heure actuelle, aucun profil type de la consommation des substances contrôlés en établissement de santé n’a été dressé.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive rétrospective dans le but d’évaluer la faisabilité de développer un outil de monitorage de la consommation des substances contrôlées en établissement de santé.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 8ème Colloque du Réseau Québécois de recherche sur les médicaments le 19 et 20 octobre 2018.

On peut aussi consulter notre article publié dans le Canadian Journal of Hospital Pharmacy.

Commentaires fermés sur Crise des opioïdes : outil de monitorage de la consommation des substances contrôlés en établissement de santé

Classé dans Bon usage des médicaments, Descriptive, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP