Archives de Catégorie: Bon usage des médicaments

Présentation de JFB au congrès Pharmacie d’hôpital et pandémie

Dans le cadre d’un événement conjoint organisé par la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux (SCPH) et de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES), JF Bussières a présenté sur les enjeux associés à la pandémie à la COVID19 et la gestion logistique ainsi que sur l’utilisation pratique des données issues du rapport canadien sur la pharmacie hospitalière au Canada. 

L’équipe de l’URPP est fière de se joindre à cet événement dans le cadre de son 20ème anniversaire célébré le 25 octobre dernier. 

Afin d’illustrer cet anniversaire, on retrouve ci-dessous une illustration du logo de l’URPP et de son anniversaire réalisé à partir d’une sélection de fioles vides utilisées pour la vaccination contre la COVID19. L’équipe de la pharmacie du CHUSJ a été étroitement impliquée dans la mise en place de la clinique de vaccination pour tout le personnel du CHU Sainte-Justine.

Commentaires fermés sur Présentation de JFB au congrès Pharmacie d’hôpital et pandémie

Classé dans Bon usage des médicaments, Félicitations et mentions, URPP

Rôles et impacts du pharmacien dans la prise en charge de l’insomnie

Photo de cottonbro sur Pexels.com

L’insomnie est le trouble du sommeil le plus fréquent. Sa prévalence varie entre 6 et 48% selon les définitions utilisées.  De nombreux patients suivis en pharmacie souffrent d’insomnie.

L’objectif de notre étude était d’identifier les rôles et les retombées du pharmacien dans la prévention et la prise en charge de l’insomnie au travers d’une revue de littérature des articles publiés entre 1990 et 2020.

Un total de 8 articles a été inclus. Selon les études, le pharmacien peut avoir un impact favorable sur :

  • les habitudes de vie
  • les connaissances des patients
  • la déprescription de certains médicaments mal utilisés ou non nécessaires
  • la réduction de certains symptômes associés à l’insomnie
  • la référence à un médecin pour une évaluation spécifique lorsqu’un diagnostic différentiel est suspecté
  • la satisfaction des patients

Cependant, il existe peu de données en ce qui concerne les rôles et les retombées du pharmacien dans la prise en charge de l’insomnie.

Vous pouvez consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises et notre affiche présentée 9ème Colloque du RQRM—13-14 novembre 2019 – Orford, Québec, Canada.

Commentaires fermés sur Rôles et impacts du pharmacien dans la prise en charge de l’insomnie

Classé dans Article original, Bon usage des médicaments, Revue de littérature, Soins pharmaceutiques, URPP

Un balado à écouter sur l’enquête canadienne sur la pharmacie hospitalière

L’équipe de l’URPP contribue de façon soutenue à l’enquête canadienne sur la pharmacie hospitalière depuis plusieurs années. JF Bussières siège sur le comité éditorial depuis 1996 et Cynthia Tanguay participe aux analyses statistiques et à la rédaction de l’article québécois publié dans le Pharmactuel depuis quelques années. À noter que l’article québécois portant sur les données du 1er avril 2020 au 31 mars 2021 sera publié dans la prochaine édition du Pharmactuel (2022; volume 55, numéro 3) en début du mois d’octobre prochain. Enfin, notons qu’André Bonnici, chef du département de pharmacie au CUSM représente également le Québec sur le comité éditorial canadien.

Merci à l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES) et Nathalie Marceau pour cette opportunité de répondre à ses questions dans le cadre de la balado Trait Pharmacien qui est maintenant disponible en ligne.

Commentaires fermés sur Un balado à écouter sur l’enquête canadienne sur la pharmacie hospitalière

Classé dans Bon usage des médicaments, Circuit du médicament, Présentations, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, Sondage, Technologies, URPP

Incidents et accidents médicamenteux au CHU Sainte-Justine de 2011 à 2018

La prévention des erreurs médicales et médicamenteuses est essentielle pour assurer des soins de santé sécuritaires. Le 1er avril 2011, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a mis en place un registre national des incidents et accidents.

L’objectif de cette étude était de décrire les incidents et les accidents liés à la médication, déclarés dans un centre hospitalier universitaire.

Il s’agit d’une étude descriptive rétrospective. Toutes les déclarations d’incidents et d’accidents médicamenteux ont été extraites du registre local du CHU Sainte-Justine du 1er avril 2011 au 31 mars 2018.

Un total de 41 349 incidents et accidents a été déclaré au CHU Sainte-Justine par les professionnels de la santé. La majorité (>94%) des incidents et accidents déclarés est liée à l’administration des médicaments. Les cinq médicaments les plus impliqués sont l’acétaminophène, la morphine, l’héparine, l’ondansétron et l’insuline.

Les pharmaciens doivent revoir l’ensemble des incidents et accidents liés à la médication afin d’assurer une gestion des risques optimale du circuit du médicament.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal Risque & Qualité.

Commentaires fermés sur Incidents et accidents médicamenteux au CHU Sainte-Justine de 2011 à 2018

Classé dans Article original, Bon usage des médicaments, Circuit du médicament, Descriptive, URPP

Clomifène dans le traitement de l’infertilité masculine : changement d’humeur – cas clinique et aperçu de la littérature

Le clomifène est un traitement indiqué chez les femmes présentant un dysfonctionnement ovulatoire[1]. Une utilisation hors AMM est aussi rapportée dans certains cas d’infertilité chez les hommes mais les effets indésirables psychologiques sont très peu décrits chez eux.

Nous avons ainsi voulu partager le cas d’un homme de 34 ans traité avec du clomifène pour une oligotératospermie présentant de l’anxiété, une diminution de l’appétit et des changements d’humeur le rendant incapable de fonctionner correctement au travail, cinq jours après le début du traitement. Les symptômes ont nécessité l’arrêt du traitement qui a permis une résolution progressive puis complète des symptômes. La description du cas est associée à une recherche de littérature sur le sujet.

Photo de Nathan Cowley sur Pexels.com

Les prestataires de soins de santé doivent informer les patients du risque d’effets indésirables psychologiques lors de l’instauration d’un traitement par clomifène et assurer une surveillance étroite.

Vous pouvez consulter notre article publié dans la revue Current Drug Safety.


[1] https://www.inesss.qc.ca/thematiques/medicaments/medicaments-evaluation-aux-fins-dinscription/extrait-davis-au-ministre/serophene-801.html

Commentaires fermés sur Clomifène dans le traitement de l’infertilité masculine : changement d’humeur – cas clinique et aperçu de la littérature

Classé dans Article original, Bon usage des médicaments, Cas, Descriptive, Effets indésirables, Revue de littérature, URPP

Étiquetage des médicaments commercialisés et de recherche : sommaire du cadre réglementaire au Canada et comparaison avec les États-Unis et l’Europe

Le bon usage des médicaments commercialisés et de recherche repose notamment sur une étiquette conforme.

Ainsi nous avons voulu recenser les obligations juridiques et normatives relatives à l’étiquetage des médicaments au Canada et les comparer à celles existant aux États-Unis et en Europe.

Nous avons recherché les documents relatifs à l’étiquetage des médicaments dans une revue de littérature. À partir des données recueillies dans différentes sources telles que le Gouvernement du Canada, la FDA et l’EMA, nous avons identifié les différents critères de conformité de l’étiquetage.

Un total de 50 critères en lien avec l’étiquetage des médicaments commercialisés et de recherche a été établi à partir des 12 documents pertinents. Les particularités applicables au Canada, aux États-Unis et en Europe ont été précisées.

Il existe davantage de balises pour l’étiquetage des médicaments commercialisés que de recherche. Une meilleure compréhension de ces balises et des écarts par les pharmaciens hospitaliers peut contribuer à sécuriser le circuit du médicament.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au Congrès francophone de pharmacie hospitalière HOPIPHARM 2018—16 au 18 mai 2018, Bordeaux, France

Commentaires fermés sur Étiquetage des médicaments commercialisés et de recherche : sommaire du cadre réglementaire au Canada et comparaison avec les États-Unis et l’Europe

Classé dans Bon usage des médicaments, Revue de littérature, URPP

Félicitations à Aurélie Bleuse pour la défense de sa thèse

Aurélie Bleuse, à la soutenance de sa thèse

Nous soulignons avec plaisir la soutenance d’Aurélie Bleuse, qui a eu lieu le 7 avril 2022, pour le mémoire du diplôme d’études spécialisées de pharmacie hospitalière, à la Faculté de pharmacie de Strasbourg.

Son mémoire intitulé : l’antibiogouvernance au Québec, exemple de trois travaux dans un centre hospitalier universitaire mère-enfant de Montréal.

Président du jury : Madame le Professeur Geneviève Ubeaud-Séquier, co-directeur
Membres du jury : Monsieur Jean-François Bussières, co-directeur, Monsieur le Docteur Bruno Michel, Madame le Docteur Céline Mongaret, Madame le Docteur Marie-Christine Monteiro-Carvalho

Aurélie a mené plusieurs projets avec rigueur et bonne humeur au sein de l’URPP, nous soulignons notamment les projets suivants :

Revue de l’utilisation de l’antibioprophylaxie en chirurgie pédiatrique dans un centre hospitalier universitaire mère–enfant, publié dans les Annales pharmaceutiques françaises.

Adequacy of surgical antimicrobial prophylaxis (SAP) in pediatric surgery: audit of a tertiary free standing children hospital, présenté au ACS quality and safety Conference 2021.

Exploration de l’évolution de la consommation d’antibiotiques d’un centre hospitalier universitaire mère-enfant selon la classification AWaRe de l’Organisation mondiale de la santé, publié dans les Annales pharmaceutiques françaises.

Exploration de l’association possible entre la consommation d’antibiotiques et l’émergence de résistance dans un centre hospitalier universitaire mère-enfant, à paraitre dans le CJHP, DOI: 10.4212/cjhp.v75i3.3183.

Informations requises pour le suivi de l’usage du nusinersen en contexte de vie réelle : étude de faisabilité, présenté au Colloque du Réseau québécois de recherche sur les médicaments les 10-11 juin 2021.

Bonne continuité!

Commentaires fermés sur Félicitations à Aurélie Bleuse pour la défense de sa thèse

Classé dans Bon usage des médicaments, Descriptive, Félicitations et mentions, Présentations, Transversale, URPP

Évolution de la consommation des anti-infectieux dans un centre hospitalier mère-enfant

Le bon usage des antibiotiques fait partie des critères de certification v2014 des établissements hospitaliers. Il existe peu de données quantitatives en centre hospitalier mère enfant.

Nous avons donc réalisé une étude pour décrire et commenter l’évolution de la consommation d’anti-infectieux, exprimée en DDJ (doses définies journalières) par 1000 jours-patients (1000JP) et JT (jours de traitement) par 1000JP au sein d’un centre hospitalier universitaire mère-enfant de 500 lits de 2013-2014 à 2016-2017.

L’étude est descriptive, transversale et rétrospective. Nous y avons effectué le suivi de 94 anti-infectieux (61 antibiotiques, 14 antiviraux, 10 antiparasitaires et 9 antifongiques).

On note une baisse de la consommation globale des anti-infectieux pour les DDJ/1000JP : 527 en 2013-2014 vs 469 en 2016-2017 soit une baisse de 11%. En revanche, la consommation en terme de JT/1000JP est stable : 790 en 2013-2014 vs 778 en 2016-2017 soit une baisse de seulement 1%.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces variations, notamment le poids des cas plus sévères traités (tertiarisation de l’hôpital), les pénuries de médicaments (par exemple la gentamicine) et les changements de pratiques.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au Congrès Congrès francophone de pharmacie hospitalière, HOPIPHARM, 16-18 mai 2018, Bordeaux, France.

Commentaires fermés sur Évolution de la consommation des anti-infectieux dans un centre hospitalier mère-enfant

Classé dans Bon usage des médicaments, Descriptive, Transversale, URPP

Analyse de la conformité de l’antibioprophylaxie chirurgicale en pédiatrie

Photo de Vidal Balielo Jr. sur Pexels.com

L’antibioprophylaxie réduit les risques d’infections post-opératoires. L’objectif de cette étude était de décrire l’utilisation des antibiotiques donnés en prophylaxie d’une intervention chirurgicale en pédiatrie et d’évaluer la conformité aux recommandations

Nous avons réalisé une revue d’utilisation rétrospective de 100 patients pédiatrique ayant subi une chirurgie. Les critères de conformité choisis étaient : médicament utilisé, doses (mg/kg), horaires d’administration et durée de l’antibioprophylaxie.

La conformité à tous les critères est de 23%. Sur 80 patients nécessitant une antibioprophylaxie, 71 en ont reçu une dont 70 avec le bon médicament. Les doses utilisées (mg/kg) étaient conformes pour 46% des patients traités. L’horaire de la première dose était conforme dans 45% des cas.

L’étude met en évidence un bas taux de conformité en raison de durées de prophylaxie trop longues et de doses non optimales.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au Congrès annuel de l’A.P.E.S. du 25 au 27 avril 2018, à Drummondville, Québec, Canada.

Commentaires fermés sur Analyse de la conformité de l’antibioprophylaxie chirurgicale en pédiatrie

Classé dans Bon usage des médicaments, Descriptive, URPP

Comparaison France-Québec des modalités pratiques d’analyse pharmaceutique de prescriptions en établissement de santé

Alors qu’en France, l’analyse pharmaceutique des prescriptions médicamenteuses, une étapes clés du circuit du médicament, est règlementairement obligatoire, au Québec, elle s’appuie sur des référentiels nationaux.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une enquête prospective comparant les modalités pratiques d’analyse pharmaceutique réalisée dans deux centres hospitaliers universitaires français et québécois auprès de pharmaciens et d’internes en pharmacie.

Ainsi, nous avons comparer trois modes d’analyses de prescription définis en fonction des pratiques des établissements participants qui reflètent les différentes pratiques existantes en France et au Québec.

  1. Modalité des soirs et week-ends du CHU québécois participant et de la majorité des hôpitaux français du lundi au vendredi (même les week-ends pour certains d’entre eux) : le pharmacien analyse les prescriptions de manière centralisée depuis la pharmacie à usage intérieur (PUI).
  2. Modalité du CHU français participant et de certains établissements français du lundi au vendredi : le pharmacien analyse les prescriptions de manière décentralisée, en étant présent dans les unités de soins et intégré à l’équipe soignante.
  3. Modalité la plus répandue dans les hôpitaux québécois disposant de pharmaciens intégrés dans les unités de soins du lundi au vendredi : le pharmacien analyse les ordonnances depuis la PUI, mais en présence parallèle de pharmaciens décentralisés dans les unités de soins.

Pour voir les résultats, on peut consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises.

Commentaires fermés sur Comparaison France-Québec des modalités pratiques d’analyse pharmaceutique de prescriptions en établissement de santé

Classé dans Bon usage des médicaments, Sondage, URPP