Archives de Catégorie: Pédagogie en santé

Simulation sur la validation des ordonnances : mise à l’épreuve de l’aisance des internes en pharmacies

La capacité décisionnelle d’un intervenant de la santé est intimement liée à son aisance à poser des actes professionnels. Au Québec, les étudiants à la maitrise en pharmacothérapie avancée (formation pratique de 16 mois) sont préparés à participer au choix de la thérapie médicamenteuse, et ce, en validant des ordonnances proposées par d’autres prescripteurs ou en initiant eux-mêmes certains médicaments.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive transversale dans le but d’évaluer, à travers une simulation, l’aisance d’internes en pharmacie vis-à-vis deux tâches typiques de la pratique pharmaceutique (analyse de prescriptions et dispensation de médicaments). Nous avons également évalué leur perception relative à leur formation entourant la prise de décision, et ce, à travers 13 énoncés.

La simulation comportait 10 étapes pour lesquelles les participants (n = 72) devaient évaluer leur aisance au niveau de 5 dimensions: l’efficacité du médicament, l’innocuité du médicament, le coût du médicament, la conformité aux règles en vigueur, l’aise ressentie de façon générale à poser le geste.

  • Très à l’aise : > 50% pour 2 itérations sur 50, conformité aux règles (n = 1) et niveau global d’aise (n = 1)
  • Pas à l’aise : > 50 % pour 25 itérations sur 50, efficacité (n = 3), innocuité (n = 2), le coût (n = 9), conformité aux règles (n = 5) et niveau global d’aise (n = 6)

La perception des participant relative à leur formation varie également d’une dimension à l’autre.

Le premier pas pour atteindre un bon niveau d’aise débute avec une formation adéquate quant à la prise de décision. Ensuite, l’expérience de travail et la connaissance du milieu où l’on exerce permettront d’accroître davantage l’aisance de nos futurs pharmaciens.

On peut consulter notre article publié dans le Pharmacien Hospitalier et Clinicien.

Commentaires fermés sur Simulation sur la validation des ordonnances : mise à l’épreuve de l’aisance des internes en pharmacies

Classé dans Article original, Circuit du médicament, Coûts, Descriptive, Effets indésirables, Erreurs, Pédagogie en santé, Transversale, URPP

Rôle et retombées du pharmacien en diabète : perception des étudiants de 1ère année en pharmacie

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que l’hyperglycémie est le troisième facteur de risque de mortalité prématurée et anticipe que le diabète sera en cinquième position des causes de décès au niveau mondial en 2030. Au Québec, l’arrivée de la Loi 41 permet au pharmacien d’ajuster les doses de médicaments pour une condition chronique, diabète inclue, pour l’atteinte des cibles. Or, cet acte n’est pas encore utilisé à plein potentiel par les pharmaciens et représente une infime portion des activités réalisées.

Dans le cadre des travaux de l’URPP nous avons réalisé une étude descriptive de type pré-post dans le but de mesurer l’impact d’une intervention ponctuelle sur les rôles et retombées du pharmacien communautaire en diabète auprès des étudiants de 1e année du Pharm. D. de l’Université de Montréal.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 7e éditions du Rendez-vous de la recherche pharmaceutique, 6 décembre 2018, Faculté de pharmacie, Montréal, Qc, Canada.

Commentaires fermés sur Rôle et retombées du pharmacien en diabète : perception des étudiants de 1ère année en pharmacie

Classé dans Article original, Descriptive, Pédagogie en santé, URPP

Déterminer la notoriété d'une publication scientifique : quels indicateurs utilisés?

La notoriété d’une publication scientifique en pharmacie peut être évaluée à l’aide de plusieurs indicateurs. Considérant le fait que ces indicateurs sont nombreux, complexes, hétérogènes, et qu’ils possèdent leurs propres forces et faiblesses, nous pensons que les pharmaciens ne les connaissent pas suffisamment.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une revue documentaire dans le but d’exposer les indicateurs de notoriété disponibles en 2017. PubMed, GoogleScholar et Google nous ont servi de moteurs de recherche.

Au total, 15 indicateurs ont été inclus : sept indicateurs de revues, quatre pour les chercheurs et quatre pour les articles.

  • Indicateurs non bibliométriques (n = 2) : score Altmetric attention et RGscore
  • Indicateur composite, dérivant du facteur d’impact (n = 1) : indicateur SIGAPS, développé pour financer l’activité de recherche des hôpitaux français
  • Indicateurs bibliométriques (n = 12) : Facteur d’impact–FI, EigenFactor–EF, Article influence–AI, Source Normalized Impact per Paper–SNIP, Sourcimago Journal Ranks–SJR, Impact per publication–IPP, CiteScore, H-index, G-index, Nombre de citations, Mean normalized citation score- MNCS, Relative citation ratio–RCR

Pour chaque indicateur, nous avons extrait les variables suivantes : nom, méthode de calcul, fenêtre temporelle du calcul, sources de données considérées, conditions d’accès, inclusion des autocitations, forces et faiblesses. Il est important de réaliser qu’il n’existe aucun indicateur exempté de faiblesses. Les pharmaciens doivent être en mesure de comprendre et d’utiliser ces indicateurs.

On peut consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises.

Commentaires fermés sur Déterminer la notoriété d'une publication scientifique : quels indicateurs utilisés?

Classé dans Pédagogie en santé, Revue de littérature, URPP

Jeux d'évasion : préparation à une visite d’Agrément Canada

Tout établissement de santé doit se soumettre aux Pratiques Organisationnelles Requises (POR) émises par Agrément Canada s’il désire recevoir leur accréditation. Ainsi, une formation au sujet des POR est de mise, et peut être réalisé à partir de nombreuses stratégies.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évalué la faisabilité de concevoir et de mettre en place un jeu d’évasion (escape game) formatif au sein d’un établissement de santé dans le but de préparer l’équipe à une visite d’agrément.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre du congrès Hopipharm 2019 le 15 et 17 mai 2019, Marseille, France.

Commentaires fermés sur Jeux d'évasion : préparation à une visite d’Agrément Canada

Classé dans Article original, Pédagogie en santé, URPP

L’URPP présente cinq affiches à la FIP – PSWC virtuelle du 4 au 6 octobre 2020

En raison de la pandémie, le congrès de la FIP-PSCW 2020 qui devait se tenir à Montréal en mai 2020 est présenté en mode virtuel du 4 au 6 octobre 2020.

L’Équipe de l’URPP est heureuse de participer à cet événement international de la Fédération internationale pharmaceutique en présentant cinq communications affichées parmi les 149 affiches retenues lors du processus d’évaluation par les pairs.  Les travaux présentés portent sur les projets suivants qui implique des collaborateurs du Québec, de la France et de la Belgique.

  • Duhamel A, Lebel D, Bussières JF. Detection of adverse drug reactions from the coding of episodes of care by medical archivists. (EIM9)
  • Duhamel A, Lebel D, Communauté de pratique en pharmacovigilance, Bussières JF. Evaluation of the rate of compliance with good pharmacovigilance reporting practices 12 months after their adoption. (PHARMACOVIG17)
  • Palamini M, Dufour A, Therrien R, Caron N, Gagné S, Bussières JF. Descriptive pilot study of healthcare workers’ exposure to cyclophosphamide, ifosfamide, methotrexate and fluoruracil by 24-hour urine assay. (EXPOPROF44)
  • Lefebvre A, Grisel A, Blaisot E, Duval S, Atkinson S, Bussières JF. Évaluation de la conformité du citcuit du médicament – préparation et administration des doses par le personnel soignant. (EVACIRCUIT7)
  • Frison C, Philippe G, Melhuys E, Boussery K, Bussières JF. Rôles et impacts des pharmaciens en Belgique: une revue de littérature exploratoire. (IMPACTPHARMACIE47)

 

Malgré la pandémie, il est possible de poursuivre nos travaux scientifiques et de participer à des événements internationaux. Merci au comité organisateur (incluant Denis Deblois de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal) d’avoir persisté et permis la tenue du congrès en mode virtuel.

 

Commentaires fermés sur L’URPP présente cinq affiches à la FIP – PSWC virtuelle du 4 au 6 octobre 2020

Classé dans Bon usage des médicaments, Circuit du médicament, Pédagogie en santé, Présentations, Santé et sécurité au travail, Soins pharmaceutiques

Détection des erreurs par les pharmaciens mise à l’épreuve par une simulation

La validation des ordonnances est une des étapes cruciales du circuit du médicament. Pendant cette validation, le pharmacien doit garder un œil sur les erreurs pouvant être prévenues. Les interruptions inopportunes surviennent fréquemment et peuvent contribuer à la réduction de la détection des erreurs. De telles erreurs sont difficiles à anticiper et à étudier dans la pratique, par contre, la simulation aurait un potentiel intéressant dans ce domaine.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons simuler une validation d’ordonnance dans le but de déterminer le taux de détection des erreurs médicamenteux et l’effet des interruptions sur cette détection. Nous avons aussi mesuré le nombre de minutes nécessaire pour compléter la validation d’une page d’ordonnance. Huit pharmaciens seniors et cinq pharmaciens juniors avaient comme travail de valider trois pages d’ordonnance contenant au total 12 prescriptions et 17 erreurs. Trois appels, chacun cordonné avec une prescription de chaque page, interrompaient cette validation.  

Une corrélation significative entre les interruptions et la détection des erreurs a été remarqué. Les pharmaciens juniors ont pris plus de temps à valider la première page d’ordonnance (10 minutes 56 secondes vs 6 minutes 42 secondes). Ce temps supplémentaire leur a permis de détecter plus d’erreurs (95% vs 69%). Tous les participants ont réussi à détecter les erreurs majeures des ordonnances.  

On peut consulter notre article publié dans le Simulation in Healthcare disponible en ligne.

Commentaires fermés sur Détection des erreurs par les pharmaciens mise à l’épreuve par une simulation

Classé dans Circuit du médicament, Descriptive, Pédagogie en santé, Soins pharmaceutiques, URPP

Jeux d’évasion : un avenir dans l’enseignement des soins de santé?

Au quotidien, différentes techniques d’enseignement sont utilisées pour promouvoir l’apprentissage dans le contexte d’un environnement académique ou professionnel. Parmi ces dernières on note notamment l’émergence de la simulation basée sur un concept de jeu d’évasion.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une revue de la littérature pour déterminer des méthodes d’usage, de conception et d’implantation de jeux d’évasion dans les soins de santé.

Pour voir les résultats, on peut consulter notre affiche dans le cadre du congrès Hopipharm 2019 le 15 et 17 mai 2019, Marseille, France.

On peut aussi consulter notre article publié dans le Canadian Journal of Hospital Pharmacy disponible en ligne.

Commentaires fermés sur Jeux d’évasion : un avenir dans l’enseignement des soins de santé?

Classé dans Pédagogie en santé, Présentations, Revue de littérature, Soins pharmaceutiques, URPP

Exposition d’objets pharmaceutiques de collection dans le but d’enseigner l’histoire de la pharmacie

L’année 2019-2020 marque le 100e anniversaire de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. En perspective de cette occasion, une exposition de 44 objets de collection provenant du musée virtuel de la pharmacie a pris place dans le pavillon de la Faculté.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évaluer la faisabilité d’effectuer une activité pédagogique sur l’histoire de la pharmacie à partir d’une vitrine exposant des objets historiques. Les étudiants de 1ère année au doctorat professionnel en pharmacie de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal avaient à répondre à une sélection aléatoire de vingt questions à choix multiples portant sur la vitrine, sur l’intérêt et l’exposition des étudiants à l’histoire de la pharmacie.

Pour voir les résultats, on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 8ème Colloque du Réseau Québécois de recherche sur les médicaments le 19 et 20 octobre 2018.

Commentaires fermés sur Exposition d’objets pharmaceutiques de collection dans le but d’enseigner l’histoire de la pharmacie

Classé dans Descriptive, Histoire de la pharmacie, Pédagogie en santé, URPP

L’aisance des pharmaciens à faire des choix mise à l’épreuve par une simulation

Chaque jour, les professionnels de la santé sont appelés à faire des choix, et ce avec un certain degré d’aisance qui varie d’un individu à l’autre. Cette variation s’explique par les incertitudes auxquelles ils sont confrontées.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évaluer l’aisance des pharmaciens à faire des choix dans leur milieu de travail par l’intermédiaire d’une simulation.

Les choix à effectuer portaient sur quatre dimensions : efficacité du médicament, innocuité du médicament, coût du médicament et l’aisance globale vis-à-vis l’acte proposé. La dimension pour laquelle les répondants avaient le plus d’aise était l’efficacité : 67 % des répondants se disaient très à l’aise avec l’efficacité dans l’intégralité de la simulation, contre 45 % pour l’innocuité, 39 % pour le coût, 51 % pour l’aisance globale.

On peut consulter notre article publié dans le Pharmactuel disponible en ligne.

Commentaires fermés sur L’aisance des pharmaciens à faire des choix mise à l’épreuve par une simulation

Classé dans Article original, Descriptive, Pédagogie en santé, Transversale, URPP

La simulation est-elle un bon outil de formation et d’évaluation des professionnels de la santé?

La simulation en santé est la mise en scène d’une situation clinique réelle à laquelle un participant se confronte. Elle peut être utilisée comme outil de formation, d’orientation et d’évaluation des professionnels de la santé.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évalué la perception d’internes en pharmacie à propos de la simulation en santé.

SIMULATION6

Ces derniers se sont révélés intéressés par la simulation en pharmacie, davantage comme outil de formation que d’évaluation.

Pour voir les résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre de Hopipharm 2018 du 16 au 18 mai 2018 à Bordeaux, France.

Commentaires fermés sur La simulation est-elle un bon outil de formation et d’évaluation des professionnels de la santé?

Classé dans Descriptive, Pédagogie en santé, Transversale, URPP