archive

Devis

Les antifongiques sont fréquemment utilisés dans la prophylaxie et le traitement des infections fongiques pédiatriques. Compte tenu de leurs profils d’efficacité et d’innocuité, leur utilisation optimal s’avère être un défi. De plus, les coûts qui leurs sont associés représentent une part non négligeable des budgets des CHU au Québec.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons déterminé les indications pour lesquels les antifongiques sélectionnés sont prescrits.

Les données de cette étude mettent en évidence les recommandations suivantes:

  • Élaborer des critères d’utilisation basés sur les lignes directrices
  • Élaborer des algorithmes de prise en charge, en priorisant le traitement de la candidose en insistant sur l’utilisation du fluconazole en première intention.
  •  Effectuer une recherche documentaire pour comparer les données de la caspofongine et la micafungine et sélectionner l’échinocandine la plus appropriée à la population pédiatrique.
  • Veiller à ce que les combinaisons d’antifongiques soient justifiées.
  • Veiller à optimiser le passage de la voie parentérale à la voie orale dès que la condition du patient le permet.
  • Améliorer la tenue de dossiers: notes d’évolution, diagnostic, intention visée et choix.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès du Réseau Québécois de recherche sur les médicaments, le 7 juin 2016, Montréal, Québec, Canada et à l’événement des pharmaciens 2017, le 2 juin 2017, Québec, Québec, Canada.

rumantif2015

Publicités

Au Québec, les médicaments utilisés en oncologie représente 38% de tous les médicaments utilisés dans les hôpitaux. Des procédures de manipulation et de protection sont nécessaires afin de protéger la santé des professionnels de la santé en contact avec ce type de médicament.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive impliquant 48 hôpitaux canadiens. Pour chaque hôpital, douze échantillons ont été prélevés afin d’analyser la présence de cyclophosphamide, ifosfamide et méthotrexate.

Pour l’année 2015, 34% des échantillons étaient positifs au cyclophosphamide, 8% au ifosfamide et 6% au méthotrexate. Au fils des ans, nous avons observé une diminution de la contamination des surfaces.

expoprof26

On peut maintenant consulter notre article dans le Journal of oncology pharmacy practice.

On peut également consulter notre affiche présentée dans le cadre du Hopipharm du 10 au 12 mai 2017 à Nancy, France

Même si une proportion importante de l’activité clinique du pharmacien repose sur une communication verbale, on reconnaît l’importance de la communication écrite des interventions pharmaceutiques.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons vérifié l’inscription des interventions pharmaceutiques au dossier des patients.

En 2014-2015 21% des 55 200 interventions ont été inscrites au dossier patient. Les données recueillies montrent un taux de conformité élevé aux règles de rédaction des interventions. Bien que les pharmaciens de notre centre effectuent de nombreuses interventions par année et en consignent une certaine proportion, il est nécessaire d’augmenter la proportion de notes écrites compte tenu du cadre législatif et normatif et de la continuité des soins.

On peut maintenant consulter notre article dans le Journal de Pharmacie Clinique.

auditnotesph1

De plus en plus, on voit une augmentation des pénuries de médicaments au Canada ainsi que partout dans le monde. Au quotidien, les professionnels de la santé et les patients sont confrontés à ce problème.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons décrit la situation canadienne pour les années 2016 et 2017.

Cette étude descriptive a montré une augmentation du nombre de pénuries au Canada. En effet, plus de 2129 médicaments ont été en rupture d’inventaire du 31 août 2016 au 4 septembre 2017. Les pénuries de médicaments durent en moyenne 118 jours.

Même si la cause des pénuries est souvent identifiée, les fabricants sont trop souvent impuissants face à ce problème.

RUPTURES26

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du Canadian Pharmacy Education and Research Conference le 13 et 14 juin 2018 à Ottawa.

Un sondage sur la pratique de la pharmacie hospitalière est fait chaque deux ans auprès des chefs de départements de pharmacie des hôpitaux canadiens.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons décrit les pratiques de la pharmacie hospitalière à travers le Canada.

Plus de 184 hôpitaux canadiens ont participés à l’enquête, dont 23% du Québec. Le sondage révèle notamment que la réforme du réseau de la santé au Québec a influencé la pratique pharmaceutique hospitalière.

RAPCAN9

Pour plus de résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du Canadian Pharmacy Education and Research Conference le 13 et 14 juin 2018 à Ottawa.

On peut également consulter notre article publié dans le Pharmactuel.

Plusieurs étapes du circuit du médicament reposent sur un encadrement structuré de l’entreposage et de l’utilisation des médicaments dans les secteurs de soins. Pour ce faire, le département de pharmacie propose des politiques et procédures d’entreposage et d’entretien ainsi que des outils, incluant un intranet pour soutenir le personnel soignant.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évalué la conformité des lieux d’entreposage et de la connaissance des outils de soutien au circuit du médicament par le personnel soignant.

Pour connaitre les résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du 7ème colloque annuel du Réseau québécois de recherche sur les médicaments du 30 septembre au 1er octobre 2017 à Québec, Canada.

tournee6

Les médias sociaux sont largement utilisés dans notre société et les professionnels de la santé ne font pas exception. L’utilisation des médias sociaux et des technologies d’informations dans le domaine de la santé peut représenter une opportunité, mais aussi une menace.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé 25 courtes capsules vidéo sur les relations et responsabilités professionnels à l’ère des  réseaux sociaux et des technologies de l’information. Ces vidéos ont ensuite été utilisées à des fins pédagogiques. Après avoir visionné ces capsules, les étudiants en pharmacie et les pharmaciens étaient invités à répondre à un court questionnaire afin d’évaluer leur perception et leur appréciation.

facebook6

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du Canadian Pharmacy Education and Research Conference du 3 au 5 juin 2017, Québec, Canada.