Archives de Catégorie: Article original

Simulation sur la validation des ordonnances : mise à l’épreuve de l’aisance des internes en pharmacies

La capacité décisionnelle d’un intervenant de la santé est intimement liée à son aisance à poser des actes professionnels. Au Québec, les étudiants à la maitrise en pharmacothérapie avancée (formation pratique de 16 mois) sont préparés à participer au choix de la thérapie médicamenteuse, et ce, en validant des ordonnances proposées par d’autres prescripteurs ou en initiant eux-mêmes certains médicaments.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive transversale dans le but d’évaluer, à travers une simulation, l’aisance d’internes en pharmacie vis-à-vis deux tâches typiques de la pratique pharmaceutique (analyse de prescriptions et dispensation de médicaments). Nous avons également évalué leur perception relative à leur formation entourant la prise de décision, et ce, à travers 13 énoncés.

La simulation comportait 10 étapes pour lesquelles les participants (n = 72) devaient évaluer leur aisance au niveau de 5 dimensions: l’efficacité du médicament, l’innocuité du médicament, le coût du médicament, la conformité aux règles en vigueur, l’aise ressentie de façon générale à poser le geste.

  • Très à l’aise : > 50% pour 2 itérations sur 50, conformité aux règles (n = 1) et niveau global d’aise (n = 1)
  • Pas à l’aise : > 50 % pour 25 itérations sur 50, efficacité (n = 3), innocuité (n = 2), le coût (n = 9), conformité aux règles (n = 5) et niveau global d’aise (n = 6)

La perception des participant relative à leur formation varie également d’une dimension à l’autre.

Le premier pas pour atteindre un bon niveau d’aise débute avec une formation adéquate quant à la prise de décision. Ensuite, l’expérience de travail et la connaissance du milieu où l’on exerce permettront d’accroître davantage l’aisance de nos futurs pharmaciens.

On peut consulter notre article publié dans le Pharmacien Hospitalier et Clinicien.

Commentaires fermés sur Simulation sur la validation des ordonnances : mise à l’épreuve de l’aisance des internes en pharmacies

Classé dans Article original, Circuit du médicament, Coûts, Descriptive, Effets indésirables, Erreurs, Pédagogie en santé, Transversale, URPP

Rôle et retombées du pharmacien en diabète : perception des étudiants de 1ère année en pharmacie

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que l’hyperglycémie est le troisième facteur de risque de mortalité prématurée et anticipe que le diabète sera en cinquième position des causes de décès au niveau mondial en 2030. Au Québec, l’arrivée de la Loi 41 permet au pharmacien d’ajuster les doses de médicaments pour une condition chronique, diabète inclue, pour l’atteinte des cibles. Or, cet acte n’est pas encore utilisé à plein potentiel par les pharmaciens et représente une infime portion des activités réalisées.

Dans le cadre des travaux de l’URPP nous avons réalisé une étude descriptive de type pré-post dans le but de mesurer l’impact d’une intervention ponctuelle sur les rôles et retombées du pharmacien communautaire en diabète auprès des étudiants de 1e année du Pharm. D. de l’Université de Montréal.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 7e éditions du Rendez-vous de la recherche pharmaceutique, 6 décembre 2018, Faculté de pharmacie, Montréal, Qc, Canada.

Commentaires fermés sur Rôle et retombées du pharmacien en diabète : perception des étudiants de 1ère année en pharmacie

Classé dans Article original, Descriptive, Pédagogie en santé, URPP

Jeux d'évasion : préparation à une visite d’Agrément Canada

Tout établissement de santé doit se soumettre aux Pratiques Organisationnelles Requises (POR) émises par Agrément Canada s’il désire recevoir leur accréditation. Ainsi, une formation au sujet des POR est de mise, et peut être réalisé à partir de nombreuses stratégies.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évalué la faisabilité de concevoir et de mettre en place un jeu d’évasion (escape game) formatif au sein d’un établissement de santé dans le but de préparer l’équipe à une visite d’agrément.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre du congrès Hopipharm 2019 le 15 et 17 mai 2019, Marseille, France.

Commentaires fermés sur Jeux d'évasion : préparation à une visite d’Agrément Canada

Classé dans Article original, Pédagogie en santé, URPP

Diversité des termes utilisés pour décrire les produits thérapeutiques : une confusion pour le personnel des pharmacies

Le circuit du médicament implique l’utilisation de différents produits thérapeutiques mettant à risque le personnel exposé lors des manipulations. Plusieurs termes menant à la confusion sont utilisés pour adresser ces produits.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons recensé les différents types de produits utilisés en pharmacie accompagnés des termes et des risques qui leurs sont associés. C’est à partir des lois et des règlements canadiens et québécois, ainsi que des sites gouvernementaux applicables que nous avons effectué la recherche des termes. Les termes rassemblés ont permis l’estimation du nombre de produits dans le marché canadien et des principaux risques applicables à ces derniers.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 14ème colloque annuelle de l’Association étudiante de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (AEESPUM), le 2 mai 2019, Montréal, Québec, Canada

Commentaires fermés sur Diversité des termes utilisés pour décrire les produits thérapeutiques : une confusion pour le personnel des pharmacies

Classé dans Article original, Bon usage des médicaments, Circuit du médicament, Descriptive, Santé et sécurité au travail, Soins pharmaceutiques, URPP

L’aisance des pharmaciens à faire des choix mise à l’épreuve par une simulation

Chaque jour, les professionnels de la santé sont appelés à faire des choix, et ce avec un certain degré d’aisance qui varie d’un individu à l’autre. Cette variation s’explique par les incertitudes auxquelles ils sont confrontées.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évaluer l’aisance des pharmaciens à faire des choix dans leur milieu de travail par l’intermédiaire d’une simulation.

Les choix à effectuer portaient sur quatre dimensions : efficacité du médicament, innocuité du médicament, coût du médicament et l’aisance globale vis-à-vis l’acte proposé. La dimension pour laquelle les répondants avaient le plus d’aise était l’efficacité : 67 % des répondants se disaient très à l’aise avec l’efficacité dans l’intégralité de la simulation, contre 45 % pour l’innocuité, 39 % pour le coût, 51 % pour l’aisance globale.

On peut consulter notre article publié dans le Pharmactuel disponible en ligne.

Commentaires fermés sur L’aisance des pharmaciens à faire des choix mise à l’épreuve par une simulation

Classé dans Article original, Descriptive, Pédagogie en santé, Transversale, URPP

Séquence optimale des éléments de validation d’une ordonnance

La validation des ordonnances est une des étapes cruciale du circuit du médicament. Compte tenu de la complexité du circuit du médicament, des risques inhérents à l’utilisation des médicaments et des coûts importants associés à la pharmacothérapie, la validation pharmaceutique est incontournable.

Nous avons comparé les réponses de résidents en pharmacie concernant les éléments nécessaires à la validation d’ordonnance selon deux situations distinctes. Nous avons également analysé l’ordre préférentiel de réalisation des éléments et nous l’avons comparé à une séquence optimale.

Quarante-et-un résidents ont participé à l’activité. La majorité des résidents ont affirmé que leur formation sur la validation était insuffisante, que les pharmaciens validaient différemment et qu’il était impossible de valider les 22 éléments proposé pour chaque ordonnance.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du Congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES) le 14 avril 2016 à Trois-Rivières, Québec, Canada.

On peut consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises disponible en ligne.

 

Commentaires fermés sur Séquence optimale des éléments de validation d’une ordonnance

Classé dans Article original, Circuit du médicament, Présentations, Sondage, URPP

Tarification à l’activité et financement des médicaments onéreux en France : que peut-on en apprendre?

La hausse des dépenses en santé est liée à plusieurs causes: vieillissement de la population, utilisation croissante des services de santé, hausses des dépenses liées à la rémunération des professionnels, etc. Dans ce contexte, en 2007, la France s’est tournée vers un financement des établissements basé sur la tarification à l’activité plutôt que sur l’historique des dépenses.T2A2

Au Québec, l’idée de tarification à l’activité fait l’objet de discussions et de recommandations depuis au moins deux décennies.

À Sainte-Justine, nous avons développé une démarche d’encadrement de l’utilisation de médicaments dits émergents (médicaments non approuvés au Canada, médicaments utilisés dans des indications non approuvées et médicaments très onéreux).

Nous avons donc comparé le financement des médicaments onéreux en France et le système mis en place dans notre centre.

On peut consulter notre article publié dans le  Journal canadien de la pharmacie hospitalière disponible en ligne.

 

Commentaires fermés sur Tarification à l’activité et financement des médicaments onéreux en France : que peut-on en apprendre?

Classé dans Article original, Coûts, Descriptive, Publications Pubmed, URPP

Analyse rétrospective de l’utilisation des médicaments émergents dans un centre mère-enfant du Québec

L’utilisation des médicaments émergents représente une alternative essentielle pour les patients pédiatriques étant donné que peu de médicaments sont indiqués pour cette population.

Les médicaments émergents sont définis comme regroupant les médicaments sans avis de conformité, les médicaments off-label et les médicaments coûteux.

Nous avons évalué l’utilisation des médicaments émergents au sein de notre centre de janvier 2013 à février 2014.

Cette étude décrit 26 médicaments émergents impliquant 99 prescriptions et les enjeux associés à leur utilisation.

Dans le blogue du 15 septembre 2016, nous vous avions présenté notre affiche.

Vous pouvez maintenant consulter notre article publié dans le Journal of Population Therapeutics and Clinical Pharmacology disponible en ligne.

EMERGENT2

Commentaires fermés sur Analyse rétrospective de l’utilisation des médicaments émergents dans un centre mère-enfant du Québec

Classé dans Article original, Bon usage des médicaments, Descriptive, Publications Pubmed, URPP

Connaissances et perceptions des pharmaciens hospitaliers français et québécois sur les biosimilaires

Les européens sont plus avancés que les États-Unis et le Canada en ce qui concerne l’approbation, la régulation et la mise en marché des produits biosimilaires.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons décrit les connaissances et les perceptions des pharmaciens français et québécois sur les biosimilaires grâce à une enquête en ligne.

229 pharmaciens ont participé à l’enquête, dont 88 en France et 141 au Québec. Les perceptions sont globalement les mêmes. De plus, les pharmaciens savent bien distinguer les biosimilaires des médicaments génériques.

PBUS2

Pour connaître les résultats, vous pouvez consulter notre affiche présentée dans le cadre du symposium annuel European Society of Clinical Pharmacy, du 5 au 7 octobre 2016 à Oslo, Norvège

Vous pouvez également consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises

Commentaires fermés sur Connaissances et perceptions des pharmaciens hospitaliers français et québécois sur les biosimilaires

Classé dans Article original, Descriptive, Présentations, Publications Pubmed, Transversale, URPP

Accès au marché précoce des médicaments: Comparaison France/Canada

Certains patients nécessitent le recours à des traitements non approuvés par les autorités. Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons décrit et comparé les autorisations temporaires d’utilisation en France (ATU) et le programme d’accès spécial (PAS) au Canada.

En France, après accord, le médicament peut être obtenu et pris en charge. Au Canada, le laboratoire doit accepter ou non la distribution, sans prise en charge. L’implication du pharmacien hospitalier dans la démarche est plus soutenue en France (coresponsabilité avec le médecin). PASATU

Le système français semble plus souple et plus avantageux pour les patients comparé au PAS.

On peut consulter notre article publié dans le Pharmacien Hospitalier et Clinicien disponible en ligne.

Commentaires fermés sur Accès au marché précoce des médicaments: Comparaison France/Canada

Classé dans Article original, Descriptive, Législation pharmaceutique, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP