Archives de Catégorie: Article original

Évaluation de l’impact d’une présentation vidéo sur la perception des rôles du pharmacien et impacts de ses interventions chez des étudiants en pharmacie

Le rôle du pharmacien s’est transformé d’apothicaire à celui de distributeur puis celui de clinicien. Aujourd’hui, expert du médicament, le pharmacien est un soignant au cœur du processus de soins dans le système de santé de la plupart des pays tant à l’hôpital qu’à l’officine.

Nous avons voulu mesurer l’impact d’une intervention vidéo ponctuelle traitant des rôles du pharmacien et les impacts de ses interventions, auprès d’étudiants de dernière année en sciences pharmaceutiques.

Étude descriptive transversale de type pré-post auprès d’étudiants en dernière année en sciences pharmaceutiques, à l’aide de deux questionnaires préalable et postérieur au visionnement d’une vidéo traitant de ce sujet.

Quarante-trois étudiants sur les 60 de la cohorte ont répondu entièrement aux deux questionnaires. Le visionnement de la vidéo a induit des modifications significatives dans la réponse des étudiants.

Perception de certains rôles avérés ou potentiels du pharmacien avant et après le visionnage de la vidéo.
Échelle : 0 : Je ne sais pas; 1 : Totalement en désaccord; 2 : Partiellement en désaccord; 3 : Partiellement en accord; 4 : Totalement en accord.

Cette étude pré-post démontre un impact significatif de la présentation d’une vidéo mettant en valeur la littérature relative aux rôles et retombées du pharmacien sur les perceptions des étudiants.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le journal Le Pharmacien Hospitalier et Clinicien et notre affiche présentée au au Congrès Hopipharm, 16-18 mai 2019, Marseille, France

Poster un commentaire

Classé dans Article original, Avant/après, Descriptive, Pédagogie en santé, Sondage, Transversale, URPP

Histoire de la pratique pharmaceutique dans le Nord-du-Québec

Depuis la découverte de la Baie d’Hudson en 1610, le nord du Québec s’est développé en trois régions administratives, la Jamésie, le Nunavik et les Terres-cries-de-la-Baie-James. Ces deux territoires regroupent deux nations autochtones, les Inuits et les Cris vivant principalement dans des villages. Ils ont des besoins importants en soins de santé. 

Nous avons voulu décrire le développement de la pratique pharmaceutique dans le nord québécois par une étude rétrospective et de terrain.

Plus d’une vingtaine de personnes contacts ont répondu à notre appel et ont accepté de participer à un entretien. Nos travaux ont permis de dégager le fil chronologique des principaux événements liés à l’histoire de la pratique pharmaceutique dans le Nord-du-Québec et d’établir le profil des principales ressources humaines pharmaceutiques, ainsi que le profil des services et soins pharmaceutiques, et de constituer un recueil d’anecdotes.

Illustration des principaux événements du fil chronologique de l’histoire de la pratique pharmaceutique dans le Nord-du-Québec

Les premiers pharmaciens diplômés arrivent à Fort George et Kuujjuaq dans les années 70 pour assurer la mise en place de départements de pharmacie. Progressivement, les activités pharmaceutiques se structurent autour des hôpitaux, des dispensaires et des pharmacies communautaires. Exercer la pharmacie dans le Nord-du-Québec est un véritable défi compte tenu des enjeux géographiques, cliniques et culturels.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le journal Pharmactuel et notre affiche présentée au Grand Forum de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec, 19-20 mars 2020, Québec QC, Canada.

Commentaires fermés sur Histoire de la pratique pharmaceutique dans le Nord-du-Québec

Classé dans Article original, Histoire de la pharmacie, Observations, Revue de littérature, URPP

Contamination de surface par des antinéoplasiques associée au changement de couche d’un bébé

Photo de William Fortunato sur Pexels.com

Des traces de médicaments dangereux sont présentes dans les lieux de soins aux patients (i.e. cliniques externes et unités de soins).  Ces traces proviennent avant tout des contenants de médicaments utilisés pour la préparation et l’administration des médicaments. Toutefois, une partie des traces provient également des excrétas des patients durant leur séjour à l’hôpital.  Cette seconde source de contamination est peu étudiée.

L’objectif était de décrire les risques de contamination associés à la manipulation de couches pour bébés pouvant recevoir des médicaments dangereux du groupe 1 (antinéoplasiques).

Nous avons un étude descriptive par observation directe de 5 changement de couches de bébé. Toutes les étapes du changement de couche et tous les risques de contamination associés à ces manipulations ont été notés. À partir des observations recueillies, on a produit une cartographie du changement de couche et identifié les surfaces potentiellement contaminées.

Un changement de couche comporte de 8 à 15 étapes, selon le contexte et les habitudes des personnes observées. La cartographie réalisée met en évidence de nombreux risques de contamination (p.ex. retrait des gants de protection avant d’avoir terminé les manipulations, miction imprévue du bébé et déversement sur l’intervenant et les surfaces contiguës, omission de lavage des mains post-manipulation, dépôt de la couche contaminée sur des surfaces non protégées, contact de la couche propre avec la couche contaminée).

Modes de défaillance pouvant entraîner la contamination par un médicament dangereux lors d’un changement de couche

La manipulation de couches pour bébés comporte de nombreuses étapes et risques de contamination par des médicaments dangereux.  Il est nécessaire de standardiser les manipulations en proposant au personnel soignant et aux parents une approche limitant les risques de contamination.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le journal Pharmaceutical Technology in Hospital Pharmacy et notre affiche présentée au 9ème Colloque du RQRM—13-14 novembre 2019 – Orford, Québec, Canada

Commentaires fermés sur Contamination de surface par des antinéoplasiques associée au changement de couche d’un bébé

Classé dans Article original, Descriptive, Observations, Santé et sécurité au travail, Santé et sécurité au travail, URPP

Rôles et impacts du pharmacien dans la prise en charge de l’insomnie

Photo de cottonbro sur Pexels.com

L’insomnie est le trouble du sommeil le plus fréquent. Sa prévalence varie entre 6 et 48% selon les définitions utilisées.  De nombreux patients suivis en pharmacie souffrent d’insomnie.

L’objectif de notre étude était d’identifier les rôles et les retombées du pharmacien dans la prévention et la prise en charge de l’insomnie au travers d’une revue de littérature des articles publiés entre 1990 et 2020.

Un total de 8 articles a été inclus. Selon les études, le pharmacien peut avoir un impact favorable sur :

  • les habitudes de vie
  • les connaissances des patients
  • la déprescription de certains médicaments mal utilisés ou non nécessaires
  • la réduction de certains symptômes associés à l’insomnie
  • la référence à un médecin pour une évaluation spécifique lorsqu’un diagnostic différentiel est suspecté
  • la satisfaction des patients

Cependant, il existe peu de données en ce qui concerne les rôles et les retombées du pharmacien dans la prise en charge de l’insomnie.

Vous pouvez consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises et notre affiche présentée 9ème Colloque du RQRM—13-14 novembre 2019 – Orford, Québec, Canada.

Commentaires fermés sur Rôles et impacts du pharmacien dans la prise en charge de l’insomnie

Classé dans Article original, Bon usage des médicaments, Revue de littérature, Soins pharmaceutiques, URPP

Comprendre la classification internationale des maladies et la classification canadienne des interventions

Le séjour hospitalier est codifié par des archivistes médicaux à partir de classifications internationales et nationales. Cette codification permet d’établir un portrait des diagnostics et des interventions réalisées pour chaque hospitalisation.

L’objectif était de décrire les classifications de codification du séjour hospitalier au Canada.

Nous avons comparé la Classification Internationale des Maladies (CIM) et à la Classification Canadienne des Interventions (CCI) et consultez deux archivistes. Nous avons également réfléchi à l’utilisation pratique de ces classifications par le pharmacien.

La CIM et la CCI diffèrent au niveau de leur historique et organisme responsable.

Elles sont composées de plus de 17 000 codes chacune. Trois applications pratiques de ces classifications sont utiles à la pratique pharmaceutique : revue d’utilisation de médicaments, assurer le bon usage des médicaments et pharmacovigilance.

Ce travail permet d’illustrer des travaux impliquant la collaboration pharmacien-archiviste médical.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal de Pharmacie Clinique et notre affiche présentée au congrès de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec 25-27 avril 2018, Drummondville, Québec, Canada

Commentaires fermés sur Comprendre la classification internationale des maladies et la classification canadienne des interventions

Classé dans Article original, Descriptive, URPP

Enquête canadienne de la pratique pharmaceutique en établissement de santé 2020-2021

L’enquête canadienne de la pratique pharmaceutique en établissement de santé est réalisée périodiquement depuis 1985! Une analyse spécifique aux perspectives québécoises et une revue de l’actualité québécoise accompagne cette enquête.

«Le Québec se positionne avantageusement dans plusieurs sphères, notamment au chapitre du déploiement de l’unidose, de l’encadrement des préparations magistrales non stériles et stériles, de l’utilisation dominante du modèle de pratique décentralisé, de la polyvalence du personnel technique et du recours à différentes technologies, telles que les pompes ainsi que l’emploi de la numérisation et de caméras. »

Extrait tiré du résumé

Pour connaître les messages clés de l’enquête, nous vous invitons à consulter le balado auquel Jean-François Bussières a participé!

Vous pouvez consulter l’article publié dans le Pharmactuel. Vous pouvez également consulter notre affiche présentée au congrès du Réseau québécois de la recherche sur les médicaments (RQRM) le 26 mai 2022. Cette affiche présente spécifiquement les résultats sur les soins pharmaceutiques en établissement de santé.

À noter que le rapport complet sera publié plus tard à l’automne.

Commentaires fermés sur Enquête canadienne de la pratique pharmaceutique en établissement de santé 2020-2021

Classé dans Article original, Autres marqueurs, Circuit du médicament, Descriptive, Soins pharmaceutiques, Sondage, Technologies, Transversale, URPP

Évaluation du niveau d’aise d’une cohorte d’étudiants en pharmacie exposée à une simulation portant sur la validation des ordonnances

Exercer une profession dans le domaine de la santé s’accompagne de la nécessité de faire des choix. Les pharmaciens sont quotidiennement confrontés à des prises de décision mais nous disposons de peu d’informations sur leur aisance à les faire.

L’objectif de cette étude était d’évaluer la perception du niveau d’aise d’étudiants en pharmacie à poser des actes en lien avec l’analyse et la dispensation d’un nouveau médicament.

Nous avons réalisé une simulation dans laquelle des étudiants de 3ème année devaient estimer leur aisance à réaliser chacune des actions en lien avec l’analyse et la dispensation d’un nouveau médicament sur 50 itérations.

Un total de 176 répondants a fourni des réponses complètes. Pour la simulation, la proportion de répondants très à l’aise ne dépasse 50% qu’une seule fois sur les 50 itérations. En revanche, la proportion d’étudiants non à l’aise dépasse les 50% dans 16 itérations.

L’ensemble des données recueillies dans le cadre de cette simulation originale met en évidence la nécessité d’intégrer davantage de données relatives à l’économie de la santé dans la formation des pharmaciens.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal Pédagogie Médicale.

Commentaires fermés sur Évaluation du niveau d’aise d’une cohorte d’étudiants en pharmacie exposée à une simulation portant sur la validation des ordonnances

Classé dans Article original, Circuit du médicament, Descriptive, Pédagogie en santé, Satisfaction, Sondage, Transversale, URPP

Indicateurs clés de performance en pharmacie clinique : expérience d’un hôpital utilisant un journal de bord

En 2015, un groupe d’experts canadiens a publié un consensus décrivant huit indicateurs clés de performance en pharmacie clinique (ICPEPC). Depuis 1998, un journal de bord est rempli tous les jours par les pharmaciens pour décrire et mesurer leur charge de travail au CHU Sainte-Justine.

Nous avons voulu évaluer la faisabilité d’intégrer les huit ICPEPC au journal de bord des pharmaciens ainsi que décrire, calculer et commenter les ICPEPC obtenus à partir des données extraites du journal de bord des pharmaciens de notre établissement.

Les données ont été extraites du journal de bord du 1er avril 2014 au 31 mars 2017 pour les services de médecine, chirurgie, gynéco-obstétrique, néonatalogie, oncologie et soins intensifs.

Quatre des huit ICPEPC ont pu être calculés à partir des données extraites du journal de bord :

  • Proportion de patients recevant une conciliation médicamenteuse à l’entrée
  • Proportion de patients recevant une conciliation médicamenteuse à la sortie
  • Nombre de problèmes pharmaco-thérapeutiques résolus par un pharmacien
  • Proportion de patients recevant une éducation thérapeutique à la sortie

Nous avons également regardé l’évolution sur les 3 années des ICPEPC globalement et dans chaque service.

Évolution des quatre indicateurs clés de performance en pharmacie clinique de 2014/15 à 2016/17

Bien que non encore exigée par les autorités gouvernementales, la documentation des activités pharmaceutiques est essentielle à l’évaluation de la performance en pharmacie hospitalière.

Vous pouvez consulter notre article publié dans les Annales de l’URPP.

Commentaires fermés sur Indicateurs clés de performance en pharmacie clinique : expérience d’un hôpital utilisant un journal de bord

Classé dans Annales de l'Unité de recherche en pratique pharmaceutique, Article original, Autres marqueurs, Descriptive, Marqueurs de résultats, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP

Exposition à la démarche de recherche historique dans le cadre du 150ème anniversaire de l’Ordre des pharmaciens du Québec

OPQ - Ordre des pharmaciens du Québec

Pour célébrer le 150ème anniversaire de l’Ordre des Pharmaciens du Québec (OPQ), nous avons contribué à la rédaction d’un ouvrage relatant l’histoire de l’Ordre et son rôle dans l’évolution de la pratique pharmaceutique.

L’objectif était d’exposer des étudiants en pharmacie à la méthode de recherche historique par la recherche documentaire et la réalisation d’entrevues.

L’étude réalisée comporte 4 volets :

  1. Conception et tenue d’un sondage afin d’identifier les dates marquantes de l’histoire de l’OPQ -> l’événement marquant ressortant est l’entrée en vigueur de la Loi 41.
  2. Recherche documentaire dans différents fonds d’archives afin de bonifier le fonds d’archives de l’OPQ et de créer un fil des événements -> 506 dates ont été identifiées.
  3. Rédaction de courts textes sur différents sujets.
  4. Réalisation d’entrevues vidéos avec des pharmaciens ciblés -> 6 entrevues ont été réalisées auprès des pharmaciens.

La contribution des étudiants a été utile à la rédaction d’un ouvrage publié par l’OPQ en 2020[1].

Vous pouvez consulter notre article publié dans les Annales de l’URPP.


[1] https://www.opq.org/wp-content/uploads/2020/12/OPQ_livre150e_VF_15fev2021.pdf

Commentaires fermés sur Exposition à la démarche de recherche historique dans le cadre du 150ème anniversaire de l’Ordre des pharmaciens du Québec

Classé dans Annales de l'Unité de recherche en pratique pharmaceutique, Article original, Descriptive, Histoire de la pharmacie, Sondage, URPP

Incidents et accidents médicamenteux au CHU Sainte-Justine de 2011 à 2018

La prévention des erreurs médicales et médicamenteuses est essentielle pour assurer des soins de santé sécuritaires. Le 1er avril 2011, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a mis en place un registre national des incidents et accidents.

L’objectif de cette étude était de décrire les incidents et les accidents liés à la médication, déclarés dans un centre hospitalier universitaire.

Il s’agit d’une étude descriptive rétrospective. Toutes les déclarations d’incidents et d’accidents médicamenteux ont été extraites du registre local du CHU Sainte-Justine du 1er avril 2011 au 31 mars 2018.

Un total de 41 349 incidents et accidents a été déclaré au CHU Sainte-Justine par les professionnels de la santé. La majorité (>94%) des incidents et accidents déclarés est liée à l’administration des médicaments. Les cinq médicaments les plus impliqués sont l’acétaminophène, la morphine, l’héparine, l’ondansétron et l’insuline.

Les pharmaciens doivent revoir l’ensemble des incidents et accidents liés à la médication afin d’assurer une gestion des risques optimale du circuit du médicament.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal Risque & Qualité.

Commentaires fermés sur Incidents et accidents médicamenteux au CHU Sainte-Justine de 2011 à 2018

Classé dans Article original, Bon usage des médicaments, Circuit du médicament, Descriptive, URPP