Archives de Catégorie: Transversale

Pénuries de médicaments : profil de cinq établissements de santé dans le monde

Les pénuries de médicaments, un problème mondial complexe, affectent autant les cliniciens que les patients, et ce, sur une base quotidienne.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons effectué une étude descriptive transversale dans le but de recenser, décrire et comparer les ruptures de médicaments sur une période de 4 semaines dans des établissements de soins de santé du Canada, de la France, de la Belgique, de l’Espagne et de la Suisse.

Ainsi, du 8 janvier au 2 février 2018, chaque hôpital a recueilli sur une base quotidienne les données relatifs aux pénuries, et ce, avec l’aide d’une grille et d’un processus normalisés :

  1. Hôpital canadien : 84 pénuries (durée médiane de 32 jours);
    • 28 fabricants étaient impliqués
  2. Hôpital français : 62 pénuries (durée médiane de 9 jours);
    • 30 fabricants étaient impliqués
  3. Hôpital belge : 46 pénuries (durée médiane de 37 jours);
    • 19 fabricants étaient impliqués
  4. Hôpital espagnol : 28 pénuries (durée médiane de 25 jours);
    • 16 fabricants étaient impliqués
  5. Hôpital suisse : 98 pénuries (durée médiane de 68 jours).
    • 42 fabricants étaient impliqués

Les pénuries ont affecté tant les fabricants de médicaments novateurs que ceux de médicaments génériques. La majorité des classes thérapeutiques a été touché par une pénurie. Les agents anti-infectieux (21,1 %), les médicaments agissant sur le système nerveux central (11,3 %) et les agents cardiovasculaires (8,2 %) ont par contre plus souffert de cette inopportunité que les autres classes.

Cette étude met en évidence la nécessité d’une meilleure prise en charge de la prévention et de la gestion des pénuries de médicaments par les différentes parties prenantes.

On peut consulter notre article publié dans le Canadian Journal of Hospital Pharmacy.

Commentaires fermés sur Pénuries de médicaments : profil de cinq établissements de santé dans le monde

Classé dans Circuit du médicament, Descriptive, Pharmacoéconomie, Transversale, URPP

Notoriété d'une publication scientifique en pharmacie : connaissances et perceptions des pharmaciens

La notoriété d’une publication scientifique en pharmacie peut être évaluée à l’aide de plusieurs indicateurs. Considérant le fait qu’il existe peu de données disponibles en pharmacie sur ces indicateurs, nous pensons que les pharmaciens n’ont pas de connaissances suffisantes sur le sujet.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive transversale dans le but d’:

  1. Évaluer le degré de connaissances et les perceptions des pharmaciens et internes en pharmacie hospitalière en France et au Québec à propos des indicateurs de notoriété appliqués en pharmacie;
  2. Évaluer les déterminants associés à la connaissance des indicateurs de notoriété.

Sur les 899 pharmaciens et 147 internes français et québécois contactés, 401 ont répondu à notre sondage (301-Québec-taux de participation de 42 % ; 100-France-30 %). Seulement 26 % (106/401) des répondants, 67 québécois et 39 français, ont dit avoir des connaissances ou de bonnes connaissances sur les indicateurs. Ces affirmations ont été corroborées par de nombreux autres résultats.

Il semble être nécessaire de fournir aux pharmaciens/internes en pharmacie une meilleure formation sur les indicateurs de notoriétés.

On peut consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises disponible en ligne.

Commentaires fermés sur Notoriété d'une publication scientifique en pharmacie : connaissances et perceptions des pharmaciens

Classé dans Descriptive, Pédagogie en santé, Transversale, URPP

Conformité du circuit du médicament dans les unités de soins et les cliniques externes d'un établissement universitaire

Le département de pharmacie est responsable du circuit du médicament qui dans toute sa complexité contribue au bon usage des médicaments.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude observationnelle transversale dans le but d’évaluer la conformité du circuit du médicament dans les unités de soins et les cliniques externes d’un établissement universitaire à l’aide d’une grille standardisée. Une fois l’évaluation complétée, nous avons comparé les résultats à ceux de l’année précédente.

Pour voir les résultats, on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 8e Colloque du Réseau Québécois de recherche sur les médicaments le 19 et 20 octobre 2018, Montréal, Qc, Canada et la 7e éditions du Rendez-vous de la recherche pharmaceutique, 6 décembre 2018, Faculté de pharmacie, Montréal, Qc, Canada.

On peut consulter notre article publié dans le Canadian Journal of Hospital Pharmacy.

Commentaires fermés sur Conformité du circuit du médicament dans les unités de soins et les cliniques externes d'un établissement universitaire

Classé dans Circuit du médicament, Observations, Transversale, URPP

Simulation sur la validation des ordonnances : mise à l’épreuve de l’aisance des internes en pharmacies

La capacité décisionnelle d’un intervenant de la santé est intimement liée à son aisance à poser des actes professionnels. Au Québec, les étudiants à la maitrise en pharmacothérapie avancée (formation pratique de 16 mois) sont préparés à participer au choix de la thérapie médicamenteuse, et ce, en validant des ordonnances proposées par d’autres prescripteurs ou en initiant eux-mêmes certains médicaments.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive transversale dans le but d’évaluer, à travers une simulation, l’aisance d’internes en pharmacie vis-à-vis deux tâches typiques de la pratique pharmaceutique (analyse de prescriptions et dispensation de médicaments). Nous avons également évalué leur perception relative à leur formation entourant la prise de décision, et ce, à travers 13 énoncés.

La simulation comportait 10 étapes pour lesquelles les participants (n = 72) devaient évaluer leur aisance au niveau de 5 dimensions: l’efficacité du médicament, l’innocuité du médicament, le coût du médicament, la conformité aux règles en vigueur, l’aise ressentie de façon générale à poser le geste.

  • Très à l’aise : > 50% pour 2 itérations sur 50, conformité aux règles (n = 1) et niveau global d’aise (n = 1)
  • Pas à l’aise : > 50 % pour 25 itérations sur 50, efficacité (n = 3), innocuité (n = 2), le coût (n = 9), conformité aux règles (n = 5) et niveau global d’aise (n = 6)

La perception des participant relative à leur formation varie également d’une dimension à l’autre.

Le premier pas pour atteindre un bon niveau d’aise débute avec une formation adéquate quant à la prise de décision. Ensuite, l’expérience de travail et la connaissance du milieu où l’on exerce permettront d’accroître davantage l’aisance de nos futurs pharmaciens.

On peut consulter notre article publié dans le Pharmacien Hospitalier et Clinicien.

Commentaires fermés sur Simulation sur la validation des ordonnances : mise à l’épreuve de l’aisance des internes en pharmacies

Classé dans Article original, Circuit du médicament, Coûts, Descriptive, Effets indésirables, Erreurs, Pédagogie en santé, Transversale, URPP

Gestion des substances contrôlées : conformité aux pratiques recommandées et actions correctives

Les pharmaciens sont responsables de maintenir à jour les réserves de médicaments et de veiller à ce que les pratiques de distribution se fassent de façons adéquates, sûres et exemptes de détournement.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive transversale dans le but de déterminer le degré de conformité aux pratiques de gestion des substances contrôlées, recommandées dans un hôpital universitaire mère-enfant, et ce en utilisant les critères établis par la California Hospital Association (CHA). Suite à cela, nous tenions à développer des mesures permettant l’amélioration du résultat.

Suite au recensement des étapes du circuit de médicaments impliquant les substances contrôlées, il a été possible de déterminer le degré de conformité du circuit aux recommandations :

  • Conforme : 56 sur 113 critères de la CHA (49,6%);
  • Partiellement conforme : 27 critères (23,9 %);
  • Non conforme : 24 critères (21,2 %) ;
  • Non applicable : 6 critères (5,3 %)

Cette évaluation des pratiques a mis en évidence 22 actions correctives et a permis de repérer 57 modes de défaillance potentiels liés à l’utilisation de substances contrôlées.

On peut consulter notre article publié dans le Canadian Journal of Hospital Pharmacy.

Commentaires fermés sur Gestion des substances contrôlées : conformité aux pratiques recommandées et actions correctives

Classé dans Circuit du médicament, Descriptive, Transversale, URPP

10 ans de surveillance environnementale

Tel qu’annoncé cette semaine, le recrutement pour la 11e étude multicentrique de surveillance environnementale aux antinéoplasiques est ouvert.

En 2020, 109 établissements de santé canadien ont participé, et 9 antinéoplasiques ont été dosés dans 1216 échantillons. Rappelons que 12 sites standardisés sont prélevés par établissement, en fin de journée, avant que les surfaces ne soient nettoyées. Les sites les plus problématiques à travers le Canada sont la grille frontale des hottes, le plancher devant les hottes, les tablettes d’entreposage des stock et le bras de la chaise d’administration des médicaments. Ces quatre sites étaient contaminés dans au moins 50% des centres. Le cyclophosphamide est la molécule la plus fréquemment dosée sur les surfaces (~34%). Le 75e percentile de la concentration de cyclophosphamide sur les surfaces est de 0.0017 ng/cm², donc bien que les surfaces soient fréquemment contaminées, la concentration mesurée est très faible.

Photo de Anna Shvets sur Pexels.com

Quoi faire avec les surfaces contaminées? Il n’existe pas de valeur jugée sécuritaire, donc le principe de précaution ALARA doit s’appliquer. En participant à l’étude, les centres obtiennent une comparaison de leurs résultats avec l’ensemble des résultats canadiens, ce qui permet d’identifier les sites les plus contaminés au niveau du Canada, et ce qui peut donc être utilisé comme indicateur pour agir en priorité sur ces sites. Il est impératif de rappeler l’importance d’adopter de bonnes pratiques de travail sécuritaires et qui limitent la contamination de l’environnement, de bien nettoyer les surfaces et de porter les équipements de protection individuels requis.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au congrès virtuel des 23èmes journées européennes du GERPAC, 23-24 novembre 2020.

Commentaires fermés sur 10 ans de surveillance environnementale

Classé dans Autres marqueurs, Santé et sécurité au travail, Santé et sécurité au travail, Transversale, URPP

Programme de surveillance des antinéoplasiques 2021 – 2021 Antineoplastic drug monitoring program

[English version below]

Le recrutement pour le programme de surveillance des médicaments dangereux sur les surfaces des établissements de santé Canadien est ouvert pour 2021!

Depuis 10 ans, l’URPP est fière de vous offrir ce programme en collaboration avec l’INSPQ. L’an passé, 111 établissements de santé canadien ont participé. Cette importante participation nous permet d’offrir des rapports personnalisés aux établissements et de mettre en relation leurs résultats individuels avec les valeurs globales canadiennes. L’identification des sites plus contaminés permet aux centres de cibler leurs mesures correctrices et a contribué à une importante réduction de la contamination des surfaces depuis 10 ans.

Nouveautés pour 2021 : 2 nouveaux médicaments seront dosés, soit : 5FU, cyclophosphamide, irinotécan, gemcitabine, méthotrexate, docetaxel, paclitaxel, vinorelbine, doxorubicine, étoposide. Il y aura également l’option de doser les platines (oxaliplatine, cisplatine, carboplatine).Une plate-forme redcap pour répondre aux formulaire est en cours d’élaboration.

Vous pouvez communiquer avec nous au : expoprof.hsj@ssss.gouv.qc.ca

Publications reliées :

Étude 2008-2010 : The Canadian Journal of Hospital Pharmacy  / Affiche présentée au congrès CSHP’s 43rd Professional Practice Conference (PPC) 2012, 4-8 février 2012, Toronto, Canada
Étude 2012 : International Archives of Occupational and Environmental Health / Affiche présentée au congrès CSHP’s 44th Professional Practice Conference (PPC) 2012, 2-6 février 2013, Toronto, Canada
Étude 2013 : Journal of Occupational and Environmental Hygiene / Affiche présentée au congrès 2013 Midyear Clinical Meeting de l’ASHP, Orlando 8-12 décembre 2013
Étude 2014 : The Canadian Journal of Hospital Pharmacy / Affiche présentée au congrès 2014 Midyear Clinical Meeting de l’ASHP, Anaheim 7-11 décembre 2014.
Étude 2015 : Journal of oncology pharmacy practice / Affiche présentée au congrès CSHP’s 47th Professional Practice Conference (PPC) 2016, 30 janvier – 3 février 2016, Toronto, Canada.
Étude 2016 : Journal of Occupational and Environmental Hygiene /  Affiche présentée au congrès EAHP Congress, 22-24 mars 2017, Cannes, France.
Étude 2017 : Journal of Oncology Pharmacy PracticeAffiche présentée au congrès ASHP Midyear Clinical Meeting, 4-7 Décembre 217, Orlando, USA.
Étude 2018 : Journal of Oncology Pharmacy Practice / Poster presented at the Canadian Society of Hospital Pharmacists – Professional Prac-tice Conference, – February 2-5th 2019, Toronto, ON, Canada.
Étude 2019 : Journal of Oncology Pharmacy Practice / Affiche présentée au congrès Canadian Society of Hospital Pharmacists – Professional Practice Conference, – February 1-4th 2020, Toronto, ON, Canada.
Étude 2020 : Publication à venir. / Affiche présentée au congrès virtuel des 23èmes journées européennes du GERPAC, 23-24 novembre 2020
Étude 2021 : Recrutement en cours.

 


The recruitment for the 2021 antineoplastic drug monitoring program is open!

The URPP is proudly offering this monitoring program since 2010, a collaboration with the INSPQ. Last year, 111 canadian healthcare centers participated in this program. This large-scale participation allows us to offer personnalized results to centers, including individual results that are put in relation with global canadian results. Identifying the sites that need corrective measures contributed to a reduction in surface contamination for the last 10 years.

New in 2021 : 2 new drugs will be quantified: 5FU, cyclophosphamide, irinotecan, gemcitabine, methotrexate, docetaxel, paclitaxel, vinorelbine, doxorubicine, etoposide. You will also have the option to dose platinum (oxaliplatin, cisplatin, carboplatin). A redcap platform is under development to answer the questionnaire.

Contact us at: expoprof.hsj@ssss.gouv.qc.ca

Linked publications:

2008-2010 studyThe Canadian Journal of Hospital Pharmacy  / Poster presented at CSHP’s 43rd Professional Practice Conference (PPC), February 4-8 2012, Toronto, Canada
2012 studyInternational Archives of Occupational and Environmental Health / Poster presented at CSHP’s 44th Professional Practice Conference (PPC), February 2-6 2013, Toronto, Canada
2013 studyJournal of Occupational and Environmental Hygiene / Poster presented at ASHP Midyear Clinical Meeting, Orlando December 8-12 2013
2014 studyThe Canadian Journal of Hospital Pharmacy / Poster presented at ASHP Midyear Clinical Meeting, Anaheim December 7-11 2014.
2015 studyJournal of oncology pharmacy practice / Poster presented at CSHP’s 47th Professional Practice Conference (PPC), January 30 – February 3 2016, Toronto, Canada.
2016 studyJournal of Occupational and Environmental Hygiene /  Poster presented at EAHP Congress, March 22-24 2017, Cannes, France.
2017 study: Journal of Oncology Pharmacy Practice / Poster presented at ASHP Midyear Clinical Meeting, December 4-7 217, Orlando, USA.
2018 study: Journal of Oncology Pharmacy PracticePoster presented at the Canadian Society of Hospital Pharmacists – Professional Prac-tice Conference, – February 2-5th 2019, Toronto, ON, Canada.

2019 study: Journal of Oncology Pharmacy Practice / Poster presented at the Canadian Society of Hospital Pharmacists – Professional Practice Conference, – February 1-4th 2020, Toronto, ON, Canada.

2020 study: Publication to come. / Poster presented at the 23èmes journées européennes du GERPAC, 23-24 novembre 2020
2021 study: Ongoing recruitment

 

1 commentaire

Classé dans Autres marqueurs, Publications Pubmed, Santé et sécurité au travail, Santé et sécurité au travail, Transversale, URPP

Ruptures d'approvisionnement de médicaments : contexte canadien

Partout dans le monde, le Canada y compris, plusieurs signes témoignent de l’importance croissante des ruptures de médicaments. Quoique ces ruptures affectent autant les cliniciens que les patients, la littérature documente très peu cette problématique et ces conséquences cliniques.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive rétrospective dans le but d’exposer ces ruptures dans le contexte canadien du 31 août 2016 au 4 septembre 2017. L’étude s’est faite sur la base des données du site officiel canadien de déclaration des ruptures et d’un grossiste canadien (McKesson Canada) .

  • Nombre de médicaments en rupture déclaré :
    • Site canadien : 2129
    • McKesson : 583
  • Principales classes thérapeutiques de médicaments en rupture :
    • Les médicaments du système nerveux central (26,4 % et 31,8 %),
    • Les médicaments du système cardiovasculaires (12,0 % et 21,9 %),
    • Les anti-infectieux (11,2 % et 8,5 %),
    • Les médicaments gastro-intestinaux (7,9 % et 6,2 %)
    • Les antinéoplasiques (7,4 % et 5,1 %)

Cette étude met en évidence un nombre élevé de ruptures au Canada en 2016–2017. La nouvelle réglementation fédérale exigeant la déclaration de toutes ruptures de médicaments permettra probablement un suivi plus efficace de cette problématique.

On peut consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises.

Commentaires fermés sur Ruptures d'approvisionnement de médicaments : contexte canadien

Classé dans Circuit du médicament, Descriptive, Transversale

Antinéoplasiques : contamination de la surface externe de la fiole dès le processus de production

Les professionnels travaillant dans le domaine de l’oncologie risquent quotidiennement d’être contaminés par un médicament antinéoplasique. Le simple fait de tenir une fiole de médicaments antinéoplasiques contribue à ce risque. En effet, le contenue d’une fiole de médicaments antinéoplasiques peut contaminer l’extérieur de cette même fiole ou des fioles environnantes, et ainsi exposé l’employé au médicament. Cette exposition peut mener à certains effets indésirables.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons effectué une étude transversale dans le but de déterminer l’ampleur de la contamination des fioles de médicaments antinéoplasiques provenant du marché canadien.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 8ème Colloque du Réseau Québécois de recherche sur les médicaments le 19 et 20 octobre 2018.

On peut aussi consulter notre article publié dans le Journal of Oncology Pharmacy Practice.

Commentaires fermés sur Antinéoplasiques : contamination de la surface externe de la fiole dès le processus de production

Classé dans Circuit du médicament, Effets indésirables, Santé et sécurité au travail, Transversale

Pratique pharmaceutique : cadre juridique et normatif encadrant les pharmaciens de la francophonie

La pratique pharmaceutique ne cesse d’évoluer, alors que son contexte législatif se doit d’être adapté fréquemment, que ce soit en fonction du lieu ou du moment.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons effectué une étude descriptive qualitative et transversale dans le but de comparer et discuter des similarités et des différences entre les dispositions législatives encadrant les activités réservées aux pharmaciens officiaux et hospitaliers dans la francophonie. Nous nous sommes intéressés à quatre régions : le Canada (Québec) sachant que le droit professionnel est de compétence provinciale, la France, la Suisse (le canton de Genève), sachant que le droit professionnel varie d’un canton à l’autre et la Belgique.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec – Grand Forum 2019, le 28 et 29 mars 2019 Québec, Qc, Canada.

On peut aussi consulter notre article publié dans Le Pharmacien Hospitalier et Clinicien.

Commentaires fermés sur Pratique pharmaceutique : cadre juridique et normatif encadrant les pharmaciens de la francophonie

Classé dans Descriptive, Législation pharmaceutique, Transversale