L’URPP bien représentée à l’EAHP 2017 à Cannes, France

Dans le cadre du 22th Congress de l’European Association of Hospital Pharmacists (EAHP) tenue à Cannes, France, du 22 au 24 mars 2017, l’URPP était bien représentée avec la mise en valeur de 12 communications affichées impliquant Anais Barbier (Impact Pharmacie), Sophie Dubois (Validation des ordonnances), Christel Roland (Exposition professionnelle et préparateurs), Camille Petit (Bloc opératoire) et Floriane Darbon (Circuit du médicament).  Bravo à toutes.

Sur la photo, de gauche à droite, Camille Petit, Christel Roland, Anais Barbier, Floriane Darbon, Sophie Dubois, Alexia Janes, Carolina Martinez-Marino, toutes formées à l’URPP …. Cannes, France, 23 mars 2017

  1. Barbier A, Lessard-Hurtubise R, Pettersen-Coulombe F, Jaatoul M, Bussières JF. Evidences about the roles and the impacts of pharmacists: an action plan of interventions to increase pharmacists’ awareness about these evidences. (IMPACTPHARMACIE37)
  2. Dubois S, Lebel D, Bussières JF. Performance indicators in hospital pharmacy: experience of a teaching hospital with a documentation tool. (JBORD2)
  3. Dubois S, Janes A, Thibault M, Leguelinel G, Roux-Marson C, Kinowski JM, Bussières JF. Analyse pharmaceutique des ordonnances de médicaments en établissement de santé : comparaison France-Québec (VALIDATION3)
  4. Roland C, Ouellette-Frève J, Plante C, Bussières JF. Surface contamination in a teaching hospital: a 6 year perspective. (EXPOPROF31)
  5. Roland C, Caron N, Bussières JF. Multicenter study of environmental contamination with cyclophosphamide, ifosfamide and methotrexate in 66 Canadian hsopitals : a 2016 follow-up study. (EXPOPROF30)
  6. Roland C, Guérin A, Bussières JF. Role and impact of hospital pharmacy technician: a literature review (IMPACTPHARMACIE35)
  7. Darbon F, Pettersen-Coulombe F, Barbier A, Bussières JF. Impact of pharmaceutical care in elderly patient: a review of literature. (IMPACTHOP-GERIATRIE)
  8. Darbon F, Atkinson S, Bourassa E, Bédard P, Bussières JF. Medication reconciliation practices in Canadian hospitals. (BCM10)
  9. Darbon F, Jaatoul M, Atkinson S, Bussières JF. Conformity of the drug-use process in patient care areas: a 5-year descriptive study. (TOURNEE5)
  10. Darbon F, Jaatoul M, Atkinson S, Bussières JF. Availability of drug samples in outpatients clinics: opportunities and risks. (ECHANTILLON6)
  11. Roland C, Guérin A, Vaconsin P, Bussières JF. Hospital pharmacy technicians in France and Québec: differences in training and practice. (PREPAPATEURS1)
  12. Petit C, Atkinson S, Bergeron M, Dubois S, Crochetière C, Bussières JF. Drug-use process reorganisation in the operating room (BLOCOP4)

Deux de ces affiches ont été sélectionnées pour la « poster walk » avec courte présentation orale devant jury.  Bravo à Anais Barbier et Sophie Dubois ci-dessous.

Sophie défendra prochainement sa thèse en avril tandis que Christel le fera ultérieurement. Un peu de printemps …. pour une URPP encore les pieds dans la neige !

Priorité des opérations

Vous êtes sur le point de visionner une vignette portant sur l’utilisation des médias sociaux et technologies de l’information en santé.  Avez-vous songé aux opportunités et menaces associés à cette situation ?

Cette vignette met en scène un pharmacien conseillant un patient sur la cessation tabagique alors qu’une amie de l’assistante-technique en pharmacie demande au pharmacien de répondre à une patiente via une conversation vidéo en temps réel. Le pharmacien cesse son entretien répond aux questions de la patiente en voyage.

Opportunités :

– Les outils de vidéos en ligne (télépharmacie, télémédecine) permettent aux professionnels de la santé de réaliser facilement des consultations à distance augmentent l’accessibilité aux soins et la disponibilité des professionnels. Il peuvent sauver des coûts et augmenter la clientèle.

Menaces :

– Est-il acceptable de réaliser un entretien en ligne ? La communication peut-elle être interceptée ? Comment le pharmacien peut-il s’assurer de respecter la confidentialité de cet entretien avec une patiente à distance? Où est-elle lors de cet entretien ? Les autres clients de la pharmacie entendent-ils également les propos échangés ?

– Comment peut-on encadrer un tel service ? Doit-on prendre des rendez-vous ? Faut-il garder une trace de ces échanges ?

Vos impressions ?

Répondez à notre court sondage en ligne pour évaluer la portée des médias sociaux et de ces vignettes

Bonne discussion!

Cryptologue amateur, les notes au dossier du patient

Vous êtes sur le point de visionner une vignette portant sur l’utilisation des médias sociaux et technologies de l’information en santé.  Avez-vous songé aux opportunités et menaces associés à cette situation ?

Cette vignette met en scène un pharmacien qui explique à une nouvelle employée le fonctionnement du logiciel pharmaceutique pour la gestion du dossiers-patient. L’employée le questionne sur la présence de différents codes de caractères dans les dossiers et plus spécifiquement sur la présence du code PAP, pour « patient à problème ».

Opportunités :

– Il est permis d’annoter un dossier patient y compris la mention de rappels ou encore de particularités relatives à un patient donné visant à éviter des situations conflictuelles.

Menaces :

– Est-ce acceptable d’inscrire dans le dossier d’un patient une mention relative au fait qu’il soit difficile ou encore un « patient à problème » ? Est-ce que cette note contrevient au Code de déontologie des pharmaciens ? Est-ce professionnel?

– Conscient que le patient a le droit de consulter son dossier personnel dans son entièreté, est-il justifiable d’écrire une telle note à son dossier? Quels pourraient être les recours du patient?

Vos impressions ?

Répondez à notre court sondage en ligne pour évaluer la portée des médias sociaux et de ces vignettes

Bonne discussion !

La déclaration de conflit d’intérêt

Vous êtes sur le point de visionner une vignette portant sur l’utilisation des médias sociaux et technologies de l’information en santé.  Avez-vous songé aux opportunités et menaces associés à cette situation ?

Cette vignette met en scène la présentation d’un conférencier qui déclare ses conflits d’intérêts. Des étudiants questionnent les retombées potentielles de ces conflits d’intérêts sur la présentation et ce qu’ils représentent dans la réalité.

Opportunités :

– La divulgation de conflit d’intérêts permet, dans une certaine mesure, d’être transparent lors d’un processus de partage d’informations et d’enseignement. De nombreuses sociétés et organismes exigent la divulgation systématique de ces conflits lors de présentations scientifiques et de formations continues.

Menaces :

– Est-ce que le fait de simplement divulguer ses conflits d’intérêts suffit pour assurer une présentation indépendante et de qualité ? Le conférencier ne devrait-il pas préciser la nature des conflits ? des sources de financement ? Des liens établis ?

– Est-il acceptable pour un professionnel de recevoir une rémunération d’une société pharmaceutique ou médicale pour des fins d’enseignement?

Vos impressions ?

Répondez à notre court sondage en ligne pour évaluer la portée des médias sociaux et de ces vignettes

Bonne discussion !

Bidon d’essence et allumettes ….ou les médias sociaux en enseignement

Vous êtes sur le point de visionner une vignette portant sur l’utilisation des médias sociaux et technologies de l’information en santé.  Avez-vous songé aux opportunités et menaces associés à cette situation ?

Cette vignette met en scène deux étudiantes qui décident de prendre en photo leur professeur pendant un cours lorsque celui-ci mentionne des éléments erronés par rapport à la matière. Les deux étudiantes publient ensuite cette photo sur le groupe Facebook commun de la cohorte étudiante.

Opportunités :

– Les réseaux sociaux permettent d’échanger des photos et des vidéos facilement et rapidement

Menaces :

– Est-ce légal de publier une photo de son professeur sans son autorisation? Un professeur doit-il se préoccuper des captures audio et vidéo prises par des étudiants durant la prestation de ses cours ?

– Une fois la photo diffusée sur le groupe Facebook, elle est accessible à tous et peut être téléchargée, partagée, diffusée, réutilisée ; est-ce que cela cause un problème?

– Que peut faire un professeur qui constate le partage d’une telle photo à posteriori ?

Vos impressions ?

Répondez à notre court sondage en ligne pour évaluer la portée des médias sociaux et de ces vignettes

Bonne discussion !

Une discussion d’ascenseur

Vous êtes sur le point de visionner une vignette portant sur l’utilisation des médias sociaux et technologies de l’information en santé.  Avez-vous songé aux opportunités et menaces associés à cette situation ?  

Cette vignette met en scène deux pharmaciens qui discutent du cas d’un patient dans l’ascenseur alors que d’autres personnes s’y trouvent également. Une dame, étrangère à la discussion, est témoin de cet échange professionnel.

Opportunités :

– Les professionnels de la santé ont un horaire chargé et profitent de rencontres impromptues pour échanger des renseignements importants sur des patients afin d’optimiser leur quotidien.

Menaces :

– Est-il approprié de discuter d’un cas patient dans un ascenseur ? Devrait-on tenir de telles conversations dans des lieux privés ? sans la présence de patients, de parents ou de tiers non identifiés ?

– Y’a-t-il eu un bris de confidentialité ? Quelles en sont les conséquences potentielles ?

Bonne discussion !

Ph Acide …. ou s’exprimer sur les médias sociaux

Vous êtes sur le point de visionner une vignette portant sur l’utilisation des médias sociaux et technologies de l’information en santé.  Avez-vous songé aux opportunités et menaces associés à cette situation ?

Cette vignette met en scène un pharmacien qui s’exprime de façon virulente au sujet du gouvernement sur le groupe Facebook des pharmaciens. Deux étudiants en pharmacie discutent du message publié par le pharmacien en question.

Opportunités :

– En publiant une opinion personnelle ainsi sur des réseaux sociaux, le pharmacien profite de son droit d’expression et peut alimenter la discussion ; il contribue au débat démocratique

Menaces :

– Peut-on être tenu responsable de ses propos ? Si les écrits restent … quelles peuvent être les conséquences de propos déplacés publiés en ligne ?

– Est-ce le bon endroit pour s’exprimer si le ton est agressif ? virulent ? injurieux ?

Bonne discussion !