En partenariat avec Maillon Vert, l’équipe du département de pharmacie du CHU Sainte-Justine s’est doté d’un comité de développement durable depuis 2018.

Notre équipe profite de la tenue du Colloque en santé environnementale, organisé par l’organisme Synergie Santé Environnement (SSE) et qui se tient ce mardi 15 octobre 2019 au CHU Sainte-Justine, pour faire l’annonce de la PREMIÈRE pharmacie d’hôpital Éco+Responsable au Canada.  Le CHU Sainte-Justine s’est également engagé dans une démarche de développement durable et nous sommes fiers de jouer un rôle de leadership dans ce domaine comme département de pharmacie.

Le comité de développement durable du département de pharmacie implique notamment (sur la photo de gauche à droite) Hélène Roy, Geneviève Ouellet, Marie-Élaine Métras, Iciar Piaget, Sandrine Moreaux, Suzanne Atkinson, Angel Chiu, Christina Nguyen, Martine Bertrand et Christine Smith ; y participent également Hugo Schérer, Vanessa Jalbert, Bruno Blanchard, Jean-François Bussières.

Le fruit de ces travaux seront notamment présentés au Grand Forum de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES) en mars 2020.

Bravo à toute l’équipe pour cette démarche et ces efforts.  Puisse ces travaux inspirer d’autres départements de pharmacie au Québec.

Affiche réalisée en partenariat avec Maillon Vert qui nous guide dans cette démarche

Membres du comité de développement durable – Département de pharmacie – CHU Sainte-Justine

Ouverture du colloque en santé environnementale et annonce de la première pharmacie d’établissement Éco+responsable – CHU Sainte-Justine – 15 octobre 2019

Publicités

Un programme d’autorisation et de suivi de l’utilisation de médicaments émergents est en place depuis 2014 dans notre établissement. Il concerne les médicaments obtenus par le Programme d’accès spécial (PAS), très coûteux ou utilisés hors monographie (HM) et pour lesquels peu de documentation scientifique est publiée.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons décrit l’utilisation des médicaments émergents en pédiatrie au CHU Sainte-Justine.

EMERGENT6

  • Les médicaments émergents concernaient majoritairement les médicaments coûteux et les patients d’oncologie.
  • Seulement la moitié des traitements émergents avaient atteint leurs objectifs d’efficacité au moment de l’évaluation.
  • Peu de toxicité ont été rapportées.

Pour en savoir plus, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec du 25 au 27 avril 2018 à Drummonville, Québec, Canada

Dans le cadre des 14emes journées CSH-SNPHPU (Syndicat national des pharmaciens praticiens hospitaliers et praticiens hospitaliers universitaires) tenu à Marseille en septembre 2019, l’équipe de l’URPP était présente à Marseille.

En sus de la présentation récente de sa thèse, Annaelle Soubieux y présentait le fruit de ses travaux entourant la consignation des interventions pharmaceutiques au Québec dans le cadre d’un projet mené au CHU Sainte-Justine.

L’affiche portait le titre suivant: Soubieux A, Chenailler C, Lebel D, Bussières JF. Documentation des interventions pharmaceutiques en France et au Québec : état des lieux et enjeux. (AUDITNOTESPH3) SNPHPU 2019, Marseille, France

Annaelle Soubieux lors de la séance d’affichage.

Dans le cadre du dépôt de son Mémoire du diplôme d’études spécialisées de pharmacie hospitalière et des collectivités faisant office de thèse pour le diplôme d’état de docteur en pharmacie, Annaelle Soubieux a défendu son projet le 4 octobre 2019 à la Faculté de pharamcie de Rouen, France.

La thèse portait sur le sujet suivant: « Évaluation économique de l’utilisation des systèmes clos de transfert de médicament lors de la préparation et l’administration des médicaments dangereux par voie parentérale au sein d’un établissement de santé ».

Le jury était composé des membres suivants: Rémi Varin (président), Jean-François Bussières (directeur), Éric Caudron, Catherine Chenailler, Jean-François Gehanno et Aude Coquard.  L’équipe de l’URPP était présente par visioconférence.

Notons que cette thèse a permis des communications affichées et des publications:

  • Soubieux A, Tanguay C, Lachaine J, Bussières JF.  Évaluation économique des circuits fermés : une revue de littérature. (EXPOPROF18A) Congrès de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec, 25-27 avril 2018, Drummonville, Québec, Canada – Pharmactuel 2018;51(3) : 210. https://pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1249/1028
  • Soubieux A, Tanguay C, Lachaine J, Bussières JF. Review of economic data on Closed System Transfer Drug for preparation and administration of hazardous drugs. (EXPOPROF18A) Eur J Hosp Pharm 2019; Feb 22nd. doi: 10.1136/ejhpharm-2018-001775 https://ejhp.bmj.com/content/early/2019/02/22/ejhpharm-2018-001775
  • Soubieux A, Tanguay C, Bussières JF. Évaluation économique des dispositifs de transfert en système clos pour la préparation et l’administration des antinéoplasiques en établissement de santé. (EXPOPROF18B) 15-17 mai, Hopipharm 2019, Marseille, France
  • Soubieux A, Plante C, Ouellette-Frèvre JF, Chouinard A, Bussières JF. Analyse de minimisation de coût des fournitures utilisées pour la préparation et l’administration d’une dose d’antinéoplasique en établissement de santé. (EXPOPROF18B) Can J Hosp Pharm 2020 (sous presse)
  • Soubieux A, Tanguay C, Bussières JF. Review of microbial contamination of vials used for compounding with closed system drug transfer devices (EXPOPROF18C) 50th Professional Practice Conference – Canadian Society of Hospital Pharmacists, Feb 2-5th, 2019, Toronto, ON, Canada
  • Soubieux A, Tanguay C, Bussières JF. Review of studies examining microbial contamination of vials used for preparations done with closed system drug transfer devices (EXPOPROF18C) Eur J Hosp Pharm 2019;0:1–6. doi:10.1136/ejhpharm-2019-001913

Bravo Annaelle pour ces 16 mois au Canada au sein de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique (URPP) au CHU Sainte-Justine.  Ces travaux contribuent aux efforts de l’Association pour la santé et la sécurité au travail – secteur affaires sociales (ASSTSAS) et la mise à jour de la 2ème édition du guide de prévention de manipulation des médicaments dangereux.

Annaelle Soubieux qui prête serment au terme de la défense de thèse. Rouen, 4 octobre 2019

En direct de Montréal … en visioconférence en direct du CHU Sainte-Justine, Montréal, Qc, Canada

Équipe URPP présente lors de la présentation d’Annaelle Soubieux – CHU Sainte-Justine, Montréal, Qc, Canada

Dans le cadre des 22èmes journées européennes du GERPAC (Journées scientifiques de pharmacotechnie hospitalière) tenues du 2 au 4 octobre 2019, l’équipe de l’URPP a participé à un panel sur les bonnes pratiques de préparation (Round table: best preparation practices: international convergence and divergence).
Le panel impliquait des collègues de France, de Suisse, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et des États-Unis.  Le panel a permis de comparer et discuter du cadre normatif en vigueur entourant les préparations magistrales de médicaments dangereux dans chaque environnement juridique.
Merci au GERPAC de nous donner l’opportunité de participer à leur événement et salutations à nos collègues européens.

Merci également à Marie Palamini (interne en stage à l’URPP) pour sa collaboration à la préparation de la présentation.
Bon congrès à tous !

L’accès au marché des médicaments est un processus complexe qui comporte des contraintes réglementaires.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons établi un profil comparatif de l’accès au marché des produits de santé en France et au Québec.

Cette étude démontre les similitudes entre la France et le Québec relatives à l’accès au marché des produits de santé remboursables avec des évolutions qui tendant à une ressemblance de plus en plus importante.

Pour voir les résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du 7ème colloque annuel du Réseau québécois de recherche sur les médicaments du 30 septembre au 1er octobre 2017 à Québec, Canada

ACCES1

L’alimentation parentérale est une préparation médicamenteuse coûteuse. En 2016, la pharmacie a préparé 8777 sacs dont coûts en fournitures de préparations sont de 234 400$.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons déterminé les coûts à l’administration d’alimentation parentérale auprès des patients hospitalisés au CHU Sainte-Justine.

AMELIORE2

Pour les résultats, on peut consulter notre affiche présentée au 7ème colloque annuel du Réseau québécois de recherche sur les médicaments du 30 septembre au 1er octobre 2017 à Québec, Canada