L’insuline est utilisée depuis près d’un siècle et fait partie des médicaments à haut risque.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évalué les risques associés à l’utilisation de l’insuline en établissement de santé. Nous avons également proposé un plan d’action dans le but de réduire les principaux risques associés aux modes de défaillance les plus critiques.Insuline5

Pour ce faire, cinq rencontres interdisciplinaires ont été tenues en août 2013. Un total de 44/49 modes de défaillances ont été analysés dont neuf (20%) possédaient un indice de criticité maximal.

On peut consulter notre article publié dans les Archives de Pédiatrie disponible en ligne.

Publicités

L’URPP est heureuse de s’associer au congrès Hopipharm 2018 qui regroupe des pharmaciens hospitaliers de France et de la francophonie. Dans le cadre de l’édition 2018 tenue à Bordeaux France, les collaborateurs de l’URPP présentent 13 communications affichées/orales et sont représentés par Claire Lambert de Cursay, Justine Burguière et Julie Soyer.  Bon congrès à tous.

De gauche à droite, Justine Burguière lors d’une communication affichée, Claire Lambert, Justine Burguière et Julie Soyer à la séance d’affichage et Claire Lambert à une présentation orale.

On retrouve ci-après la liste des communications présentées par l’URPP dans le cadre de ce congrès.

  1. Burguière J, Lebel D, Bussières JF. Indicateurs clés de performance en pharmacie clinique : expérience d’un hôpital utilisant un journal de bord. (JBORD2)
  2. Nimer N, Ferrand E, Bussières JF. Quels sont les rôles et retombées du pharmacien dans la prise en charge de la dépression ? (IMPACTPHARMACIEIV-DÉPRESSION)
  3. Soyer J, Jean-Louis J, Ospina LH, Bussières JF, Kleiber N. Un cas pédiatrique de baisse de l’acuité visuelle secondaire à un traitement psychostimulant (PSYCHOSTIMULANTS)
  4. Duhamel A, Lebel D, Bussières JF. Étiquetage des médicaments : sommaire du cadre réglementaire au Canada et comparaison avec l’Europe. (ETIQUETAGE4)
  5. Saavedra Mitjans M, Ferrand E, Garin N, Bussières Rôles et impacts du pharmacien en Espagne : une revue de littérature. (IMPACTPHARMACIE40)
  6. Burguière J, Thibault M, Lebel D, Bussières JF. Simulation en santé : perception d’internes en pharmacie sur son utilisation comme outil de formation et d’évaluation des professionnels de santé. (SIMULATION6)
  7. Côté JF, Ferrand E, Bussières JF. Impact d’une exposition aux preuves de l’implication du pharmacien en vaccination auprès de pharmaciens officinaux. (IMPACTPHARMACIE42)
  8. Goulois S, Ferrand E, Bussières JF. Quels sont les rôles et retombées du pharmacien dans la prévention et la prise en charge de l’insuffisance cardiaque? (IMPACTPHARMACIEIV- INSUFFISANCE CARDIAQUE)
  9. Lambert de Cursay C, Lebel D, Bussières JF. Évaluation du niveau d’aise d’une cohorte d’étudiants en pharmacie exposée à une simulation portant sur la validation des ordonnances. (RAISONNABLE6) sous forme de communication orale courte en complément
  10. Videau M, Chemali L, Stucki C, Saavedra-Mitjans M, Largana S, Guerin A, Bonnabry P, Delhauteur B, Van Hees T, Lebel D, Bussières JF. Les ruptures de médicaments : comparaison transversale entre la France, la Belgique, l’Espagne, la Suisse et le Canada (RUPTURES27A)
  11. Videau M, Chemali L, Stucki C, Saavedra Mitjans M, Largana S, Guerin A, Bonnabry P, Delhauteur B, Van Hees T, Lebel D, Bussières JF. Gestion des ruptures de médicaments en établissement de santé : enquête comparative entre des établissements de santé Français, Belge, Espagnol, Suisse et Canadien (RUPTURES27B)
  12. Lambert de Cursay C, Roy H, Lebel D, Ovetchkine P, Bussières JF. Antibiogouvernance et profil de consommation des antimicrobiens de 2013-2014 à 2016-2017 dans un centre hospitalier universitaire mère-enfant. (DDD16)

L’utilisation de simulation comme technique pédagogique est encore relativement limitée en pharmacie. Cet outil s’inscrit dans l’approche par compétence. Nous nous sommes intéressés à l’utilisation de cette technique en effectuant une revue de la littérature. SIMULATION1

83 articles ont été inclus à notre revue. Les simulations étaient variées et la majorité a démontré des retombées positives en pharmacie.

Un résultat positif a été démontré dans l’amélioration des compétences (54/58), dans la perception de l’expérience (33/34) et sur le niveau de confiance (17/17).

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES) le 14 avril 2016 à Trois-Rivières, QC, Canada.

Dans le cadre du congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec, l’APES était heureuse de participer à ce congrès et de présenter le fruit de plusieurs projets de recherche évaluative incluant les thématiques suivantes:

  • Burguière J, Paubel P, Bussières JF. Tarification à l’activité : mise au point sur le système français. (T24A)
  • Lambert de Cursay C, Lebel D, Savard AM, Bussières JF. De la difficulté d’effectuer des choix en santé : caractéristiques applicables au choix et perspective pharmaceutique. (RAISONNABLE1)
  • Soyer J, Necsoiu D, Lebel D, Bussières JF. Comprendre la classification internationale des maladies (CIM) et la classification canadienne des interventions : exemples d’utilisation pour le pharmacien hospitalier. (CODIFICATION2)
  • Soyer J, Necsoiu D, Lebel D, Bussières JF. Codification des séjours patients par les archivistes médicaux au Québec : une source inestimable de données (CODIFICATION1)
  • Soyer J, Hatami A, Bussières JF. Cas d’histiocytose langerhansienne cutanée chez l’adulte : implication possible d’une crème cosmétique. (HYSTIOCYTOSE)
  • Lambert de Cursay C, Savard AM, Roy A, Lebel D, Bussières JF. Utilisation du terme raisonnable dans les textes juridiques et normatifs applicables à l’exercice de la pharmacie. (RAISONNABLE2)
  • Lambert de Cursay C, Lebel D, Bussières JF. Évaluation du niveau d’aise de pharmaciens gestionnaires exposés à une simulation portant sur la validation d’ordonnances. (RAISONNABLE7)
  • Ferrand E, Lebel D, Bussières JF. Connaissances et perceptions des résidents en pharmacie et pharmaciens hospitaliers sur les indicateurs de notoriété. (SIGAPS4)
  • Roland C, Guérin A, Rieutord A, Bussières JF. Perception d’assistants-techniques en pharmacie québécois à la présentation d’une vidéo de pratique professionnelle en France. (PREPARATEURS5)
  • Hilliquin D, Tanguay C, Bussières JF. Enquête québécoise sur la préparation et l’administration des médicaments dangereux en établissement de santé. (ASSTSAS4)
  • Lambert de Cursay C, Pelletier E, Bussières JF. Utilisation de médicaments émergents dans un centre hospitalier universitaire mère-enfant (EMERGENT6)
  • Videau M, Atkinson S, Lebel D, Bussières JF. Conformité du circuit du médicament entourant l’utilisation des stupéfiants et drogues contrôlées dans un centre hospitalier universitaire. (OPIACÉS1)
  • Burguière J, Bussières JF. 50 ans du Pharmactuel : importance de la gestion en pharmacie hospitalière. (GESTION4)
  • Soubieux A, Tanguay C, Lachaine J, Bussières JF. Évaluation économique des circuits fermés : une revue de littérature. (EXPOPROF18A)
  • Lambert de Cursay C, Roy H, Ovetchkine P, Vallières E, Bussières JF. Analyse de la conformité de l’antibioprophylaxie chirurgicale en pédiatrie. (RUMANTIBIOPROPH3)
  • Soyer J, Labarre JS, Mégrourèche E, Pettersen-Coulombe F, Lebel D, Bussières JF. Pharmacovigilance : un article synthèse pour un partage de connaissance. (COOKBOOK-PHARMACOVIGILANCE)
  • Duhamel A, Bussières JF, Thibault M, Lebel D, Tanguay C. Variabilité, conformité et risques d’erreurs associés à l’étiquetage des médicaments de recherche. (ETIQUETTES5)
  • Pelletier-Sarrazin J, Bussières JF. Exposition et perception des étudiants en pharmacie et pharmaciens à la législation pharmaceutique. (STUDIUM14)
  • Burguière J, Dubois S, St-Onge M, Bussières JF. Mesure de la charge de travail des professionnels de la santé au Québec : analyse descriptive et comparative. (JBORD3)
  • Soyer J, Necsoiu D, Lebel D, Bussières JF. Proportion d’effets indésirables médicamenteux identifies par les pharmaciens qui sont codifiés par les archivistes médicaux. (EIM4A)

On retrouve ci-dessous Annaelle Soubieux et Delphine Hilliquin, toutes deux assistantes de recherche à l’URPP lors de la séance d’affichage tenue à Drummondville, le 26 avril 2018.  Bravo à tous !

 

L’optimisation du traitement des patients est une responsabilité partagée entre le pharmacien, les autres professionnels de la santé et les patients. En effet, de plus en plus, on reconnaît que le point de vue des patients est une composante essentielle pour la réalisation des soins de haute qualité.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évalué la satisfaction des soins pharmaceutiques en obstétrique-gynécologie chez les patientes hospitalisées aux unités de grossesse à risque élevé.SATISFOBGYN2
Plus de 50% des patientes pensent que leur rencontre avec le pharmacien leur a été utile et a apporté un plus dans l’ensemble de l’équipe de soins.

60% des patientes pensent que le pharmacien a clairement expliqué les effets indésirables des médicaments.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES) le 14 avril 2016 à Trois-Rivières, QC, Canada.

Selon la liste du National Institute for Occupational Safety and Health, les antinéoplasique représentent la majorité des médicaments dangereux. De plus, les professionnels de la santé sont de plus en plus exposés aux antinéoplasiques dans le cadre de leur travail.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons fait une revue de la littérature scientifique concernant la surveillance urinaire de professionnels de la santé exposés aux antinéoplasique dans leur travail.

24 articles ont été retenus. Les médicaments dangereux étudiés sont principalement le cyclophosphamide, les platines et l’alpha-fluoro-béta-alanine, métabolite urinaire du 5-fluorouracile. La proportion de travailleurs qui ont été déclarés positifs aux médicaments dangereux s’étendait de 0% (n = 10 études) à 100% (n = 4 études). Si on retient que les études permettant de calculer le taux de travailleurs ayant au moins un prélèvement positif (n = 23), la proportion est de 21%. EXPOPROF27

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES) le 14 avril 2016 à Trois-Rivières, QC, Canada.

On peut consulter notre article publié dans le  Journal canadien de la pharmacie hospitalière disponible en ligne.

De plus en plus, les cabinets automatisés décentralisés sont utilisés dans les hôpitaux canadiens pour assurer la distribution des médicaments. Au CHU Sainte-Justine, les cabinets ont commencés à être implantés en 2009.

Nous avons comparé les scores de conformité des cabinets entre août 2015 et avril 2010 afin d’évaluer l’efficacité et la sécurité du circuit du médicament. Les lignes directrices de l’Institut pour la sécurité des médicaments aux patients du Canada (ISMP) contiennent 89 critères d’évaluation répartis en 12 processus. Nous avons attribué un pointage à chaque critère selon une échelle mesurant l »implantation.

CABINETS2

95 points résiduels se trouve principalement dans les processus d’affichage des données à l’écran (18 points), de remplissage (17 points) et de sécurité du système (13 points).

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES) le 14 avril 2016 à Trois-Rivières, QC, Canada.

On peut consulter notre article publié dans le  Journal canadien de la pharmacie hospitalière disponible en ligne.