archive

URPP

La maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) est une maladie dégénérative neurologique affectant le cerveau, caractérisée par une perte progressive des habiletés mentales et physiques. Il s’en suit généralement de la mort du patient dans les 6 mois. Cette maladie se manifeste rarement avant l’âge de 50 ans. Une forme de cette maladie peut être transmise lors d’une transfusion sanguine.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisée une revue de la littérature afin d’analyser la traçabilité des médicaments dérivés du plasma, de la sélection des donneurs à l’administration du produit au patient en France, en Grande Bretagne, aux États-Unis et au Canada. Nous avons également comparé la législation dans la problématique de la MCJ et élaborer un logigramme.MDS

On peut maintenant consulter notre article dans le Pharmacien Hospitalier et Clinicien.

 

 

Publicités

Dans le cadre de la Séance académique du 30 mai 2018, Jean-François Bussières de la Faculté de pharmacie (Université de Montréal) et du CHU Sainte-Justine (Département de pharmacie et Unité de recherche en pratique pharmaceutique) a présenté aux membres de l’Académie un profil du « Développement de la recherche évaluative : le cas de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique ».  Cette présentation d’une vingtaine de minutes comportait trois objectifs d’apprentissage:

  • Situer la recherche évaluative  et ses enjeux au Canada
  • Présenter un profil de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique et ses axes
  • Illustrer l’activité de cette unité par une sélection de projets et commenter quelques retombées

Jean-François Bussières a été élu comme correspondant étranger de l’Académie à l’Assemblée du 28 septembre 2016. D’autres pharmaciens canadiens ont également ce statut soient Albert Adam, Claude Mailhot, Yvon Raymond, et Régis Vaillancourt

On peut visionner la présentation mise en ligne sur Youtube.

Dans le cadre du congrès annuel de l’Association of Faculties of Pharmacy of Canada (AFPC), le Canadian Pharmacy Education and Research Conference,  Manon Videau était heureuse de participer et de présenter le fruit de plusieurs projets de recherche évaluative incluant les thématiques suivantes:

  • Hilliquin D, Tanguay C, Bussières JF. External contamination of commercial vials by antineoplastic agents: a literature review. (EXPOPROF43A)
  • Côté JF, Ferrand E, Bussières JF. Vaccination by the pharmacist: Impact of an awareness program for pharmacy students. (IMPACTPHARMACIE43)
  • Videau M, Lebel D, Bussières JF. Drug shortages in Canada : current data in 2016-2017 and perspective Canadian clinical pharmacy practice in 2016-2017: a national survey. (RUPTURES26)
  • Bussières JF, Merrill D. Canadian clinical pharmacy practice in 2016-2017: a national survey. (RAPCAN9-CLINICAL)
  • Lambert de Cursay C, Lebel D, Bussières JF. Comfort level assessment of a cohort of pharmacy residents exposed to a validation simulation. (RAISONNABLE5)
  • Soyer J, Jean-Louis J, Lebel D, Bussières JF. Adverse drug reactions’ codification by medical records technicians and comparison with pharmacovigilance reporting (EIM4)

On retrouve ci-dessous Manon Videau, assistante de recherche à l’URPP, lors de la séance d’affichage tenue à Ottawa, le 13 et 14 juin.  Bravo !

Le 15 juin 2018, le Gouvernement a décoré de l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec 51 personnalités des milieux de l’éducation et de l’enseignement supérieur.  J’ai le privilège comme pharmacien et professeur titulaire de clinique à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal et chargé de cours à l’Université Laval d’être l’un de ces récipiendaires.On peut également consulter le blogue de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. J’étais malheureusement absent de la remise car à l’étranger.

Cette reconnaissance m’est remise à ma 30ème année d’enseignement, alors que je créais un cours de communication en pharmacie au programme de Baccalauréat en pharmacie de l’Université Laval en 1988 et que j’étais résident en pharmacie. En déménageant à Montréal, j’ai poursuivi ma contribution à l’enseignement à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, comme responsable de formation clinique dans un milieu de soins (i.e. Cité de la Santé) et comme chargé de cours. Recruté par le CHU Sainte-Justine en 1996, Robert Goyer m’a proposé de devenir professeur invité.  Il avait pour plan de créer et défendre le statut de professeur de clinique en pharmacie, ce que je suis devenu en 1999. J’enseigne depuis comme professeur titulaire à la Faculté de l’Université de Montréal, la législation, la gestion et l’éthique pharmaceutique.

Je tiens à remercier les Ministres de l’Enseignement supérieur (Hélène David) et de l’Éducation, du Loisir et du Sport (Sébastien Proulx) pour la mise en place de cette nouvelle reconnaissance à l’échelle de tout le système d’éducation québécois. Je tiens également à remercier mes collègues à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal et de l’Université Laval où j’enseigne.  Je remercie tous les étudiants en pharmacie qui me font confiance, qui prêtent l’oreille, qui apprennent et m’apprennent, qui confrontent, qui questionnent, qui mettent en application ce que nous leur proposons au fil de leur formation.  Je remercie aussi tous mes collègues au CHU Sainte-Justine qui me soutiennent dans ce rôle, tant les pharmaciens, que les assistants-techniques séniors en pharmacie, le personnel administratif, les autres cliniciens. Enseigner est un immense privilège et les étudiants me redonnent tellement dans ces échanges au fil du temps.

Enfin, je dédie ce prix reçu à Robert Goyer, ancien doyen, pharmacien et collègue de la Faculté et ami. Je dois beaucoup à cet homme extraordinaire, plus grand que nature, intègre, déterminé, visionnaire, loyal, émotif, complice, professionnel, pharmacien et entier.  Il m’a fait une place, a reconnu mes intérêts, mes capacités et mes compétences, m’a donné davantage le goût de foncer, de créer, de faire reconnaître …  Je suis devenu le prof que je suis en partie grâce à lui. Robert nous a quitté le 28 juin 2018.

Je publie cette dernière photo prise ensemble à la rencontre du Cercle du doyen en octobre 2017.  Tu vas vraiment nous manquer Robert.  J’aurais vraiment aimé célébré le 100ème de la Faculté de pharmacie avec toi 😦

La pharmacovigilance est la science de l’observation et de la surveillance des effets indésirables médicamenteux. Nous avons évalué la perception de la pharmacovigilance chez les résidents en pharmacie provenant de la Belgique, France, Suisse et du Canada.

Seuls les résidents de France ne pensent pas avoir eu une formation adéquate sur la pharmacovigilance. Dans tous les cas, l’obstacle principale à la déclaration des effets indésirables était la difficulté d’associer l’effet constaté à la maladie ou au médicament.

Nous vous avions présenté notre affiche dans le blogue du 13 août 2015.

On peut maintenant consulté notre article dans le Journal of Population Therapeutics and Clinical Pharmacology PHARMACOVIG6

 

La documentation des activités professionnelles est important dans l’exercice optimal de la pharmacie. Elle permet, entre autres, la communication entre professionnels, la continuité des soins, la détection de problèmes cliniques et administratifs et l’évaluation des pratiques.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons décrit et commenté les données recueillies dans le journal de bord des pharmaciens, complété quotidiennement par chaque pharmacien au CHU Sainte-Justine, du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2013.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES) le 14 avril 2016 à Trois-Rivières, QC, Canada.

On peut consulter notre article publié dans le  Journal canadien de la pharmacie hospitalière disponible en ligne.

JBORD1

L’exercice de la pharmacie ne peut se faire sans la connaissance du cadre juridique et normatif applicable. Nous avons développé un sondage en ligne auprès des étudiants en pharmacie et des pharmaciens exerçant au Québec afin d’évaluer l’exposition et la perceptions de ceux-ci sur la législation et sur les décisions juridiques entourant la pharmacie.

Dans le cadre de ce projet, nous avons créé le blogue lsspharmacie.wordpress.com. Nous vous invitons à vous y abonner afin dSTUDIUM4e rester à l’affût des décisions juridiques impliquant les pharmaciens!

Nous vous avions présenté notre affiche à ce sujet dans le blogue du 24 mars 2016.

On peut maintenant consulter notre article dans le Pharmacien Hospitalier et Clinicien