archive

Présentations

En établissement de santé, les pharmaciens, les préparateurs en pharmacie et les infirmières sont exposés aux médicaments dangereux. Il n’existe pas de consensus sur les produits et les techniques de lavage à employer pour nettoyer les zones de la pharmacie et des services de soins potentiellement contaminées par les médicaments dangereux.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évalué l’efficacité de différentes solutions de nettoyage à décontaminer le plan de travail d’une hotte exposée à une quantité prédéterminée de cyclophosphamide.

Pour connaitre les résultats, vous pouvez consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès HOPIPHARM du 10 au 12 mai 2017 à Nancy, France.

EXPOPROF33

Publicités

Les pharmaciens sont responsables du circuit du médicament, un processus complexe dans les établissements de santé. Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons décrit et comparé la conformité du circuit du médicament de notre centre. TOURNEE5

De 2012 à 2016 la conformité globale était de 71%, 65%, 78%, 64% et 62%. Entre 2015 et 2016, on observe une diminution de la conformité pour 6 critères et une augmentation de celle-ci pour 2 critères.

Pour connaitre les résultats, vous pouvez consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès European Association of Hospital Pharmacists, du 22 au 24 mars 2017 à Cannes, France

 

En pharmacie hospitalière, l’ensemble du cadre législatif et normatif vise à offrir un circuit du médicament efficient, sécuritaire et sans contamination. Le chef du département de pharmacie et son équipe de gestion sont chargés de développer en collaboration avec le service d’hygiène et salubrité des procédures de travail pour prévenir la contamination biologique, particulaire ou chimique.

Une recherche documentaire a été menée afin de présenter l’état des lieux sur l’hygiène et la salubrité applicable à l’exercice de la pharmacie.HYGIENE1.png

Pour connaitre les résultats, vous pouvez consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès HOPIPHARM du 10 au 12 mai 2017 à Nancy, France.

L’URPP remercie l’équipe du Réseau québécois de recherche sur les médicaments (RQRM) pour l’excellent colloque sur les données massives (big data) et les perspectives en intelligence artificielle. Notre équipe de recherche et ses étudiants y ont présenté 14 communications diverses dans le cadre de l’événement. Bravo à tous les étudiants pour ces travaux de recherche.  Le 8ème Colloque se tenait à Montréal, Qc, Canada cette année.

On retrouve ci-dessous une photo de certains des étudiants présents lors de prise photo:  Valérie Clermont (Canada), Audrey Desjardins (Canada), Sébastien André (Belgique), Amélie Chabrier (France), Pauline Rault (France), Célie Malaure (France), Bénédicte Franck (France), Annaelle Soubieux (France) et Amélie Duhamel (Canada).

On peut consulter ci-dessous la liste des communications affichées.

  1. Videau M, Duval S, Pelchat V, Atkinson S, Bussières JF. Observation des pratiques des professionnelles en soins infirmiers liées à la préparation et à l’administration des médicaments dans les unités de soins. (EVACIRCUIT6)
  2. Duhamel A, Jean-Louis J, Lebel D, Bussières JF. CPNDS Consortium, Carleton B. Canadian Pharmacogenomics Network for Drug safety: twelve years of contribution from CHU Sainte-Justine. (CPNDS5)
  3. Malaure C, Ferrand E, Bergeron M, André S, Bussières JF. Rôles et impact du pharmacien dans différents milieux de pratique. (IMPACTPHARMACIE44)
  4. Franck B, Roy H, Ovetchkine P, Bussières JF. Profil de la consommation des anti-infectieux dans un hôpital mère-enfant en 2017-2018. (DDD18)
  5. Rault P, Mégrourèche E, Labarre JS, Pettersen-Coulombe F, Lebel D, Bussières JF. Pratique et perception de la pharmacovigilance en établissement de santé au Québec. (PHARMACOVIG12)
  6. Rault P, Mégrourèche E, Labarre JS, Pettersen-Coulombe F, Lebel D, Bussières JF. Détermination des bonnes pratiques de pharmacovigilance en pharmacie hospitalière au Québec à l’aide d’une échelle d’évaluation selon une méthode Delphi modifiée. (PHARMACOVIG13).
  7. Chabrier A, Atkinson S, Lebel D, Bussières JF. Explosion du cadre normatif entourant l’exercice de la pharmacie et le bon usage des médicaments. (NORMES4)
  8. Chabrier A, Rault P, Atkinson S, Bussières JF. Conformité du circuit du médicament dans les unités de soins et les cliniques externes : une étude observationnelle transversale au sein d’un établissement universitaire de 500 lits. (TOURNEE7)
  9. Hilliquin D, Chouinard A, Tanguay C, Bussières JF. Surface contamination by antineoplastic drugs in two oncology inpatient care units. (EXPOPROF41)
  10. Hilliquin D, Tanguay C, Bussières JF. External contamination of antineoplastic drugs containers available on the Canadian market. (EXPOPROF43B)
  11. Vallier E, Pelletier S, Bussières JF. Développement d’une activité pédagogique sur l’histoire de la pharmacie à partir d’une vitrine historique : étude de faisabilité. (HISTOIRE16)
  12. Vallier E, Leguelinel-Blache G, Bussières JF. Caractère raisonnable des bornes entourant la pratique pharmaceutique. (RAISONNABLE4)
  13. Vallier E, Thibault M, Lebel D, Bussières JF. Intelligence artificielle et bon usage des médicaments : une enquête auprès de pharmaciens et pharmaciens résidents. (IA3)
  14. Videau M, Thibault M, Lebel D, Atkinson S, Bussières JF. Outil de monitorage de la consommation des substances désignées en établissement de santé. (OPIACES2)

L’antibiogouvernance fait partie d’un plan ministériel 2015-2020 sur la prévention et le contrôle des infections nosocomiales au Québec. Le Québec fait notamment de la lutte contre l’antibiorésistance une de ses priorités. Une des cibles du plan est donc de développer la surveillance de l’usage des antibiotiques dans les établissements de soins de courte durée. Les volets qualitatif et quantitatif de la consommation sont au cœur de la surveillance du bon usage des antibiotiques.

Nous avons décrit le programme d’antibiogouvernance et illustrer les activités, les outils et les analyses effectuées dans le cadre du programme.

Pour connaître les résultats, vous pouvez consulter notre affiche présentée dans le cadre du colloque annuel du Réseau Québécois de Recherche sur les Médicaments, le 6 et 7 juin 2016 à Montréal, Québec, Canada

DDD17.png

Les européens sont plus avancés que les États-Unis et le Canada en ce qui concerne l’approbation, la régulation et la mise en marché des produits biosimilaires.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons décrit les connaissances et les perceptions des pharmaciens français et québécois sur les biosimilaires grâce à une enquête en ligne.

229 pharmaciens ont participé à l’enquête, dont 88 en France et 141 au Québec. Les perceptions sont globalement les mêmes. De plus, les pharmaciens savent bien distinguer les biosimilaires des médicaments génériques.

PBUS2

Pour connaître les résultats, vous pouvez consulter notre affiche présentée dans le cadre du symposium annuel European Society of Clinical Pharmacy, du 5 au 7 octobre 2016 à Oslo, Norvège

Vous pouvez également consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises

Dans le cadre du Congrès international sur les soins de santé personnalisés tenu à Montréal du 23 au 26 septembre 2018, Amélie Duhamel de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique du CHU Sainte-Justine a présenté la communication affichée « Multicentre implementation of a pharmacogenomic adverse drug reaction prevention program in pediatric oncology ».  Cette initiative est réalisée en collaboration avec des équipes du CHU Sainte-Justine et du Canadian Pharmacogenomic Network for Drug Safety.

L’Équipe de l’URPP s’intéresse à la pharmacogénomique depuis plus d’une décennie.