archive

Présentations

Les antifongiques sont fréquemment utilisés dans la prophylaxie et le traitement des infections fongiques pédiatriques. Compte tenu de leurs profils d’efficacité et d’innocuité, leur utilisation optimal s’avère être un défi. De plus, les coûts qui leurs sont associés représentent une part non négligeable des budgets des CHU au Québec.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons déterminé les indications pour lesquels les antifongiques sélectionnés sont prescrits.

Les données de cette étude mettent en évidence les recommandations suivantes:

  • Élaborer des critères d’utilisation basés sur les lignes directrices
  • Élaborer des algorithmes de prise en charge, en priorisant le traitement de la candidose en insistant sur l’utilisation du fluconazole en première intention.
  •  Effectuer une recherche documentaire pour comparer les données de la caspofongine et la micafungine et sélectionner l’échinocandine la plus appropriée à la population pédiatrique.
  • Veiller à ce que les combinaisons d’antifongiques soient justifiées.
  • Veiller à optimiser le passage de la voie parentérale à la voie orale dès que la condition du patient le permet.
  • Améliorer la tenue de dossiers: notes d’évolution, diagnostic, intention visée et choix.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès du Réseau Québécois de recherche sur les médicaments, le 7 juin 2016, Montréal, Québec, Canada et à l’événement des pharmaciens 2017, le 2 juin 2017, Québec, Québec, Canada.

rumantif2015

Publicités

Dans le cadre du 30ème congrès du Synpreph (HOPIPHARM) tenu à Marseille du 15 au 17 mai 2019, l’équipe de l’URPP avait le privilège de présenter 12 communications affichées. Hopipharm est le plus gros événement en pharmacie hospitalière de la francophonie. JF Bussières est notamment impliqué sur le comité scientifique.

Étaient présentes lors de l’événement 2019, les résidentes/internes Bénédicte Franck, Amélie Chabrier et Annaelle Soubieux, toutes formées en partie à l’URPP au cours de la dernière année, afin de présenter différentes communications affichées/orales sur les thèmes suivants:

  1. Soubieux A, Palimini M, Tanguay C, Bussières JF. Comparaison de l’efficacité de décontamination de différents produits et matériels sur une surface après contamination par du cyclophosphamide. (HYGIENE3A)
  2. Soubieux A, Palimini M, Tanguay C, Bussières JF. Comparaison de l’efficacité de décontamination de différents scénarios de lavages après contamination par du cyclophosphamide. (HYGIENE3B)
  3. Soubieux A, Tanguay C, Bussières JF. Évaluation économique des dispositifs de transfert en système clos pour la préparation et l’administration des antinéoplasiques en établissement de santé. (EXPOPROF18B)
  4. Chabrier A, Atkinson S, Lebel D, Bussières JF. Abréviations qui ne doivent pas être utilisées en hôpital : audit pratique. (AUDITABREVIATION-2018)
  5. Chabrier A, Atkinson S, Bonnabry P, Bussières JF. Utilisation des jeux d’évasion (escape game) comme outil pédagogique d’application des connaissances. (ESCAPE1)
  6. Chabrier A, Difabrizio A, Atkinson S, Parisien G, Bussières JF. Conception d’un jeu d’évasion dans le cadre de l’accréditation par Agrément Canada. (ESCAPE2) https://youtu.be/k8TTbtcirUg
  7. Franck B, Vallières E, Lebel D, Roy H, Ovetchkine P, Bussières JF. Exploration de la relation entre la consommation d’antibiotiques et l’émergence de résistances en hémato-oncologie. (DDD19A)
  8. Franck B, Vallières E, Lebel D, Roy H, Ovetchkine P, Bussières JF. Exploration de la relation entre la consommation d’antibiotiques et l’émergence de résistances en néonatalogie. (DDD19B)
  9. Franck B, Leguelinel-Blache G, Bussières JF. Évaluation du niveau d’aise de pharmaciens et d’internes vis-à-vis du caractère raisonnable lié à la pratique pharmaceutique. (RAISONNABLE9)
  10. Franck B, Pelletier E, Ovetchkine P, Bussières JF. Programme de suivi des médicaments émergents dans un centre hospitalier universitaire.  (ÉMERGENT7)
  11. André S, Philippe G, Bussières JF. Évaluation de l’impact d’une présentation vidéo sur la perception des rôles du pharmacien et impacts de ses interventions chez des étudiants en pharmacie. (IMPACTPHARMACIE45)
  12. Rault P, Lebel D, Bussières JF. Application de la méthode Delphi dans la recherche en pratique pharmaceutique (COOKBOOK-DELPHI) 15-17 mai, Hopipharm 2019, Marseille, France.

On se donne rendez-vous l’an prochain à Strasbourg.

Bénédicte Franck, Marseille, mai 2019

Annaelle Soubieux, Marseille, mai 2019

 

Dans le cadre du 14ème Colloque de l’Association étudiante de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (AEESPUM) – « L’interdisciplinarité au coeur de la santé publique »,  l’équipe de l’URPP a présenté sept (7) communications affichées originales.

  • Soubieux A, Lebel D, Bussières JF. Évaluation de la conformité des notes d’intervention pharmaceutique dans un centre hospitalier universitaire. (AUDITNOTESPH4)
  • David F, Boulé M, Coulombe J, Des Roches A, Bussières JF. Démarche pour la mise à niveau d’un secteur de soins pharmaceutiques : le cas de la dermatologie-allergologie (IMPACTDERMATO)
  • Bourdeau K, Boulé M, Major P, Osterman B, Bussières JF. Rôles et retombées du pharmacien en épilepsie : revue de littérature et mise en contexte en CHU pédiatrique (IMPACTEPILEPSIE)
  • Videau M, Aussedat M, Chorfi M, Leboucher G, Bussières JF. Consommation des stupéfiants et substances assimilées aux stupéfiants en établissement de santé : comparaison transversale entre un hôpital français et un hôpital québécois. (OPIACES3)
  • Rachem L, Franck B, Roy H, Ovetchkine P, Bussières JF. Utilisation des antimicrobiens dans un CHU mère-enfant – données 2018-2019. (DDD20)
  • Palamini M, Bussières JF. Profil des substances, produits et médicaments utilisés en pharmacie : termes, prévalence et risques (EXPOPROF46)
  • Rault P, Chabrier A, Métras ME, Roy H, Leguelinel-Blache G, Bussières JF. Étude de la prévalence de l’adhésion aux médicaments anti-infectieux oraux chez les patients pédiatriques au retour à domicile au Québec
    (OBSERVANCE3)

À noter que l’affiche d’Annaelle et coll. s’est mérité le 2ème prix du Jury. Bravo !!!

On retrouve ci-dessous quelques photos de la séances et des participants de l’URPP présents lors du Colloque.

Kristina Bourdeau – Impact du pharmacien en neurologie

Lydia Rahem – Gérance des antimicrobiens 

Marie Palamini – Substances et produits utilisés en pharmacie et risques

Marie Palamini, Marine Floutier et Manon Faricier et différentes thématiques

Pauline Rault et programme de pharmacovigilance

Dans le cadre du 6 ème Colloque international en éducation, jumelé au 7 ème Sommet du numérique en éducation, nous avons présenté deux communications orales les 25 et 26 avril 2019 à Montréal.

  • Une première présentation portait sur la conception et l’utilisation de différents blogues professionnels dans le cadre de l’enseignement et de la recherche ;  l’équipe de l’URPP blogue depuis 2011 a raison de cinq fois par semaine (législation, histoire, pharmacien incontournable, travaux de l’URPP, gestion pharmaceutique) en plus d’un blogue statique du responsable de l’URPP
  • Une deuxième présentation, en collaboration avec Émilie Mégrourèche, met en valeur la mise en place du Code de bonnes pratiques en ligne, signé par les étudiants de 1 ère année au Doctorat professionnel en pharmacie;  la signature du code est précédée du visionnement de 25 vignettes vidéos sur une chaîne Youtube. Ces vignettes illustrent les menaces et les opportunités de différentes situations mettant à profit les technologies, les outils en ligne et les médias sociaux ; on peut consulter la chaîne Youtube pour visionner une ou plusieurs capsules vidéos – https://www.youtube.com/channel/UCIkHvdV_JzAgiN05UH-aecg

Ces travaux s’inscrivent dans l’axe PÉDAGOGIE de l’URPP et des activités d’enseignement de JF Bussières à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal.

Émilie Mégrourèche – 26 avril 2019 – Centre Sheraton, Montréal, Qc, Canada

JF Bussières – 25 avril 2019 – Centre Sheraton, Montréal, Qc, Canada

 

Il existe différents modes de dissémination des résultats de travaux scientifiques. Cependant, aucun mode n’a encore été identifié comme optimal. Certains auteurs proposent de recourir à des résumés visuels (visual abstract). Ce sont des représentations visuelles simplifiées, maximisant le recours à des symboles et utilisant un nombre limité de mots.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons établit des règles de conception et de rédaction de résumés visuels. Nous avons ensuite comparé la préférence de différents scénarios et les perceptions d’un panel d’experts en pharmacie.

Nous avons établi dix étapes de création de résumés visuels. Cependant, notre étude ne met pas en évidence de préférence pour un format particulier de résumé visuel. Toutefois, les participants apprécient cette stratégie de dissémination.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES) et l’Évènement des pharmaciens le 2 juin 2017 à Québec, Canada.

On peut consulter notre article publié dans le Pharmacien Hospitalier et Clinicien disponible en ligne.

KT8

Dans le cadre du 7ème Rendez-vous de la recherche tenu à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal le jeudi 6 décembre 2018, plusieurs étudiants de l’URPP étaient présents dans le cadre de la session affichée. Cette séance de communications affichées permet de mettre en valeur des travaux de recherche réalisés au 1er cycle (p.ex. baccalauréat en sciences biopharmaceutiques, stages à thématique optionnelle au doctorat professionnel en pharmacie), au 2ème cycle (p.ex. maîtrise en pharmacothérapie avancée) et 3ème cycle. On peut consulter le livret des communications affichées qui y ont été présentées.

L’équipe du Centre IMAGe y présentait une communication affichée dans le cadre du programme de maîtrise en pharmacothérapie avancée.

  • Labarre JS, Mégrourèche E, Pettersen-Coulombe F, Morin C, Ferreira E, Martin B. Étude pilote de suivi des expositions aux médicaments durant la grossesse ou l’allaitement à partir des demandes d’information traitées par le Centre IMAGe (Info-médicaments en allaitement et grossesse).

On retrouve ci-dessous une photo des résidentes et les pharmaciennes impliquées dans le projet + JFB.

De plus, l’équipe de l’URPP y présentait 12 communications affichées, décrites ci-dessous.

  • Soubieux A, Tanguay C, Bussières JF. La contamination microbienne des fioles utilisées avec des circuits fermés : revue de la littérature (EXPOPROF18C)
  • Soubieux A, Tanguay C, Lachaine J, Bussières JF.  Évaluation économique des circuits fermés : une revue de littérature. (EXPOPROF18A)
  • Duhamel A, Jean-Louis J, Lebel D, Bussières JF. CPNDS Consortium, Carleton B. Canadian Pharmacogenomics Network for Drug safety: twelve years of contribution from CHU Sainte-Justine. (CPNDS5)
  • Malaure C, Ferrand E, Bergeron M, André S, Bussières JF. Rôles et impact du pharmacien dans différents milieux de pratique. (IMPACTPHARMACIE44)
  • Franck B, Roy H, Ovetchkine P, Bussières JF. Profil de la consommation des anti-infectieux dans un hôpital mère-enfant en 2017-2018. (DDD18)
  • Rault P, Mégrourèche E, Labarre JS, Pettersen-Coulombe F, Lebel D, Bussières JF. Pratique et perception de la pharmacovigilance en établissement de santé au Québec. (PHARMACOVIG12)
  • Rault P, Mégrourèche E, Labarre JS, Pettersen-Coulombe F, Lebel D, Bussières JF. Détermination des bonnes pratiques de pharmacovigilance en pharmacie hospitalière au Québec à l’aide d’une échelle d’évaluation selon une méthode Delphi modifiée. (PHARMACOVIG13)
  • Chabrier A, Atkinson S, Lebel D, Bussières JF. Explosion du cadre normatif entourant l’exercice de la pharmacie et le bon usage des médicaments. (NORMES4)
  • Chabrier A, Rault P, Atkinson S, Bussières JF. Conformité du circuit du médicament dans les unités de soins et les cliniques externes : une étude observationnelle transversale au sein d’un établissement universitaire de 500 lits. (TOURNEE7)
  • Vallier E, Thibault M, Lebel D, Bussières JF. Intelligence artificielle et bon usage des médicaments : une enquête auprès de pharmaciens et pharmaciens résidents. (IA3)
  • Desjardins A, Lebel D, Bussières JF. De la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques: profil historique découlant du Rapport canadien sur la pharmacie hospitalière de 1985-86 à 2016-17. (HISTOIRE24)
  • Émard F, Bussières JF. Impact d’une intervention ponctuelle sur les rôles et retombées du pharmacien communautaire en diabète auprès des étudiants en pharmacie de 1re année  (IMPACTPHARMACIE46)

On retrouve ci-dessous une photo prise lors de la séance d’affichage.

Bravo à tous les étudiants pour leur contribution à ces travaux scientifiques.

 

 

Le 6 décembre 2018 se tenait le 16ème Séminaire de gestion pharmaceutique à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal. Ce séminaire est organisé dans le cadre du cours de Gestion pharmaceutique en établissement de santé (PHA6302) du programme de maîtrise en pharmacothérapie avancée.  On peut consulter le programme du Séminaire.

  • Des équipes de 3-4 résidents sont formés durant l’année de rotations cliniques 
  • Chaque équipe est invitée à réfléchir et résoudre une controverse de gestion pharmaceutique proposée par l’équipe de gestion de l’établissement auquel sont affecté les résidents
  • Lors du séminaire, les résidents sont invités à présenter sur le sujet en résumant brièvement la problématique, l’état des connaissances, les solutions envisagées, la solution retenue, les conditions de succès et les perspectives d’avenir ; chaque controverse profite d’un échange avec l’auditoire
  • L’édition 2018 a attiré plus de 130 participants principalement du milieu hospitalier
  • À noter que l’activité est accréditée par l’Ordre des pharmaciens du Québec et peut être déposée dans le portail Maestro 
  • Bravo à tous les pharmaciens résidents conférenciers ; merci aux équipes de gestion de soutenir les résidents dans leur exposition à la gestion pharmaceutique
  • Certains de ces travaux feront l’objet d’une publication dans la chronique Gestion du Pharmactuel ; soulignons que le Pharmactuel célèbre son 50ème anniversaire cette année et qu’un article soulignant l’évolution de la chronique Gestion sera publié dans le numéro 4 de cette année en fin décembre 2018

L’URPP s’intéresse à l’évaluation des pratiques pharmaceutiques, une dimension fondamentale en gestion pharmaceutique. Planifier, organiser, diriger mais bien sûr contrôler, ont proposé plusieurs théoriciens de la gestion au siècle dernier. Quatre membres de l’équipe de l’URPP étaient présents à cet événement.  Soulignons la présentation des résidents du CHU Sainte-Justine (Émilie Mégrourèche, Flavie Petterson-Coulombe, Jean-Simon Labarre et Pauline Rault) qui ont présenté sur la Loi de Vanessa et les nouvelles dispositions juridiques entourant la déclaration obligatoire des effets indésirables médicamenteux graves.  Grâce à leur initiative, une nouvelle communauté de pratique en pharmacovigilance hospitalière est née.

A l’an prochain. 

On retrouve ci-dessous la cohorte 2017-2018 des résidents en pharmacothérapie avancée.

JF Bussières, professeur responsable du volet gestion à la Faculté de pharmacie – U de M