Archives d’Auteur: jaccha01

Incidents et accidents médicamenteux au CHU Sainte-Justine de 2011 à 2018

La prévention des erreurs médicales et médicamenteuses est essentielle pour assurer des soins de santé sécuritaires. Le 1er avril 2011, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a mis en place un registre national des incidents et accidents.

L’objectif de cette étude était de décrire les incidents et les accidents liés à la médication, déclarés dans un centre hospitalier universitaire.

Il s’agit d’une étude descriptive rétrospective. Toutes les déclarations d’incidents et d’accidents médicamenteux ont été extraites du registre local du CHU Sainte-Justine du 1er avril 2011 au 31 mars 2018.

Un total de 41 349 incidents et accidents a été déclaré au CHU Sainte-Justine par les professionnels de la santé. La majorité (>94%) des incidents et accidents déclarés est liée à l’administration des médicaments. Les cinq médicaments les plus impliqués sont l’acétaminophène, la morphine, l’héparine, l’ondansétron et l’insuline.

Les pharmaciens doivent revoir l’ensemble des incidents et accidents liés à la médication afin d’assurer une gestion des risques optimale du circuit du médicament.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal Risque & Qualité.

Commentaires fermés sur Incidents et accidents médicamenteux au CHU Sainte-Justine de 2011 à 2018

Classé dans Article original, Bon usage des médicaments, Circuit du médicament, Descriptive, URPP

Impact du visionnage d’une vidéo sur les preuves de l’implication du pharmacien en vaccination auprès d’étudiants en pharmacie

En 2018, la majorité des provinces canadiennes autorisaient l’acte de vaccination par les pharmaciens mais pas encore le Québec.

Notre objectif était de mesurer l’impact, sur des étudiants en pharmacie, du visionnage d’une courte vidéo portant sur l’implication du pharmacien en vaccination.

Nous avons réalisé une étude descriptive de type pré-post dans laquelle 199 étudiants ont été invités a visionné cette vidéo et à répondre à un sondage avant et après le visionnage lors d’un cours magistral.

Les 199 étudiants ont participé.

  • En ce qui concerne leurs connaissances avant l’intervention :
    • 20% connaissaient l’existence du calendrier vaccinal du protocole d’immunisation du Québec
    • 90% connaissaient les associations controversées entre les vaccins et trois pathologies.
  • En ce qui concerne les comportements associés à l’intervention, on observe une augmentation significative du nombre d’étudiants prêt à :
    • Demander le statut vaccinal (p=0.0001)
    • Identifier les patients éligibles à la vaccination (p=0.002)
    • Consigner au dossier le statut vaccinal (p=0.001)

Les étudiants sont prêts à contribuer à ce service de prévention en officine. Cette étude montre également l’intérêt d’exposer les étudiants à la littérature qui valorise le rôle et l’impact du pharmacien.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au Congrès de l’Annual Canadian Pharmacy Education and Research Conference (AFPC), les 12-14 juin 2018, Ottawa, Canada.

Commentaires fermés sur Impact du visionnage d’une vidéo sur les preuves de l’implication du pharmacien en vaccination auprès d’étudiants en pharmacie

Classé dans Avant/après, Descriptive, Satisfaction, Sondage, URPP

Caractéristiques d’un choix en pharmacie hospitalière

Les pharmaciens sont confrontés à faire des choix dans leur pratique.

Les objectifs étaient d’identifier les caractéristiques du choix dans le domaine de la santé et de décrire le concept accountability for reasonableness (A4R).

Nous avons établi une carte heuristique des caractéristiques applicables aux choix à partir du web, d’ouvrages de références et de séances de remue méninge.

Nous avons identifié 17 caractéristiques applicables au concept de choix (figure 1). Chacune de ces caractéristiques varie compte tenu du contexte, des valeurs et des conditions propices ou non à ce choix. L’A4R correspond au fait de pouvoir justifier du caractère raisonnable des décisions. Il repose sur quatre principes: transparence, révisabilité et mise en application.

Notre étude met en évidence la responsabilité associée au caractère raisonnable d’un choix est un concept important en santé. Chaque département de pharmacie devrait se doter d’une politique entourant la prise de décision pour mener à des choix raisonnables.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal de Pharmacie Clinique et notre affiche présentée au Congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec – 25-27 avril 2018 , Drummondville, Québec, Canada.

Commentaires fermés sur Caractéristiques d’un choix en pharmacie hospitalière

Classé dans Article original, Descriptive, Revue de littérature, URPP

Les ruptures de médicaments : comparaison transversale entre la France, la Belgique, l’Espagne, la Suisse et le Canada

Les pénuries de médicaments représentent un problème mondial complexe qui touche quotidiennement les patients et les professionnels de la santé.

Nous avons voulu recenser, décrire et comparer les pénuries de médicaments dans des établissements de soins de santé du Canada et de 4 pays européens.

Une étude descriptive et transversale a été menée dans un hôpital de chacun des cinq pays suivants : le Canada, la France, la Belgique, l’Espagne et la Suisse. Sur 4 semaines, chaque hôpital a recueilli quotidiennement les données sur les ruptures.

Pour la période allant du 8 janvier au 2 février 2018, on a recensé :

  • Au Canada : 84 pénuries (durée médiane de 32 jours)
  • En France : 62 pénuries (durée médiane de 9 jours)
  • En Belgique : 46 pénuries (durée médiane de 37 jours)
  • En Espagne : 28 pénuries (durée médiane de 25 jours)
  • En Suisse : 98 pénuries (durée médiane de 68 jours)

Des pénuries survenaient presque quotidiennement dans chaque hôpital de l’étude. Toutes les parties prenantes doivent travailler avec plus d’ardeur à la prévention et à la gestion des pénuries de médicaments.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal Canadien de la Pharmacie Hospitalière (CJHP) et notre affiche au Congrès francophone de pharmacie hospitalière HOPIPHARM 2018 – 16 au 18 mai 2018, Bordeaux, France.

Commentaires fermés sur Les ruptures de médicaments : comparaison transversale entre la France, la Belgique, l’Espagne, la Suisse et le Canada

Classé dans Article original, Circuit du médicament, Descriptive, Transversale, URPP

Quels sont les rôles et retombées du pharmacien dans la prévention et la prise en charge de l’insuffisance cardiaque?

L’insuffisance cardiaque est une maladie chronique grave et fréquente. En France, plus de 500 000 français en sont atteint et cette affection représente la première cause d’hospitalisation.

L’objectif de notre étude était d’identifier les rôles et les retombées du pharmacien dans la prévention et la prise en charge de l’insuffisance cardiaque au travers d’une revue de littérature des articles publiés entre 1990 et 2016.

Un total de 73 articles a été inclus. Les interventions du pharmacien dans l’insuffisance cardiaque incluent principalement :

  • L’évaluation de la thérapie (n=56)
  • Le travail en interdisciplinarité (n=47)
  • Le suivi des patients (n=44)
  • Le transfert de connaissances (n=30)

Nous avons identifié un total de 406 indicateurs dont 150 indicateurs descriptifs et 256 indicateurs de retombées dont l’impact a été étudié.  

Les rôles et les retombées du pharmacien dans la prévention et la prise en charge de l’insuffisance cardiaque sont bien documentés et mettent en évidence l’impact positif du pharmacien.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au Congrès francophone de pharmacie hospitalière HOPIPHARM 2018—16 au 18 mai 2018, Bordeaux, France

Commentaires fermés sur Quels sont les rôles et retombées du pharmacien dans la prévention et la prise en charge de l’insuffisance cardiaque?

Classé dans Autres marqueurs, Coûts, Descriptive, Effets indésirables, Erreurs, Marqueurs de résultats, Morbidité, Mortalité, Observance, Revue de littérature, Satisfaction, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP

Évaluation économique des circuits fermés : une revue de la littérature 

Les circuits fermés sont utilisés pour réduire la contamination aux médicaments dangereux et les risques d’exposition professionnelle.

Nous avons voulu répertorier les données économiques relatives aux circuits fermés pour la préparation et l’administration de médicaments dangereux afin de connaitre l’impact économique de ces circuits.

Nous avons effectué une revue de la littérature en sélectionnant les articles comportant des données économiques.  Les variables suivantes ont été extraites : pays, types de circuit fermé, type d’analyse économique, coûts, économies, limites.

Des 138 études identifiées, seules 12 études provenant de six pays comportaient des données économiques. Six études portaient sur des données réelles d’utilisation et cinq sur des simulations théoriques. Quatre études n’évaluaient que les coûts, trois que les économies et cinq à la fois les coûts et les économies.

Il existe peu de données économiques sur les circuits fermés et les données publiées comportent des limites importantes. Il apparaît nécessaire de réaliser une étude économique robuste sur les circuits fermés.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal Européen de Pharmacie Hospitalière (EJHP) et notre affiche présentée au Congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec—25-27 avril 2018 , Drummondville, Québec, Canada

Commentaires fermés sur Évaluation économique des circuits fermés : une revue de la littérature 

Classé dans Article original, Coûts, Descriptive, Revue de littérature, Santé et sécurité au travail, Santé et sécurité au travail, URPP

Clomifène dans le traitement de l’infertilité masculine : changement d’humeur – cas clinique et aperçu de la littérature

Le clomifène est un traitement indiqué chez les femmes présentant un dysfonctionnement ovulatoire[1]. Une utilisation hors AMM est aussi rapportée dans certains cas d’infertilité chez les hommes mais les effets indésirables psychologiques sont très peu décrits chez eux.

Nous avons ainsi voulu partager le cas d’un homme de 34 ans traité avec du clomifène pour une oligotératospermie présentant de l’anxiété, une diminution de l’appétit et des changements d’humeur le rendant incapable de fonctionner correctement au travail, cinq jours après le début du traitement. Les symptômes ont nécessité l’arrêt du traitement qui a permis une résolution progressive puis complète des symptômes. La description du cas est associée à une recherche de littérature sur le sujet.

Photo de Nathan Cowley sur Pexels.com

Les prestataires de soins de santé doivent informer les patients du risque d’effets indésirables psychologiques lors de l’instauration d’un traitement par clomifène et assurer une surveillance étroite.

Vous pouvez consulter notre article publié dans la revue Current Drug Safety.


[1] https://www.inesss.qc.ca/thematiques/medicaments/medicaments-evaluation-aux-fins-dinscription/extrait-davis-au-ministre/serophene-801.html

Commentaires fermés sur Clomifène dans le traitement de l’infertilité masculine : changement d’humeur – cas clinique et aperçu de la littérature

Classé dans Article original, Bon usage des médicaments, Cas, Descriptive, Effets indésirables, Revue de littérature, URPP

Quels sont les rôles et retombées du pharmacien dans la prise en charge de la dépression ?

La dépression se définit comme un « état mental caractérisé par un fléchissement du tonus neuropsychique, se manifestant par la lassitude, la fatigabilité, le découragement et la tendance au pessimisme[1].» Le pharmacien joue un rôle indispensable dans l’éducation au patient, l’évaluation thérapeutique et l’observance aux traitements antidépresseurs.

L’objectif de notre étude était d’identifier les rôles et les retombées du pharmacien dans la prise en charge de la dépression.

Nous avons donc effectué une recherche bibliographique sur Pubmed® de janvier 1990 à janvier 2018.

Un total de 39 articles a été inclus. Les interventions du pharmacien incluent principalement :

  • Le transfert de connaissances (n=30)
  • L’évaluation de la thérapie (n=18)
  • Le suivi des patients (n=14)
  • L’évaluation des besoins (n=10)

Un total de 229 indicateurs a été identifié, dont 88 indicateurs descriptifs et 141 indicateurs de retombées donc les impacts ont été évalués.

Cette revue de littérature montre qu’il y a faible nombre d’articles sur les rôles et retombées du pharmacien en dépression. Cependant, presque la moitié des indicateurs évalués ont des retombées positives et présentent un impact en termes de morbidité.  

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au Congrès francophone de pharmacie hospitalière HOPIPHARM 2018—16 au 18 mai 2018, Bordeaux, France


[1] Office québécois de la langue française. Dépression [En ligne] http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=17488545  (site visité le 29 janvier 2018)

Commentaires fermés sur Quels sont les rôles et retombées du pharmacien dans la prise en charge de la dépression ?

Classé dans Autres marqueurs, Coûts, Descriptive, Effets indésirables, Marqueurs de résultats, Morbidité, Mortalité, Observance, Présentations, Revue de littérature, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP

Le financement à l’épisode de soins : un modèle efficient pour renforcer le lien ville-hôpital en France et au Québec?

Après avoir été expérimenté aux États-Unis et en Europe, le financement à l’épisode de soins s’impose aujourd’hui en France et au Québec comme un modèle économique alternatif à la tarification à l’activité dans les établissements de santé et au paiement à l’acte pour les professionnels de santé libéraux.

Il s’agit de proposer un paiement forfaitaire global pour l’ensemble des prestations pluriprofessionnelles engagées en ville et à l’hôpital afin de résoudre un problème de santé sur une période délimitée. Ce concept nécessite de standardiser la prise en charge thérapeutique selon des recommandations de bonnes pratiques, en utilisant des indicateurs de performance.

Ce mode de financement pourrait renforcer la coordination intra- et extrahospitalière et consolider l’efficience des soins en évitant la multiplication des actes inutiles au profit d’une plus grande qualité et sécurité des soins, et en s’appuyant sur des forfaits ajustés sur le risque.

Vous pouvez consulter notre article publié dans la revue Panorama de droit pharmaceutique.

Commentaires fermés sur Le financement à l’épisode de soins : un modèle efficient pour renforcer le lien ville-hôpital en France et au Québec?

Classé dans Article original, Descriptive, Législation pharmaceutique, URPP

Étiquetage des médicaments commercialisés et de recherche : sommaire du cadre réglementaire au Canada et comparaison avec les États-Unis et l’Europe

Le bon usage des médicaments commercialisés et de recherche repose notamment sur une étiquette conforme.

Ainsi nous avons voulu recenser les obligations juridiques et normatives relatives à l’étiquetage des médicaments au Canada et les comparer à celles existant aux États-Unis et en Europe.

Nous avons recherché les documents relatifs à l’étiquetage des médicaments dans une revue de littérature. À partir des données recueillies dans différentes sources telles que le Gouvernement du Canada, la FDA et l’EMA, nous avons identifié les différents critères de conformité de l’étiquetage.

Un total de 50 critères en lien avec l’étiquetage des médicaments commercialisés et de recherche a été établi à partir des 12 documents pertinents. Les particularités applicables au Canada, aux États-Unis et en Europe ont été précisées.

Il existe davantage de balises pour l’étiquetage des médicaments commercialisés que de recherche. Une meilleure compréhension de ces balises et des écarts par les pharmaciens hospitaliers peut contribuer à sécuriser le circuit du médicament.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au Congrès francophone de pharmacie hospitalière HOPIPHARM 2018—16 au 18 mai 2018, Bordeaux, France

Commentaires fermés sur Étiquetage des médicaments commercialisés et de recherche : sommaire du cadre réglementaire au Canada et comparaison avec les États-Unis et l’Europe

Classé dans Bon usage des médicaments, Revue de littérature, URPP