Archives de Tag: publication

Quelle place pour les revues indexées et non indexées?

Les indicateurs bibliométriques ont été développés pour évaluer la qualité et la quantité de la recherche scientifique.

De nos jours, les indicateurs bibliométriques comme l’impact factor et le H index sont utilisés pour comparer la productivité des individus, des départements, des institutions, des spécialités, des journaux et des articles, ils sont synonymes de notoriété, d’embauches ou de financement de la recherche. Ainsi de nombreuses dérives accompagnent la production scientifique.

De plus, les revues indexées ne s’intéressent pas forcément à tous les enjeux et il est souvent difficile de tout publier.

Nous pensons donc qu’il faut davantage valoriser les revues professionnelles qui sont lues par un public ciblé et qui influencent réellement des changements de pratique dans leur communauté.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal de Pharmacie Clinique.

Commentaires fermés sur Quelle place pour les revues indexées et non indexées?

Classé dans Article original, URPP

Des outils pour bien communiquer ses résultats de recherche

Connaissez-vous le réseau EQUATOR (Enhancing the QUAlity and Transparency Of health Research)?

Leur site offre de nombreux outils pour promouvoir de bonnes méthodes de travail en recherche. Notamment, il regroupe de nombreuses grilles de vérifications à utiliser lors de l’écriture d’un manuscrit, afin de bien décrire sa méthode et ses résultats de manière transparente et reproductible.

Ces outils sont incontournables, particulièrement dans le cadre de la série sur le gaspillage en recherche (« Waste in Research ») mise de l’avant par le Lancet.

Vous pouvez consulter notre article publié dans Le Journal canadien de la pharmacie hospitalière, accessible sur PubMedCentral.

Commentaires fermés sur Des outils pour bien communiquer ses résultats de recherche

Classé dans Autres billets

Comment définir un auteur?

Il n’est pas facile de décider de la paternité d’un article. Certaines recommandations existent, comme celles de l’International Committee of Medical Journal Editors (ICMJE) qui recommandent que tous les auteurs doivent :

  • Avoir contribué de façon substantielle à la conception, l’analyse ou l’interprétation des données, et
  • Avoir écrit une première version du travail ou l’avoir révisé de manière critique, et
  • Avoir approuvé la version finale, et
  • Être prêt à être tenu responsable du travail

Qu’est-ce qui est exigé dans les journaux traitant de pratique pharmaceutique? Nous avons recensé 33 journaux et avons analysé leurs recommandations aux auteurs. Près des trois-quart (24/33) demandaient de suivre la politique de l’ICMJE, la moitié (17/33) définissaient la qualité d’auteur et seulement 5 journaux demandaient aux auteurs de détailler leur contribution. Nous avons été surpris de constater que ces proportions étaient plus élevées dans les journaux non-indexés que dans les journaux indexés.

Nous croyons que le fait de divulguer les contributions de chaque auteur peut améliorer les pratiques de publication. C’est pourquoi nous proposons d’utiliser une grille de contribution pour tout projet.

Grille de contribution à un projet de recherche utilisée à l'URPP

Grille de contribution à un projet de recherche utilisée à l’URPP

Vous pouvez consulter notre article publié dans Le Journal canadien de la pharmacie hospitalière, accessible sur PubMedCentral. Vous pouvez également consulter notre affiche présenté au congrès de l’Association des pharmaciens d’établissement de santé du Québec les 24-26 avril 2013, à Québec.

Commentaires fermés sur Comment définir un auteur?

Classé dans Descriptive, URPP

Y a-t-il plus de publications dans les journaux pharmaceutiques canadiens?

Une analyse rétrospective des numéros publiés en 2001, 2005 et 2009 dans cinq journaux pharmaceutiques canadiens a été réalisée. Le nombre d’articles scientifiques publiés par année a diminué pour les journaux en pratique communautaire, passant de 420 en 2001 à 252 en 2009),  tandis que le nombre d’articles scientifiques publiés par année a augmenté pour les journaux en pratique hospitalière, passant de 81 en 2001 à 147 en 2009. Le nombre moyen d’auteurs par article scientifique a également augmenté, passant de 1,2 en 2001 à 1,7 en 2009.

Alors que les publications dans les journaux canadiens de pratique pharmaceutique hospitalière sont en augmentation, les pharmaciens publient également de plus en plus dans des revues d’autres domaines. Dans une étude sur les habitudes de publications des pharmaciens américains de 2006 à 2010, Chisholm-Burns et collaborateurs ont observé une augmentation des publications par des pharmaciens dans des journaux révisés par les pairs.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal canadien de la pharmacie hospitalière, accessible sur PubMedCentral.

Commentaires fermés sur Y a-t-il plus de publications dans les journaux pharmaceutiques canadiens?

Classé dans Pédagogie en santé, Revue de littérature, URPP