archive

Soins pharmaceutiques

Impact Pharmacie a fait peau neuve cet été grâce à la collaboration d’une équipe d’étudiants en pharmacie motivés qui ont bonifié la base de données de plusieurs centaines d’articles sur les rôles et retombées du pharmacien.

Afin d’inciter les étudiants et résidents en pharmacie mais également les pharmaciens en exercice à consulter notre plate-forme et notre blogue hebdomadaire, une étudiante de l’équipe (Mathilde Guillot) a réalisé deux courtes vidéos.

Bravo à toute l’équipe pour cet été formidable en recherche évaluative sur les pratiques pharmaceutiques

A vous de les visionner, de les partager, de les apprécier …

 

L’utilisation des médias sociaux en pratique pharmaceutique offre de nombreuses opportunités incluant le réseautage, les discussions sur différents sujets, l’accès et le partage de renseignements sur la santé.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons recensé les questions portant sur les soins mère-enfant sur les réseaux sociaux afin d’évaluer l’opportunité d’une participation concertée des pharmaciens du CHU Sainte-Justine.

Il existe peu de questions concernant les soins mère-enfant sur les deux médias sociaux québécois consultés (page Facebook – Pharmaciens et pharmaciennes du Québec et site Question pour un pharmacien). Toutefois, il s’agit de populations vulnérables pour laquelle la littérature est souvent insuffisante pour assurer des soins de qualité.

FACEBOOK9

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du Congrès de la Société française de pharmacie clinique (SFPC) du 7 au 9 février 2018 à Lille, France.

De nombreuses sociétés savantes recommandent la mise en place d’un programme de gestion des antimicrobiens. Afin d’optimiser le bon usage de ces médicaments et d’encourager les analyses comparatives entre établissements et patientèles, nous nous sommes intéressés à l’analyse de la consommation des antimicrobiens en pédiatrie.

Pour ce faire nous avons calculé les doses définies journalières/1000 jours-présence et le nombre de jours de traitements/1000 jours-présence pour tous les antimicrobiens et pour chaque année financière de l’étude. Le calcul des ratios entre l’année 2010-2011 et 2014-2015 permet de mesurer l’évolution de la consommation.

Dans les résultats, on note l’augmentation de la consommation de pipéracilline/tazobactam, des antituberculeux, des antiviraux et du linézolide.

Pour en savoir plus, on peut consulter notre article dans le Pharmactuel.

DDD15

Les antifongiques sont fréquemment utilisés dans la prophylaxie et le traitement des infections fongiques pédiatriques. Compte tenu de leurs profils d’efficacité et d’innocuité, leur utilisation optimal s’avère être un défi. De plus, les coûts qui leurs sont associés représentent une part non négligeable des budgets des CHU au Québec.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons déterminé les indications pour lesquels les antifongiques sélectionnés sont prescrits.

Les données de cette étude mettent en évidence les recommandations suivantes:

  • Élaborer des critères d’utilisation basés sur les lignes directrices
  • Élaborer des algorithmes de prise en charge, en priorisant le traitement de la candidose en insistant sur l’utilisation du fluconazole en première intention.
  •  Effectuer une recherche documentaire pour comparer les données de la caspofongine et la micafungine et sélectionner l’échinocandine la plus appropriée à la population pédiatrique.
  • Veiller à ce que les combinaisons d’antifongiques soient justifiées.
  • Veiller à optimiser le passage de la voie parentérale à la voie orale dès que la condition du patient le permet.
  • Améliorer la tenue de dossiers: notes d’évolution, diagnostic, intention visée et choix.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès du Réseau Québécois de recherche sur les médicaments, le 7 juin 2016, Montréal, Québec, Canada et à l’événement des pharmaciens 2017, le 2 juin 2017, Québec, Québec, Canada.

rumantif2015

La réconciliation médicamenteuse est une pratique qui devrait être implantée dans tous les hôpitaux canadiens afin de garantir l’utilisation sécuritaire des médicaments.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons étudié les pratiques de réconciliation médicamenteuse dans des hôpitaux canadiens.

Un total de 45 réponses à notre sondage a été obtenu, représentant 28 établissements de santé.

Pour connaître les résultats, vous pouvez consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès European Association of Hospital Pharmacists, du 22 au 24 mars 2017 à Cannes, France

BCM10

Certains patients nécessitent le recours à des traitements non approuvés par les autorités. Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons décrit et comparé les autorisations temporaires d’utilisation en France (ATU) et le programme d’accès spécial (PAS) au Canada.

En France, après accord, le médicament peut être obtenu et pris en charge. Au Canada, le laboratoire doit accepter ou non la distribution, sans prise en charge. L’implication du pharmacien hospitalier dans la démarche est plus soutenue en France (coresponsabilité avec le médecin). PASATU

Le système français semble plus souple et plus avantageux pour les patients comparé au PAS.

On peut consulter notre article publié dans le Pharmacien Hospitalier et Clinicien disponible en ligne.

La pharmacogénomique est l’étude de l’influence des gènes sur la réponse aux médicaments. Des tests sont disponibles afin d’identifier les polymorphismes génétiques des enzymes métabolisant les médicaments. Cependant, ceux-ci sont limités en pratique.

Nous avons évalué la perception et les attentes sur la pharmacogénomique des résidents en pharmacie et des pharmaciens exerçant dans les hôpitaux grâce à un sondage en ligne.

pharmacogenomique3

Pour connaître les résultats, vous pouvez consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès Personalized Healthcare, du 12-15 juin 2016 à Montréal, Québec, Canada