Archives de Catégorie: Soins pharmaceutiques

Transplantation : rôles et impacts du pharmacien

Depuis maintenant plusieurs décennies, les greffés reçoivent des soins pharmaceutique leur apportant des bénéfices au niveau thérapeutique. En effet, un nombre croissant de publications documentent ces effets bénéfiques.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une revue systématique dans le but de décrire et d’évaluer les rôles et les impacts des pharmaciens chez les greffés d’organes solides.

Au total 12 études ont été retenues pour faire l’analyse: 4 études contrôlées à répartition aléatoire, 4 études de cohorte, 3 études avant-après et 1 essai comparatif à répartition quasi-aléatoire. Chacune des études abordaient une greffe précise : greffe rénale (n = 8 études), greffe hépatique (n = 1), greffe pulmonaire (n = 1), greffe d’organe abdominal (n = 1) et greffe d’organe solide (n = 1). Les interventions clefs des pharmaciens menant à des résultats thérapeutiques importants sont : les conseils sur les médicaments (n = 8 études), l’établissement du bilan comparatif des médicaments (n = 5) ainsi que l’examen et l’optimisation de la pharmacothérapie (n = 3). Les soins prodigués par les pharmaciens ont permis d’améliorer les résultats thérapeutiques suivant: taux d’adhésion pharmacothérapeutique (n = 6 études), taux de morbidité (n = 4), coûts (n = 2) et taux d’erreurs de médicaments (n = 2). Ainsi, nous pensons que les programmes de greffe devraient investir davantage dans cette ressource.

On peut consulter notre article publié dans le Canadian Journal of Hospital Pharmacy.

Commentaires fermés sur Transplantation : rôles et impacts du pharmacien

Classé dans Revue systématique, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP

Crise des opioïdes : outil de monitorage de la consommation des substances contrôlés en établissement de santé

En Amérique du Nord, une crise des opioïdes sévit et interpelle tous les acteurs impliqués dans l’usage des substances contrôlées, y compris les établissements de santé. À l’heure actuelle, aucun profil type de la consommation des substances contrôlés en établissement de santé n’a été dressé.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive rétrospective dans le but d’évaluer la faisabilité de développer un outil de monitorage de la consommation des substances contrôlées en établissement de santé.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 8ème Colloque du Réseau Québécois de recherche sur les médicaments le 19 et 20 octobre 2018.

On peut aussi consulter notre article publié dans le Canadian Journal of Hospital Pharmacy.

Commentaires fermés sur Crise des opioïdes : outil de monitorage de la consommation des substances contrôlés en établissement de santé

Classé dans Bon usage des médicaments, Descriptive, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP

Bilan comparatif médicamenteux : un portrait de la pratique dans les hôpitaux du Québec

Une pratique hétérogène de la conciliation médicamenteuse mène à réduire la conformité de cette dernière. Au Québec, plusieurs études ont été publiées sur la thématique des bilans comparatifs médicaments (BCM), or il n’existe pas de portrait réel des pratiques actuelles au Québec.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive dans le but d’exposer la pratique du bilan comparatif des médicaments dans les hôpitaux du Québec en 2016 et d’obtenir l’avis des pharmaciens sur son état actuel et son évolution.

Ainsi, 10 éléments ont été comparés : les rôles et responsabilités des différents acteurs, les résolutions des divergences, la nécessité de recruter du personnel, les outils nécessaires à la réalisation, l’informatisation des données, les indicateurs de qualité, la certification et les formations nécessaires, l’encadrement, l’évolution souhaitable de la pratique, les politiques et procédures encadrant.

Alors que différents acteurs peuvent participer à la démarche du BCM, il s’avère que, pour la plupart du temps, c’est le pharmacien qui participe à la réalisation du meilleurs schéma thérapeutique possible (MSTP). Pour sa part, le médecin semblent moins s’impliquer dans cette tâche. Les infirmières et les assistants techniques en pharmacies ont, quant à eux, des réponses divergentes sur leur rôle.

Pour plus d’information, on peut consulter notre article publié dans le Pharmactuel.

Commentaires fermés sur Bilan comparatif médicamenteux : un portrait de la pratique dans les hôpitaux du Québec

Classé dans Bon usage des médicaments, Descriptive, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP

Éculizumab : revue d'utilisation en pédiatrie

Le programme des médicaments émergents du CHU Sainte-Justine encadre plusieurs médicaments dont l’éculizumab, un anticorps monoclonal anti-protéine C5 du complément. L’éculizumab est indiqué dans le traitement des syndromes hémolytiques et urémiques (SHU) atypiques et les hémoglobinuries paroxystiques nocturnes (HPN). Il est également utilisé hors-indication dans le traitement des microangiopathies thrombotiques (MAT) secondaires médiées par le complément, de l’hémolyse intravasculaire médiée par le complément et des myasthénies graves généralisées.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons effectué une étude descriptive rétrospective dans le but de dépeindre l’utilisation de l’éculizumab dans un CHU mère-enfant.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de 50th Professional Practice Conference – Canadian Society of Hospital Pharmacists le 2 au 5 février 2019, Toronto, ON, Canada.

Commentaires fermés sur Éculizumab : revue d'utilisation en pédiatrie

Classé dans Bon usage des médicaments, Descriptive, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP

Épilepsie : démarche de mise à jour de la pratique pharmaceutique

Être atteint d’épilepsie, une condition neurologique chronique, mène l’individu à confronter plusieurs défis pharmacothérapeutiques. Ces défis impliquent des risques reliés à la pharmacocinétique, aux interactions et à la tératogénicité. Au CHU Sainte-Justine, aucun soin pharmaceutique spécifique à la neurologie n’est offert, c’est plutôt l’équipe de pharmaciens en pédiatrie qui prend en charge ces patients.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons effectué une étude descriptive dans le but de déterminer une démarche de mise à jour de la pratique pharmaceutique en neurologie en ciblant l’épilepsie.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 14ème colloque annuelle de l’Association étudiante de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (AEESPUM), le 2 mai 2019, Montréal, Québec, Canada.

On peut aussi consulter notre article publié dans Le Pharmacien Hospitalier et Clinicien disponible en ligne.

Commentaires fermés sur Épilepsie : démarche de mise à jour de la pratique pharmaceutique

Classé dans Bon usage des médicaments, Circuit du médicament, Descriptive, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP

Mise en place d’une communauté de pratique en pharmacovigilance en établissement de santé au Québec

Le département de pharmacie du CHU Sainte-Justine a mis en place, en 2006, des mesures permettant l’amélioration de la prévention, la détection, la prise en charge et la déclaration des évènements indésirables médicamenteux (EIM). Par contre, ce n’est qu’en 2014 que la sanction de la Loi de Vanessa a été acceptée. Cette loi a pour but de rendre obligatoire la déclaration des EIM graves par les hôpitaux, et ce, avant l’écoulement 30 jours.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons voulu établir une communauté de pratique en pharmacovigilance en établissement de santé au Québec.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec – Grand Forum 2019, le 28 et 29 mars 2019 Québec, Qc, Canada.

Commentaires fermés sur Mise en place d’une communauté de pratique en pharmacovigilance en établissement de santé au Québec

Classé dans Bon usage des médicaments, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques

Avez-vous regardé nos deux courtes vidéos ?

Impact Pharmacie a fait peau neuve cet été grâce à la collaboration d’une équipe d’étudiants en pharmacie motivés qui ont bonifié la base de données de plusieurs centaines d’articles sur les rôles et retombées du pharmacien.

Afin d’inciter les étudiants et résidents en pharmacie mais également les pharmaciens en exercice à consulter notre plate-forme et notre blogue hebdomadaire, une étudiante de l’équipe (Mathilde Guillot) a réalisé deux courtes vidéos.

Bravo à toute l’équipe pour cet été formidable en recherche évaluative sur les pratiques pharmaceutiques

A vous de les visionner, de les partager, de les apprécier …

 

Commentaires fermés sur Avez-vous regardé nos deux courtes vidéos ?

Classé dans Présentations, Soins pharmaceutiques

Questions portant sur les soins mère-enfant sur les réseaux sociaux

L’utilisation des médias sociaux en pratique pharmaceutique offre de nombreuses opportunités incluant le réseautage, les discussions sur différents sujets, l’accès et le partage de renseignements sur la santé.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons recensé les questions portant sur les soins mère-enfant sur les réseaux sociaux afin d’évaluer l’opportunité d’une participation concertée des pharmaciens du CHU Sainte-Justine.

Il existe peu de questions concernant les soins mère-enfant sur les deux médias sociaux québécois consultés (page Facebook – Pharmaciens et pharmaciennes du Québec et site Question pour un pharmacien). Toutefois, il s’agit de populations vulnérables pour laquelle la littérature est souvent insuffisante pour assurer des soins de qualité.

FACEBOOK9

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du Congrès de la Société française de pharmacie clinique (SFPC) du 7 au 9 février 2018 à Lille, France.

Commentaires fermés sur Questions portant sur les soins mère-enfant sur les réseaux sociaux

Classé dans Descriptive, Soins pharmaceutiques, URPP

Profil de consommation des antimicrobiens en pédiatrie

De nombreuses sociétés savantes recommandent la mise en place d’un programme de gestion des antimicrobiens. Afin d’optimiser le bon usage de ces médicaments et d’encourager les analyses comparatives entre établissements et patientèles, nous nous sommes intéressés à l’analyse de la consommation des antimicrobiens en pédiatrie.

Pour ce faire nous avons calculé les doses définies journalières/1000 jours-présence et le nombre de jours de traitements/1000 jours-présence pour tous les antimicrobiens et pour chaque année financière de l’étude. Le calcul des ratios entre l’année 2010-2011 et 2014-2015 permet de mesurer l’évolution de la consommation.

Dans les résultats, on note l’augmentation de la consommation de pipéracilline/tazobactam, des antituberculeux, des antiviraux et du linézolide.

Pour en savoir plus, on peut consulter notre article dans le Pharmactuel.

DDD15

Commentaires fermés sur Profil de consommation des antimicrobiens en pédiatrie

Classé dans Bon usage des médicaments, Observations, Soins pharmaceutiques, URPP

Utilisation des antifongiques chez les patients pédiatriques

Les antifongiques sont fréquemment utilisés dans la prophylaxie et le traitement des infections fongiques pédiatriques. Compte tenu de leurs profils d’efficacité et d’innocuité, leur utilisation optimal s’avère être un défi. De plus, les coûts qui leurs sont associés représentent une part non négligeable des budgets des CHU au Québec.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons déterminé les indications pour lesquels les antifongiques sélectionnés sont prescrits.

Les données de cette étude mettent en évidence les recommandations suivantes:

  • Élaborer des critères d’utilisation basés sur les lignes directrices
  • Élaborer des algorithmes de prise en charge, en priorisant le traitement de la candidose en insistant sur l’utilisation du fluconazole en première intention.
  •  Effectuer une recherche documentaire pour comparer les données de la caspofongine et la micafungine et sélectionner l’échinocandine la plus appropriée à la population pédiatrique.
  • Veiller à ce que les combinaisons d’antifongiques soient justifiées.
  • Veiller à optimiser le passage de la voie parentérale à la voie orale dès que la condition du patient le permet.
  • Améliorer la tenue de dossiers: notes d’évolution, diagnostic, intention visée et choix.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès du Réseau Québécois de recherche sur les médicaments, le 7 juin 2016, Montréal, Québec, Canada et à l’événement des pharmaciens 2017, le 2 juin 2017, Québec, Québec, Canada.

rumantif2015

Commentaires fermés sur Utilisation des antifongiques chez les patients pédiatriques

Classé dans Bon usage des médicaments, Descriptive, Présentations, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, URPP