archive

Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique

Nous avons publié un nouvel article dans les Annales de l’URPP : « Evolution of the bibliometric indicators of nine pharmaceutical journals from 2011 to 2016« .

Saviez-vous qu’il existe au moins 7 indicateurs bibliométriques de l’impact d’un article? Les facteurs d’impact de six journaux pharmaceutiques ont augmenté dans les dernières années.

CI-joint le résumé de l’étude :

Introduction: Very few studies have analyzed the impact of journals in the field of pharmaceutical practice. Objectives: Describe the evolution of bibliometrics indicators of pharmaceutical journals. Methods: This is a longitudinal descriptive study. Seven bibliometric indicators were identified; Impact factor (IF), EigenFactor, Article Influence, Source Normalized Impact per Paper, Scimago Journal Rank, CiteScore and Impact per Publication. Nine pharmaceutical journals to which North American hospital pharmacists are usually exposed in their clinical practice were selected. Bibliometric indicators variables were extracted from 2011 to 2016. We analysed the evolution of the IF and its correlation to other bibliometric indicators. Results: We observed an increase in the IF of 30.0% for Pharmacol Ther 29.3% for Ann Pharmacother 24.5% for Br J Pharmacol 21.1% for Expert Opin Pharmacother 15.1% for Eur J Pharmacol 10.5% for J Pharm Pharmaco 6.9% for J Clin Pharm The 1.1% for Pharmacotherapy and -16% for J Am Pharm Assoc during the study period. The average coefficient of correlation between the IF and the six other bibliometric indicators is at least greater than 0,897. Conclusions: The IF of eight out of nine pharmaceutical journals increased between 2011 and 2016. The IF is highly correlated with six other bibliometric indicators.

Nous avons publié un nouvel article dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique : Revue de la littérature sur la pharmacovigilance 2008-2018.

Cet article a pour objectif de présenter notre revue de la littérature 2008-2018 menée à propos de la pharmacovigilance. Cet article peut soutenir les pharmaciens intéressés par la bonne pratique de la pharmacovigilance.

Une affiche de ce projet a été présentée au congrès de l’A.P.E.S. les 25-27 avril à Drummondville, Québec.

Nous avons publié un nouvel article dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutiqueRôles et retombées du pharmacien en Afrique : une revue de la littérature.

Cet article a pour objectif d’identifier le rôle et les retombées du pharmacien en Afrique. Vingt-et un articles ont été rencensés dans cette revue de la littérature. Il s’agit d’un projet réalisé dans le cadre de Impact Pharmacie.

Extrait de Ferrand et al., 2018

Dans le cadre de l’Événement des pharmaciens 2017, tenu à Québec les 1er et 2 juin 2017, l’équipe de l’URPP est heureuse de s’associer à cet événement par la présentation d’une conférence multimédia portant sur les 400 ans de pharmacie au Québec.

Ainsi, Judith Choquette, pharmacienne propriétaire et blogueuse de Profession Santé et Jean-François Bussières, chef du département de pharmacie et de l’URPP, présentent leur sélection personnelle d’une centaine de dates et événements pivots afin d’illustrer le parcours historique de l’évolution de la pharmacie hospitalière.

Afin de garder une trace de cette sélection, nous avons co-rédigé un article publié dans les Annales de l’URPP ce 1er juin 2017.  On peut également consulter le blogue de l’URPP portant sur l’histoire de la pharmacie au Québec en activité depuis janvier 2013.  En outre, nous vous encourageons à visionner trois courtes vidéos produites par l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec dans le cadre de cet événement.

Bonne lecture et bon visionnement.

Haïti est un pays francophone des caraïbes avec qui le Québec entretient des liens privilégiés, compte tenu d’une langue commune, d’une diaspora établie au Québec et des besoins énormes du pays.20170202_haiti67

Dr Jean Lafontant Maurice et Jean-François Bussières, Jacmel, Janvier 2017.

Dans le cadre du programme intégré de santé Haïti (PISH), un pharmacien du CHU Sainte-Justine a été désigné afin de revoir l’organisation des services et soins pharmaceutiques. Le PISH est un projet sous l’égide de la Croix-Rouge canadienne qui implique notamment le CHU Sainte-Justine.

Il s’agit de la sixième partie de cet état des lieux en pratique pharmaceutique à Haïti, réalisé dans le cadre d’une sixième mission de 8 jours à Jacmel (mai 2016) et d’une septième mission de 8 jours à Jacmel (janvier 2017) pour la réorganisation des services et soins pharmaceutiques. La lecture de cet article devrait être précédée des cinq articles précédents [1-5]. Ce sixième article est aussi une annexe aux rapports de mission de mai 2016 et janvier 2017 auquel Jean-
François Bussières a eu le privilège de contribuer.

On peut consulter ce 6ème article dans les Annales de l’URPP.

Les rapports de cas contribuent largement à la littérature scientifique en apportant de nouvelles connaissances dans le domaine de la santé, aussi bien médical que pharmaceutique. Les rapports de cas peuvent fournir des données scientifiques importantes qui n’ont pas été observées lors des essais cliniques et peuvent parfois engendrer de nouvelles recherches, voire modifier l’autorisation de mise sur le marché d’un médicament. Le but est de fournir des sources essentielles d’informations sur la prise en charge des patients en partageant des expériences individuelles anecdotiques. Il peut s’agir d’un diagnostic ou d’une évaluation difficile, d’un traitement ou d’une prise en charge spécifique, ou encore d’un cas éducatif apportant une nouvelle perspective sur le sujet. Une rédaction succincte mais de bonne qualité d’un rapport de cas est essentielle afin d’espérer une publication. L’objectif de cet article est de présenter étape par étape la préparation d’un rapport de cas. Dans le cadre des Recettes de l’URPP, cet article est rédigé aux fins de soutenir des rapports de cas entourant la survenue d’un effet indésirable.  On peut consulter notre article dans le cadre des Annales de l’URPP et de nos recettes.

Recettes de l'URPP

Recettes de l’URPP

L’automédication utilisée dans certaines unités de soins permet au patient d’acquérir ou préserver son autonomie par rapport à la prise de ses médicaments pendant l’hospitalisation. Au CHU Sainte-Justine, un programme d’automédication en obstétrique-gynécologie post-partum existe depuis 2003.

automed2Dans le blogue du 23 juin 2016, nous vous avions partagé l’affiche présentée au Congrès de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec qui avait pour objectifs d’évaluer l’usage de l’automédication dans les centres hospitaliers canadiens, de connaître les procédures associées et de décrire les trousses utilisées dans les départements d’obstétrique-gynécologie.

Nous sommes heureux de vous annoncer aujourd’hui que nous venons de publié l’article de ce projet, «Enquête sur les programmes d’automédication au sein des centres hospitaliers canadiens», dans les Annales de l’URPP.