archive

Thèmes de recherche

Les antifongiques sont fréquemment utilisés dans la prophylaxie et le traitement des infections fongiques pédiatriques. Compte tenu de leurs profils d’efficacité et d’innocuité, leur utilisation optimal s’avère être un défi. De plus, les coûts qui leurs sont associés représentent une part non négligeable des budgets des CHU au Québec.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons déterminé les indications pour lesquels les antifongiques sélectionnés sont prescrits.

Les données de cette étude mettent en évidence les recommandations suivantes:

  • Élaborer des critères d’utilisation basés sur les lignes directrices
  • Élaborer des algorithmes de prise en charge, en priorisant le traitement de la candidose en insistant sur l’utilisation du fluconazole en première intention.
  •  Effectuer une recherche documentaire pour comparer les données de la caspofongine et la micafungine et sélectionner l’échinocandine la plus appropriée à la population pédiatrique.
  • Veiller à ce que les combinaisons d’antifongiques soient justifiées.
  • Veiller à optimiser le passage de la voie parentérale à la voie orale dès que la condition du patient le permet.
  • Améliorer la tenue de dossiers: notes d’évolution, diagnostic, intention visée et choix.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès du Réseau Québécois de recherche sur les médicaments, le 7 juin 2016, Montréal, Québec, Canada et à l’événement des pharmaciens 2017, le 2 juin 2017, Québec, Québec, Canada.

rumantif2015

Publicités

Dans le cadre du 14ème Colloque de l’Association étudiante de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (AEESPUM) – « L’interdisciplinarité au coeur de la santé publique »,  l’équipe de l’URPP a présenté sept (7) communications affichées originales.

  • Soubieux A, Lebel D, Bussières JF. Évaluation de la conformité des notes d’intervention pharmaceutique dans un centre hospitalier universitaire. (AUDITNOTESPH4)
  • David F, Boulé M, Coulombe J, Des Roches A, Bussières JF. Démarche pour la mise à niveau d’un secteur de soins pharmaceutiques : le cas de la dermatologie-allergologie (IMPACTDERMATO)
  • Bourdeau K, Boulé M, Major P, Osterman B, Bussières JF. Rôles et retombées du pharmacien en épilepsie : revue de littérature et mise en contexte en CHU pédiatrique (IMPACTEPILEPSIE)
  • Videau M, Aussedat M, Chorfi M, Leboucher G, Bussières JF. Consommation des stupéfiants et substances assimilées aux stupéfiants en établissement de santé : comparaison transversale entre un hôpital français et un hôpital québécois. (OPIACES3)
  • Rachem L, Franck B, Roy H, Ovetchkine P, Bussières JF. Utilisation des antimicrobiens dans un CHU mère-enfant – données 2018-2019. (DDD20)
  • Palamini M, Bussières JF. Profil des substances, produits et médicaments utilisés en pharmacie : termes, prévalence et risques (EXPOPROF46)
  • Rault P, Chabrier A, Métras ME, Roy H, Leguelinel-Blache G, Bussières JF. Étude de la prévalence de l’adhésion aux médicaments anti-infectieux oraux chez les patients pédiatriques au retour à domicile au Québec
    (OBSERVANCE3)

À noter que l’affiche d’Annaelle et coll. s’est mérité le 2ème prix du Jury. Bravo !!!

On retrouve ci-dessous quelques photos de la séances et des participants de l’URPP présents lors du Colloque.

Kristina Bourdeau – Impact du pharmacien en neurologie

Lydia Rahem – Gérance des antimicrobiens 

Marie Palamini – Substances et produits utilisés en pharmacie et risques

Marie Palamini, Marine Floutier et Manon Faricier et différentes thématiques

Pauline Rault et programme de pharmacovigilance

Au Québec, les médicaments utilisés en oncologie représente 38% de tous les médicaments utilisés dans les hôpitaux. Des procédures de manipulation et de protection sont nécessaires afin de protéger la santé des professionnels de la santé en contact avec ce type de médicament.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive impliquant 48 hôpitaux canadiens. Pour chaque hôpital, douze échantillons ont été prélevés afin d’analyser la présence de cyclophosphamide, ifosfamide et méthotrexate.

Pour l’année 2015, 34% des échantillons étaient positifs au cyclophosphamide, 8% au ifosfamide et 6% au méthotrexate. Au fils des ans, nous avons observé une diminution de la contamination des surfaces.

expoprof26

On peut maintenant consulter notre article dans le Journal of oncology pharmacy practice.

On peut également consulter notre affiche présentée dans le cadre du Hopipharm du 10 au 12 mai 2017 à Nancy, France

Dans le cadre du 6 ème Colloque international en éducation, jumelé au 7 ème Sommet du numérique en éducation, nous avons présenté deux communications orales les 25 et 26 avril 2019 à Montréal.

  • Une première présentation portait sur la conception et l’utilisation de différents blogues professionnels dans le cadre de l’enseignement et de la recherche ;  l’équipe de l’URPP blogue depuis 2011 a raison de cinq fois par semaine (législation, histoire, pharmacien incontournable, travaux de l’URPP, gestion pharmaceutique) en plus d’un blogue statique du responsable de l’URPP
  • Une deuxième présentation, en collaboration avec Émilie Mégrourèche, met en valeur la mise en place du Code de bonnes pratiques en ligne, signé par les étudiants de 1 ère année au Doctorat professionnel en pharmacie;  la signature du code est précédée du visionnement de 25 vignettes vidéos sur une chaîne Youtube. Ces vignettes illustrent les menaces et les opportunités de différentes situations mettant à profit les technologies, les outils en ligne et les médias sociaux ; on peut consulter la chaîne Youtube pour visionner une ou plusieurs capsules vidéos – https://www.youtube.com/channel/UCIkHvdV_JzAgiN05UH-aecg

Ces travaux s’inscrivent dans l’axe PÉDAGOGIE de l’URPP et des activités d’enseignement de JF Bussières à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal.

Émilie Mégrourèche – 26 avril 2019 – Centre Sheraton, Montréal, Qc, Canada

JF Bussières – 25 avril 2019 – Centre Sheraton, Montréal, Qc, Canada

 

Même si une proportion importante de l’activité clinique du pharmacien repose sur une communication verbale, on reconnaît l’importance de la communication écrite des interventions pharmaceutiques.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons vérifié l’inscription des interventions pharmaceutiques au dossier des patients.

En 2014-2015 21% des 55 200 interventions ont été inscrites au dossier patient. Les données recueillies montrent un taux de conformité élevé aux règles de rédaction des interventions. Bien que les pharmaciens de notre centre effectuent de nombreuses interventions par année et en consignent une certaine proportion, il est nécessaire d’augmenter la proportion de notes écrites compte tenu du cadre législatif et normatif et de la continuité des soins.

On peut maintenant consulter notre article dans le Journal de Pharmacie Clinique.

auditnotesph1

Plusieurs étapes du circuit du médicament reposent sur un encadrement structuré de l’entreposage et de l’utilisation des médicaments dans les secteurs de soins. Pour ce faire, le département de pharmacie propose des politiques et procédures d’entreposage et d’entretien ainsi que des outils, incluant un intranet pour soutenir le personnel soignant.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évalué la conformité des lieux d’entreposage et de la connaissance des outils de soutien au circuit du médicament par le personnel soignant.

Pour connaitre les résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du 7ème colloque annuel du Réseau québécois de recherche sur les médicaments du 30 septembre au 1er octobre 2017 à Québec, Canada.

tournee6

Il existe à ce jour peu de données sur l’utilisation de l’application des connaissances dans la pratique pharmaceutique.

L’application des connaissances dans la pratique pharmaceutique est un processus dynamique et itératif permettant d’accélérer l’incorporation de données probantes dans la pratique clinique des pharmaciens et des autres professionnels de la santé afin d’offre des soins de santé aux patients qui soient sécuritaires et de qualité et d’améliorer de façon continue les pratiques professionnelles.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons développé un modèle du concept d’application des connaissances dans le cadre de la pratique pharmaceutique.

KT1

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès Hopipharm du 10 au 12 mai 2017 à Nancy, France