Archives de Catégorie: Thèmes de recherche

Numérisation : quel appareil devrait être intégré dans le flux de travail en pharmacie?

Les télécopieurs et les numériseurs sont les technologies de numérisation de choix en pharmacie. Un appareil photo est actuellement intégrée au flux de travail des préparations stériles du département de pharmacie du CHU Sainte-Justine. Cette initiative s’est avérée avantageuse et devrait être intégrée à son tour au flux de travail des préparations non-stériles.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive qualitative dans le but d’identifier et d’intégrer un appareil photo aux flux de travail en pharmacie. Pour ce faire, nous avons comparé la qualité, la capacité de connexion au réseau WIFI sécurisé et la capacité de transfert automatique des photos de trois appareils : une caméra numérique (produit consommateur), un caméra numérique professionnel, téléphone intelligent.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec – Grand Forum 2019, le 28 et 29 mars 2019 Québec, Qc, Canada.

Poster un commentaire

Classé dans Circuit du médicament, Descriptive, Technologies, URPP

Rôle et retombées du pharmacien en diabète : perception des étudiants de 1ère année en pharmacie

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que l’hyperglycémie est le troisième facteur de risque de mortalité prématurée et anticipe que le diabète sera en cinquième position des causes de décès au niveau mondial en 2030. Au Québec, l’arrivée de la Loi 41 permet au pharmacien d’ajuster les doses de médicaments pour une condition chronique, diabète inclue, pour l’atteinte des cibles. Or, cet acte n’est pas encore utilisé à plein potentiel par les pharmaciens et représente une infime portion des activités réalisées.

Dans le cadre des travaux de l’URPP nous avons réalisé une étude descriptive de type pré-post dans le but de mesurer l’impact d’une intervention ponctuelle sur les rôles et retombées du pharmacien communautaire en diabète auprès des étudiants de 1e année du Pharm. D. de l’Université de Montréal.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 7e éditions du Rendez-vous de la recherche pharmaceutique, 6 décembre 2018, Faculté de pharmacie, Montréal, Qc, Canada.

Poster un commentaire

Classé dans Article original, Descriptive, Pédagogie en santé, URPP

Déterminer la notoriété d'une publication scientifique : quels indicateurs utilisés?

La notoriété d’une publication scientifique en pharmacie peut être évaluée à l’aide de plusieurs indicateurs. Considérant le fait que ces indicateurs sont nombreux, complexes, hétérogènes, et qu’ils possèdent leurs propres forces et faiblesses, nous pensons que les pharmaciens ne les connaissent pas suffisamment.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une revue documentaire dans le but d’exposer les indicateurs de notoriété disponibles en 2017. PubMed, GoogleScholar et Google nous ont servi de moteurs de recherche.

Au total, 15 indicateurs ont été inclus : sept indicateurs de revues, quatre pour les chercheurs et quatre pour les articles.

  • Indicateurs non bibliométriques (n = 2) : score Altmetric attention et RGscore
  • Indicateur composite, dérivant du facteur d’impact (n = 1) : indicateur SIGAPS, développé pour financer l’activité de recherche des hôpitaux français
  • Indicateurs bibliométriques (n = 12) : Facteur d’impact–FI, EigenFactor–EF, Article influence–AI, Source Normalized Impact per Paper–SNIP, Sourcimago Journal Ranks–SJR, Impact per publication–IPP, CiteScore, H-index, G-index, Nombre de citations, Mean normalized citation score- MNCS, Relative citation ratio–RCR

Pour chaque indicateur, nous avons extrait les variables suivantes : nom, méthode de calcul, fenêtre temporelle du calcul, sources de données considérées, conditions d’accès, inclusion des autocitations, forces et faiblesses. Il est important de réaliser qu’il n’existe aucun indicateur exempté de faiblesses. Les pharmaciens doivent être en mesure de comprendre et d’utiliser ces indicateurs.

On peut consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises.

Commentaires fermés sur Déterminer la notoriété d'une publication scientifique : quels indicateurs utilisés?

Classé dans Pédagogie en santé, Revue de littérature, URPP

Antinéoplasiques : efficacité de décontamination de différents scénarios de lavages

Un nettoyage des surfaces ne suffit pas toujours pour éliminer les traces de médicaments antinéoplasiques. Une étude préliminaire a permis d’évaluer l’efficacité de divers types d’équipements et de produits de nettoyage. Suite à cette étude, nous avons pu déterminer les produits et les lingettes à utiliser dans notre centre.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons contaminé délibérément des surfaces avec la cyclophosphamide afin de tester différents scénarios de lavage permettant l’éliminer des traces de médicaments antinéoplasiques.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre du congrès Hopipharm 2019 le 15 et 17 mai 2019, Marseille, France et le 34ème congrès des étudiants des cycles supérieurs et des post-doctorants en recherche au CHU Sainte-Justine – 24 mai 2019, CHU Sainte-Justine, Montréal, Québec, Canada

Commentaires fermés sur Antinéoplasiques : efficacité de décontamination de différents scénarios de lavages

Classé dans Descriptive, Santé et sécurité au travail, Santé et sécurité au travail, URPP

Jeux d'évasion : préparation à une visite d’Agrément Canada

Tout établissement de santé doit se soumettre aux Pratiques Organisationnelles Requises (POR) émises par Agrément Canada s’il désire recevoir leur accréditation. Ainsi, une formation au sujet des POR est de mise, et peut être réalisé à partir de nombreuses stratégies.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évalué la faisabilité de concevoir et de mettre en place un jeu d’évasion (escape game) formatif au sein d’un établissement de santé dans le but de préparer l’équipe à une visite d’agrément.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre du congrès Hopipharm 2019 le 15 et 17 mai 2019, Marseille, France.

Commentaires fermés sur Jeux d'évasion : préparation à une visite d’Agrément Canada

Classé dans Article original, Pédagogie en santé, URPP

AMDEC dans le cadre du circuit du médicament : une approche commentée par étape

Donner ou recevoir des soins de santé repose sur plusieurs intervenants et une gamme de processus de soins. Une telle prestation n’est pas dépourvue de risques et les organisations de santé doivent instaurer un processus de gestion des risques.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons proposé une approche permettant l’analyse des modes de défaillance, de leurs effets et de leur criticité (AMDEC) dans le contexte du circuit du médicament. Suite au recensement des meilleures pratiques d’AMDEC fondées sur l’expérience, nous avons rédigé à notre tour un canevas des étapes, des conseils et des astuces permettant cette analyse.

Ainsi, le canevas proposé pour la réalisation d’une AMDEC implique 17 étapes successives compilant 91 conseils et astuces applicables à ces étapes. Ces étapes sont également accompagnées de trois échelles de cotation de gravité potentielle (sévérité), de vraisemblance d’apparition (fréquence) et détectabilité. Un diagramme d’Ishikawa illustrant le profil des modes de défaillance vient compléter le canevas.

On peut consulter notre article publié dans le Le Pharmacien Hospitalier et Clinicien.

Commentaires fermés sur AMDEC dans le cadre du circuit du médicament : une approche commentée par étape

Classé dans Circuit du médicament, Opinion d'expert, URPP

Pharmacothérapie Liée à l'Utilisation Sécuritaire des médicaments (PLUSRx) : programme de pharmacovigilance

Les pharmaciens hospitaliers un acteur déterminant en pharmacovigilance (PV). Le CHU de Sainte-Justine (CHUSJ) a mis en place en 2006 un programme de PV : Pharmacothérapie Liée à l’Utilisation Sécuritaire des médicaments (Rx) soit PLUSRx. Ainsi, par l’intermédiaire d’une approche interdisciplinaire, le programme vise la prévention, l’identification, la prise en charge, la déclaration et l’évaluation des effets indésirables médicamenteux (EIM) ainsi que l’application des connaissances.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive dans le but d’exposer l’évolution du contenu du programme de PV hospitalière du CHUSJ depuis 2006, puis de l’évaluer.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec – Grand Forum 2019, le 28 et 29 mars 2019 Québec, Qc, Canada et la 14ème colloque annuelle de l’Association étudiante de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (AEESPUM), le 2 mai 2019, Montréal, Québec, Canada.

Commentaires fermés sur Pharmacothérapie Liée à l'Utilisation Sécuritaire des médicaments (PLUSRx) : programme de pharmacovigilance

Classé dans Bon usage des médicaments, Descriptive, Effets indésirables, URPP

Gestion des substances contrôlées : conformité aux pratiques recommandées et actions correctives

Les pharmaciens sont responsables de maintenir à jour les réserves de médicaments et de veiller à ce que les pratiques de distribution se fassent de façons adéquates, sûres et exemptes de détournement.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive transversale dans le but de déterminer le degré de conformité aux pratiques de gestion des substances contrôlées, recommandées dans un hôpital universitaire mère-enfant, et ce en utilisant les critères établis par la California Hospital Association (CHA). Suite à cela, nous tenions à développer des mesures permettant l’amélioration du résultat.

Suite au recensement des étapes du circuit de médicaments impliquant les substances contrôlées, il a été possible de déterminer le degré de conformité du circuit aux recommandations :

  • Conforme : 56 sur 113 critères de la CHA (49,6%);
  • Partiellement conforme : 27 critères (23,9 %);
  • Non conforme : 24 critères (21,2 %) ;
  • Non applicable : 6 critères (5,3 %)

Cette évaluation des pratiques a mis en évidence 22 actions correctives et a permis de repérer 57 modes de défaillance potentiels liés à l’utilisation de substances contrôlées.

On peut consulter notre article publié dans le Canadian Journal of Hospital Pharmacy.

Commentaires fermés sur Gestion des substances contrôlées : conformité aux pratiques recommandées et actions correctives

Classé dans Circuit du médicament, Descriptive, Transversale, URPP

Loi de Vanessa : collaboration archives-pharmacie au CHU Sainte-Justine

À la lumière de la loi de Vanessa, le service des archives médicales et l’équipe pharmacien du CHU de Sainte-Justine ont développé une collaboration permettant la codification des effets indésirables médicamenteux (EIMs).

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive rétrospective dans le but de valider la codification des EIMs effectuée par l’équipe des archives. Pour ce faire, un nouveau processus de validation des EIMs par l’équipe de pharmacie a été mis en place.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec – Grand Forum 2019, le 28 et 29 mars 2019 Québec, Qc, Canada.

Commentaires fermés sur Loi de Vanessa : collaboration archives-pharmacie au CHU Sainte-Justine

Classé dans Descriptive, Effets indésirables, Soins pharmaceutiques, URPP

10 ans de surveillance environnementale

Tel qu’annoncé cette semaine, le recrutement pour la 11e étude multicentrique de surveillance environnementale aux antinéoplasiques est ouvert.

En 2020, 109 établissements de santé canadien ont participé, et 9 antinéoplasiques ont été dosés dans 1216 échantillons. Rappelons que 12 sites standardisés sont prélevés par établissement, en fin de journée, avant que les surfaces ne soient nettoyées. Les sites les plus problématiques à travers le Canada sont la grille frontale des hottes, le plancher devant les hottes, les tablettes d’entreposage des stock et le bras de la chaise d’administration des médicaments. Ces quatre sites étaient contaminés dans au moins 50% des centres. Le cyclophosphamide est la molécule la plus fréquemment dosée sur les surfaces (~34%). Le 75e percentile de la concentration de cyclophosphamide sur les surfaces est de 0.0017 ng/cm², donc bien que les surfaces soient fréquemment contaminées, la concentration mesurée est très faible.

Photo de Anna Shvets sur Pexels.com

Quoi faire avec les surfaces contaminées? Il n’existe pas de valeur jugée sécuritaire, donc le principe de précaution ALARA doit s’appliquer. En participant à l’étude, les centres obtiennent une comparaison de leurs résultats avec l’ensemble des résultats canadiens, ce qui permet d’identifier les sites les plus contaminés au niveau du Canada, et ce qui peut donc être utilisé comme indicateur pour agir en priorité sur ces sites. Il est impératif de rappeler l’importance d’adopter de bonnes pratiques de travail sécuritaires et qui limitent la contamination de l’environnement, de bien nettoyer les surfaces et de porter les équipements de protection individuels requis.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au congrès virtuel des 23èmes journées européennes du GERPAC, 23-24 novembre 2020.

Commentaires fermés sur 10 ans de surveillance environnementale

Classé dans Autres marqueurs, Santé et sécurité au travail, Santé et sécurité au travail, Transversale, URPP