Archives de Catégorie: Santé et sécurité au travail

Antinéoplasiques : efficacité de décontamination de différents scénarios de lavages

Un nettoyage des surfaces ne suffit pas toujours pour éliminer les traces de médicaments antinéoplasiques. Une étude préliminaire a permis d’évaluer l’efficacité de divers types d’équipements et de produits de nettoyage. Suite à cette étude, nous avons pu déterminer les produits et les lingettes à utiliser dans notre centre.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons contaminé délibérément des surfaces avec la cyclophosphamide afin de tester différents scénarios de lavage permettant l’éliminer des traces de médicaments antinéoplasiques.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre du congrès Hopipharm 2019 le 15 et 17 mai 2019, Marseille, France et le 34ème congrès des étudiants des cycles supérieurs et des post-doctorants en recherche au CHU Sainte-Justine – 24 mai 2019, CHU Sainte-Justine, Montréal, Québec, Canada

Commentaires fermés sur Antinéoplasiques : efficacité de décontamination de différents scénarios de lavages

Classé dans Descriptive, Santé et sécurité au travail, Santé et sécurité au travail, URPP

10 ans de surveillance environnementale

Tel qu’annoncé cette semaine, le recrutement pour la 11e étude multicentrique de surveillance environnementale aux antinéoplasiques est ouvert.

En 2020, 109 établissements de santé canadien ont participé, et 9 antinéoplasiques ont été dosés dans 1216 échantillons. Rappelons que 12 sites standardisés sont prélevés par établissement, en fin de journée, avant que les surfaces ne soient nettoyées. Les sites les plus problématiques à travers le Canada sont la grille frontale des hottes, le plancher devant les hottes, les tablettes d’entreposage des stock et le bras de la chaise d’administration des médicaments. Ces quatre sites étaient contaminés dans au moins 50% des centres. Le cyclophosphamide est la molécule la plus fréquemment dosée sur les surfaces (~34%). Le 75e percentile de la concentration de cyclophosphamide sur les surfaces est de 0.0017 ng/cm², donc bien que les surfaces soient fréquemment contaminées, la concentration mesurée est très faible.

Photo de Anna Shvets sur Pexels.com

Quoi faire avec les surfaces contaminées? Il n’existe pas de valeur jugée sécuritaire, donc le principe de précaution ALARA doit s’appliquer. En participant à l’étude, les centres obtiennent une comparaison de leurs résultats avec l’ensemble des résultats canadiens, ce qui permet d’identifier les sites les plus contaminés au niveau du Canada, et ce qui peut donc être utilisé comme indicateur pour agir en priorité sur ces sites. Il est impératif de rappeler l’importance d’adopter de bonnes pratiques de travail sécuritaires et qui limitent la contamination de l’environnement, de bien nettoyer les surfaces et de porter les équipements de protection individuels requis.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au congrès virtuel des 23èmes journées européennes du GERPAC, 23-24 novembre 2020.

Commentaires fermés sur 10 ans de surveillance environnementale

Classé dans Autres marqueurs, Santé et sécurité au travail, Santé et sécurité au travail, Transversale, URPP

Programme de surveillance des antinéoplasiques 2021 – 2021 Antineoplastic drug monitoring program

[English version below]

Le recrutement pour le programme de surveillance des médicaments dangereux sur les surfaces des établissements de santé Canadien est ouvert pour 2021!

Depuis 10 ans, l’URPP est fière de vous offrir ce programme en collaboration avec l’INSPQ. L’an passé, 111 établissements de santé canadien ont participé. Cette importante participation nous permet d’offrir des rapports personnalisés aux établissements et de mettre en relation leurs résultats individuels avec les valeurs globales canadiennes. L’identification des sites plus contaminés permet aux centres de cibler leurs mesures correctrices et a contribué à une importante réduction de la contamination des surfaces depuis 10 ans.

Nouveautés pour 2021 : 2 nouveaux médicaments seront dosés, soit : 5FU, cyclophosphamide, irinotécan, gemcitabine, méthotrexate, docetaxel, paclitaxel, vinorelbine, doxorubicine, étoposide. Il y aura également l’option de doser les platines (oxaliplatine, cisplatine, carboplatine).Une plate-forme redcap pour répondre aux formulaire est en cours d’élaboration.

Vous pouvez communiquer avec nous au : expoprof.hsj@ssss.gouv.qc.ca

Publications reliées :

Étude 2008-2010 : The Canadian Journal of Hospital Pharmacy  / Affiche présentée au congrès CSHP’s 43rd Professional Practice Conference (PPC) 2012, 4-8 février 2012, Toronto, Canada
Étude 2012 : International Archives of Occupational and Environmental Health / Affiche présentée au congrès CSHP’s 44th Professional Practice Conference (PPC) 2012, 2-6 février 2013, Toronto, Canada
Étude 2013 : Journal of Occupational and Environmental Hygiene / Affiche présentée au congrès 2013 Midyear Clinical Meeting de l’ASHP, Orlando 8-12 décembre 2013
Étude 2014 : The Canadian Journal of Hospital Pharmacy / Affiche présentée au congrès 2014 Midyear Clinical Meeting de l’ASHP, Anaheim 7-11 décembre 2014.
Étude 2015 : Journal of oncology pharmacy practice / Affiche présentée au congrès CSHP’s 47th Professional Practice Conference (PPC) 2016, 30 janvier – 3 février 2016, Toronto, Canada.
Étude 2016 : Journal of Occupational and Environmental Hygiene /  Affiche présentée au congrès EAHP Congress, 22-24 mars 2017, Cannes, France.
Étude 2017 : Journal of Oncology Pharmacy PracticeAffiche présentée au congrès ASHP Midyear Clinical Meeting, 4-7 Décembre 217, Orlando, USA.
Étude 2018 : Journal of Oncology Pharmacy Practice / Poster presented at the Canadian Society of Hospital Pharmacists – Professional Prac-tice Conference, – February 2-5th 2019, Toronto, ON, Canada.
Étude 2019 : Journal of Oncology Pharmacy Practice / Affiche présentée au congrès Canadian Society of Hospital Pharmacists – Professional Practice Conference, – February 1-4th 2020, Toronto, ON, Canada.
Étude 2020 : Publication à venir. / Affiche présentée au congrès virtuel des 23èmes journées européennes du GERPAC, 23-24 novembre 2020
Étude 2021 : Recrutement en cours.

 


The recruitment for the 2021 antineoplastic drug monitoring program is open!

The URPP is proudly offering this monitoring program since 2010, a collaboration with the INSPQ. Last year, 111 canadian healthcare centers participated in this program. This large-scale participation allows us to offer personnalized results to centers, including individual results that are put in relation with global canadian results. Identifying the sites that need corrective measures contributed to a reduction in surface contamination for the last 10 years.

New in 2021 : 2 new drugs will be quantified: 5FU, cyclophosphamide, irinotecan, gemcitabine, methotrexate, docetaxel, paclitaxel, vinorelbine, doxorubicine, etoposide. You will also have the option to dose platinum (oxaliplatin, cisplatin, carboplatin). A redcap platform is under development to answer the questionnaire.

Contact us at: expoprof.hsj@ssss.gouv.qc.ca

Linked publications:

2008-2010 studyThe Canadian Journal of Hospital Pharmacy  / Poster presented at CSHP’s 43rd Professional Practice Conference (PPC), February 4-8 2012, Toronto, Canada
2012 studyInternational Archives of Occupational and Environmental Health / Poster presented at CSHP’s 44th Professional Practice Conference (PPC), February 2-6 2013, Toronto, Canada
2013 studyJournal of Occupational and Environmental Hygiene / Poster presented at ASHP Midyear Clinical Meeting, Orlando December 8-12 2013
2014 studyThe Canadian Journal of Hospital Pharmacy / Poster presented at ASHP Midyear Clinical Meeting, Anaheim December 7-11 2014.
2015 studyJournal of oncology pharmacy practice / Poster presented at CSHP’s 47th Professional Practice Conference (PPC), January 30 – February 3 2016, Toronto, Canada.
2016 studyJournal of Occupational and Environmental Hygiene /  Poster presented at EAHP Congress, March 22-24 2017, Cannes, France.
2017 study: Journal of Oncology Pharmacy Practice / Poster presented at ASHP Midyear Clinical Meeting, December 4-7 217, Orlando, USA.
2018 study: Journal of Oncology Pharmacy PracticePoster presented at the Canadian Society of Hospital Pharmacists – Professional Prac-tice Conference, – February 2-5th 2019, Toronto, ON, Canada.

2019 study: Journal of Oncology Pharmacy Practice / Poster presented at the Canadian Society of Hospital Pharmacists – Professional Practice Conference, – February 1-4th 2020, Toronto, ON, Canada.

2020 study: Publication to come. / Poster presented at the 23èmes journées européennes du GERPAC, 23-24 novembre 2020
2021 study: Ongoing recruitment

 

1 commentaire

Classé dans Autres marqueurs, Publications Pubmed, Santé et sécurité au travail, Santé et sécurité au travail, Transversale, URPP

Antinéoplasiques : contamination de la surface externe de la fiole dès le processus de production

Les professionnels travaillant dans le domaine de l’oncologie risquent quotidiennement d’être contaminés par un médicament antinéoplasique. Le simple fait de tenir une fiole de médicaments antinéoplasiques contribue à ce risque. En effet, le contenue d’une fiole de médicaments antinéoplasiques peut contaminer l’extérieur de cette même fiole ou des fioles environnantes, et ainsi exposé l’employé au médicament. Cette exposition peut mener à certains effets indésirables.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons effectué une étude transversale dans le but de déterminer l’ampleur de la contamination des fioles de médicaments antinéoplasiques provenant du marché canadien.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 8ème Colloque du Réseau Québécois de recherche sur les médicaments le 19 et 20 octobre 2018.

On peut aussi consulter notre article publié dans le Journal of Oncology Pharmacy Practice.

Commentaires fermés sur Antinéoplasiques : contamination de la surface externe de la fiole dès le processus de production

Classé dans Circuit du médicament, Effets indésirables, Santé et sécurité au travail, Transversale

L’URPP présente cinq affiches à la FIP – PSWC virtuelle du 4 au 6 octobre 2020

En raison de la pandémie, le congrès de la FIP-PSCW 2020 qui devait se tenir à Montréal en mai 2020 est présenté en mode virtuel du 4 au 6 octobre 2020.

L’Équipe de l’URPP est heureuse de participer à cet événement international de la Fédération internationale pharmaceutique en présentant cinq communications affichées parmi les 149 affiches retenues lors du processus d’évaluation par les pairs.  Les travaux présentés portent sur les projets suivants qui implique des collaborateurs du Québec, de la France et de la Belgique.

  • Duhamel A, Lebel D, Bussières JF. Detection of adverse drug reactions from the coding of episodes of care by medical archivists. (EIM9)
  • Duhamel A, Lebel D, Communauté de pratique en pharmacovigilance, Bussières JF. Evaluation of the rate of compliance with good pharmacovigilance reporting practices 12 months after their adoption. (PHARMACOVIG17)
  • Palamini M, Dufour A, Therrien R, Caron N, Gagné S, Bussières JF. Descriptive pilot study of healthcare workers’ exposure to cyclophosphamide, ifosfamide, methotrexate and fluoruracil by 24-hour urine assay. (EXPOPROF44)
  • Lefebvre A, Grisel A, Blaisot E, Duval S, Atkinson S, Bussières JF. Évaluation de la conformité du citcuit du médicament – préparation et administration des doses par le personnel soignant. (EVACIRCUIT7)
  • Frison C, Philippe G, Melhuys E, Boussery K, Bussières JF. Rôles et impacts des pharmaciens en Belgique: une revue de littérature exploratoire. (IMPACTPHARMACIE47)

 

Malgré la pandémie, il est possible de poursuivre nos travaux scientifiques et de participer à des événements internationaux. Merci au comité organisateur (incluant Denis Deblois de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal) d’avoir persisté et permis la tenue du congrès en mode virtuel.

 

Commentaires fermés sur L’URPP présente cinq affiches à la FIP – PSWC virtuelle du 4 au 6 octobre 2020

Classé dans Bon usage des médicaments, Circuit du médicament, Pédagogie en santé, Présentations, Santé et sécurité au travail, Soins pharmaceutiques

Bravo à Marie Palamini pour la défense de sa thèse à Angers, France

Marie Palamini a complété une année de résidence spécialisée au sein de l’URPP en 2019. Dans le cadre de cette année, elle a réalisé de nombreux travaux en lien avec les médicaments dangereux. Certains de ces travaux ont fait l’objet de son mémoire de thèse présenté devant jury à Anger le 8 septembre 2020. Nous tenons à féliciter Marie pour cette année très productive de son cursus au Canada. Nous remercions également les membres du jury, incluant Frédéric Lagarce, Olivier Duval, Sarah Ayraud-Thevenot et Erwin Raingeard.

On retrouve ci-dessous un profil des principales communications écrites réalisées au cours de son séjour.

  • Palamini M, Dufour A, Therrien R, Mercier G, Delisle JF, Gagné S, Caron NJ, Bussières JF. Quantification of Healthcare Workers’ Exposure to Cyclophosphamide, Ifosfamide, Methotrexate, and Fluorouracil by 24-Hour Urine Assay: A Descriptive Pilot Study (EXPOPROF44) J Oncol Pharm Pract 2020;1078155220907129. doi:10.1177/1078155220907129 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32138611/
  • Palamini M, Caron N, Gagné S, Bussières JF. Cross-sectional evaluation of surface contamination with nine antineoplastic drugs in 93 Canadian healthcare centres: 2019 results (EXPOPROF45) J Oncol Pharm Pract 2020 ; Mar 1 ; https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32114883/
  • Palamini M, Hilliquin D, Delisle JF, Chouinard A, Bussières JF. Surface contamination by antineoplastic drugs in two oncology inpatient units: a pilot study (EXPOPROF47) Pharm Tech Hosp Pharm 2020; 18 Feb. online. https://www.degruyter.com/view/journals/pthp/5/1/article-20190017.xml
  • Palamini M, Mercier G, Bussières JF. Surface contamination by antineoplastics in hospitals: a mapping of potential contamination associated with handling excreta of babies through diaper management. (EXPOPROF48) Pharm Tech Hosp Pharm 2020; Feb 01. online. https://www.degruyter.com/view/journals/pthp/4/3-4/article-p119.xml
  • Painchart L, Palamini M, Odou P, Bussières JF. Profile of Centralization Practices for Preparation of Non-hazardous Drugs in Quebec Hospitals (CENTRALISATION1) Pharm Tech Hosp Pharm 2019; 4 (2): 89-94. https://www.degruyter.com/view/j/pthp.2019.4.issue-2/pthp-2019-0016/pthp-2019-0016.xml
  • Soubieux A, Palamini M, Tanguay C, Bussières JF. Evaluation of decontamination strategies for cyclophosphamide. (HYGIENE3) J Oncol Pharm Pract. 2019;26(2):413-22; Aug 1:1078155219865931. doi: 10.1177/1078155219865931. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31370747
  • Palamini M, Floutier M, Gagné S, Caron NJ, Bussières JF. Evaluation of decontamination efficacy of five antineoplastics (ifosfamide, 5-fluorouracil, gemcitabine, irinotecan and methotrexate) (soumis pour publication)

Bravo à toi Marie et bonne carrière.

JFB et coll.

Marie Palamini en visioconférence et JF Bussières, directeur de thèse, en direct de Montréal
Marie Palamini prêtant le serment de Galien au terme de sa défense, Angers, France, 8 septembre 2020

Commentaires fermés sur Bravo à Marie Palamini pour la défense de sa thèse à Angers, France

Classé dans Félicitations et mentions, Santé et sécurité au travail, URPP

Antinéoplasiques : évaluation des surfaces à risque de contamination

Les professionnels travaillant dans le domaine de l’oncologie sont exposés quotidiennement aux médicaments antinéoplasiques. La manipulation de ces médicaments entraine souvent la contamination des surfaces dans les centres de santé et met à risque les employés. Cette contamination devrait être maintenue à son plus bas dans le but de limiter autant que possible l’exposition des employés à ces produits.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mesuré la contamination environnementale causée par neuf médicaments antinéoplasiques dans la pharmacie oncologique et l’aire de soins aux patients de 79 centres de soins de santé canadiens. Nous avons également exploré l’action nettoyante de l’hypochlorite de sodium dans le but de déterminer son pouvoir de décontamination des surfaces exposées à la cyclophosphamide.

Chaque centre a fourni douze échantillons provenant de douze sites standardisés distincts : six de la pharmacie d’oncologie et six de l’aire de soins aux patients. L’analyse a été conduite par l’Institut National de Santé Publique du Québec (INSPQ) avec l’aide d’une chromatographie liquide à haute performance (HPLC) avec spectrométrie de masse en tandem. Parmi les neufs médicaments antinéoplasiques examinés, six ont pu être quantifiés et trois ont pu être détecter sans être quantifiés. Le test de Kolmogorov-Smirnov a permis l’évaluation de l’action nettoyant de l’hypochlorite de sodium.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de 50th Professional Practice Conference – Canadian Society of Hospital Pharmacists le 2 au 5 février 2019, Toronto, ON, Canada.

On peut aussi consulter notre article publié dans le Canadian Journal of Hospital Pharmacy.

Commentaires fermés sur Antinéoplasiques : évaluation des surfaces à risque de contamination

Classé dans Circuit du médicament, Santé et sécurité au travail, Transversale, URPP

Diversité des termes utilisés pour décrire les produits thérapeutiques : une confusion pour le personnel des pharmacies

Le circuit du médicament implique l’utilisation de différents produits thérapeutiques mettant à risque le personnel exposé lors des manipulations. Plusieurs termes menant à la confusion sont utilisés pour adresser ces produits.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons recensé les différents types de produits utilisés en pharmacie accompagnés des termes et des risques qui leurs sont associés. C’est à partir des lois et des règlements canadiens et québécois, ainsi que des sites gouvernementaux applicables que nous avons effectué la recherche des termes. Les termes rassemblés ont permis l’estimation du nombre de produits dans le marché canadien et des principaux risques applicables à ces derniers.

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre de la 14ème colloque annuelle de l’Association étudiante de l’École de santé publique de l’Université de Montréal (AEESPUM), le 2 mai 2019, Montréal, Québec, Canada

Commentaires fermés sur Diversité des termes utilisés pour décrire les produits thérapeutiques : une confusion pour le personnel des pharmacies

Classé dans Article original, Bon usage des médicaments, Circuit du médicament, Descriptive, Santé et sécurité au travail, Soins pharmaceutiques, URPP

Antinéoplasiques : efficacité de décontamination de différents produits et matériels

Quand on travaille dans le domaine de l’oncologie, l’exposition aux médicaments antinéoplasiques est un risque omniprésent. Qui dit exposition aux médicaments antinéoplasiques, dit possibilité d’effets indésirables. Ainsi, pour réduire ces risques, il faut s’assurer d’avoir une faible contamination des surfaces de travail.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons contaminé délibérément des surfaces avec la cyclophosphamide afin d’évaluer l’efficacité de divers types d’équipement (lingettes, semblants de tissu et serpières) et de produits de nettoyage (désinfectants, détergents et produits mixtes).

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre du congrès Hopipharm 2019 le 15 et 17 mai 2019, Marseille, France et le 34ème congrès des étudiants des cycles supérieurs et des post-doctorants en recherche au CHU Sainte-Justine – 24 mai 2019, CHU Sainte-Justine, Montréal, Québec, Canada.

On peut aussi consulter notre article publié dans le Journal of Oncology Pharmacy Practice.

Commentaires fermés sur Antinéoplasiques : efficacité de décontamination de différents produits et matériels

Classé dans Descriptive, Santé et sécurité au travail, Santé et sécurité au travail, URPP

Utilisation des circuits fermés dans le but de réduire la contamination des fioles perforées

Le chapitre <797> du United States Pharmacopeia stipule que pour s’assurer de la stérilité des fioles perforées sous les conditions ISO5, ces dernières doivent avoir une date limite d’utilisation (DLU) de six heures. Certains auteurs appuient que les circuits fermés (CF) contribuent à maintenir la stérilité des fioles antinéoplasiques et permet ainsi de leurs attribuer une DLU prolongée.

Dans le cadre de l’URPP, nous avons réalisé une revue de la littérature dans le but d’identifier les études qui présentaient des données à ce sujet. À partir de douze de ces études, nous avons comparé la contamination des fioles perforés dans des CF à celles qui ne l’étaient pas. Nous avons aussi évalué la qualité des données recueillies par l’intermédiaire des critères de Strengthening the Reporting of Observational Studies in Epidemiology (STROBE).

Pour voir les résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du 50th Professional Practice Conference – Canadian Society of Hospital Pharmacists le 2 au 5 février 2019 à Toronto, ON, Canada et de la 7ème édition du Rendez-vous de de la recherche pharmaceutique le 6 décembre 2018, Faculté de pharmacie, Montréal, Qc, Canada.

On peut aussi consulter notre article publié dans le European Journal of Hospital Pharmacy disponible en ligne.

Commentaires fermés sur Utilisation des circuits fermés dans le but de réduire la contamination des fioles perforées

Classé dans Revue de littérature, Santé et sécurité au travail, Santé et sécurité au travail, URPP