Archives de Tag: France

Recommandations relatives à la réalisation de tests de pharmacogénomique dans les monographies de médicaments au Canada, en France et aux États-Unis

La pharmacogénétique représente une opportunité en pratique pharmaceutique. Il existe de nombreuses ressources documentaires afin de soutenir le travail du pharmacien dans ce domaine.

Nous avons voulu comparer les recommandations sur la réalisation de tests de pharmacogénétiques de 3 pays les États-Unis, le Canada et la France.

À partir des recommandations du Clinical Pharmacogenetics Implementation Consortium de type A (seuil le plus élevé justifiant le recours à un test pharmacogénétique), nous avons identifié 23 paires médicament(s)-gène (47 médicaments et 18 gènes). Pour chaque paire, nous avons consulté une source documentaire par pays (la banque de données des produits pharmaceutiques (BDPP) pour le Canada, le résumé caractéristique du produit (RCP) pour la France et la monographie de Micromedex®(IBM, Truven Health Analytics,MI, ÉUA) pour les États-Unis).

Environ le tiers des paires médicament(s)-gène font l’objet d’une mention explicite du gène à cibler et du test suggéré dans les sources documentaires consultées. Des 23 paires identifiées par le CPIC, treize paires comportent des recommandations « cohérentes » entre les trois sources documentaires.

Statistiques des recommandations par pays – A : Aucune recommandation, B : Mention partielle ou complète du gène et pas de test suggéré, C : Mention explicite du gène à cibler et test suggéré

Il existe une grande hétérogénéité en ce qui concerne les recommandations de tests pharmacogénétiques provenant de trois sources documentaires utilisées par les pharmaciens pour le suivi de la thérapie médicamenteuse aux États-Unis, au Canada et en France.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le journal Le Pharmacien Hospitalier et Clinicien et notre affiche présentée au 9ème colloque du RQRM, Orford, Québec, Canada – 13-14 novembre 2019

Commentaires fermés sur Recommandations relatives à la réalisation de tests de pharmacogénomique dans les monographies de médicaments au Canada, en France et aux États-Unis

Classé dans Article original, Bon usage des médicaments, Descriptive, Publications Pubmed, Revue de littérature, Soins pharmaceutiques, URPP

Comment les résidents (Québec) et internes (France) en pharmacie hospitalière perçoivent-ils la pharmacogénomique ?

La pharmacogénomique est l’étude de l’influence des gènes sur la réponse au médicament. Des tests de pharmacogénomique sont aujourd’hui disponibles pour certains médicaments.

L’objectif principal est de décrire la perception de résidents québécois et d’internes français par rapport à l’intégration de la pharmacogénomique en pratique pharmaceutique.

Un questionnaire en ligne a été envoyé à résidents/internes en pharmacie en formation de 2ème cycle au Québec et en France en septembre 2019.

133 personnes ont fourni des réponses exploitables. Les répondants québécois et français ont reçu de la formation en pharmacogénomique (71% c. 39%) pour une médiane de six heures (Québec) ou de cinq heures (France). Aux 25 combinaisons médicament-gène, le nombre moyen de répondants déclarant en avoir entendu parlé varie de 8-75 répondants selon la combinaison.  94% (124/132) des répondants considèrent que la pharmacogénomique permettra aux pharmaciens hospitaliers d’être davantage impliqués dans la prise en charge des patients.

Les résidents et internes en pharmacie du Québec et de France sont intéressés à la pharmacogénomique et conscients des opportunités et enjeux que représente cette nouvelle discipline.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au présentée au 9ème colloque du RQRM, 13-14 novembre 2019 Orford, Québec, Canada

Commentaires fermés sur Comment les résidents (Québec) et internes (France) en pharmacie hospitalière perçoivent-ils la pharmacogénomique ?

Classé dans Descriptive, Transversale, URPP

Les ruptures de médicaments : comparaison transversale entre la France, la Belgique, l’Espagne, la Suisse et le Canada

Les pénuries de médicaments représentent un problème mondial complexe qui touche quotidiennement les patients et les professionnels de la santé.

Nous avons voulu recenser, décrire et comparer les pénuries de médicaments dans des établissements de soins de santé du Canada et de 4 pays européens.

Une étude descriptive et transversale a été menée dans un hôpital de chacun des cinq pays suivants : le Canada, la France, la Belgique, l’Espagne et la Suisse. Sur 4 semaines, chaque hôpital a recueilli quotidiennement les données sur les ruptures.

Pour la période allant du 8 janvier au 2 février 2018, on a recensé :

  • Au Canada : 84 pénuries (durée médiane de 32 jours)
  • En France : 62 pénuries (durée médiane de 9 jours)
  • En Belgique : 46 pénuries (durée médiane de 37 jours)
  • En Espagne : 28 pénuries (durée médiane de 25 jours)
  • En Suisse : 98 pénuries (durée médiane de 68 jours)

Des pénuries survenaient presque quotidiennement dans chaque hôpital de l’étude. Toutes les parties prenantes doivent travailler avec plus d’ardeur à la prévention et à la gestion des pénuries de médicaments.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal Canadien de la Pharmacie Hospitalière (CJHP) et notre affiche au Congrès francophone de pharmacie hospitalière HOPIPHARM 2018 – 16 au 18 mai 2018, Bordeaux, France.

Commentaires fermés sur Les ruptures de médicaments : comparaison transversale entre la France, la Belgique, l’Espagne, la Suisse et le Canada

Classé dans Article original, Circuit du médicament, Descriptive, Transversale, URPP

Le financement à l’épisode de soins : un modèle efficient pour renforcer le lien ville-hôpital en France et au Québec?

Après avoir été expérimenté aux États-Unis et en Europe, le financement à l’épisode de soins s’impose aujourd’hui en France et au Québec comme un modèle économique alternatif à la tarification à l’activité dans les établissements de santé et au paiement à l’acte pour les professionnels de santé libéraux.

Il s’agit de proposer un paiement forfaitaire global pour l’ensemble des prestations pluriprofessionnelles engagées en ville et à l’hôpital afin de résoudre un problème de santé sur une période délimitée. Ce concept nécessite de standardiser la prise en charge thérapeutique selon des recommandations de bonnes pratiques, en utilisant des indicateurs de performance.

Ce mode de financement pourrait renforcer la coordination intra- et extrahospitalière et consolider l’efficience des soins en évitant la multiplication des actes inutiles au profit d’une plus grande qualité et sécurité des soins, et en s’appuyant sur des forfaits ajustés sur le risque.

Vous pouvez consulter notre article publié dans la revue Panorama de droit pharmaceutique.

Commentaires fermés sur Le financement à l’épisode de soins : un modèle efficient pour renforcer le lien ville-hôpital en France et au Québec?

Classé dans Article original, Descriptive, Législation pharmaceutique, URPP

Étiquetage des médicaments commercialisés et de recherche : sommaire du cadre réglementaire au Canada et comparaison avec les États-Unis et l’Europe

Le bon usage des médicaments commercialisés et de recherche repose notamment sur une étiquette conforme.

Ainsi nous avons voulu recenser les obligations juridiques et normatives relatives à l’étiquetage des médicaments au Canada et les comparer à celles existant aux États-Unis et en Europe.

Nous avons recherché les documents relatifs à l’étiquetage des médicaments dans une revue de littérature. À partir des données recueillies dans différentes sources telles que le Gouvernement du Canada, la FDA et l’EMA, nous avons identifié les différents critères de conformité de l’étiquetage.

Un total de 50 critères en lien avec l’étiquetage des médicaments commercialisés et de recherche a été établi à partir des 12 documents pertinents. Les particularités applicables au Canada, aux États-Unis et en Europe ont été précisées.

Il existe davantage de balises pour l’étiquetage des médicaments commercialisés que de recherche. Une meilleure compréhension de ces balises et des écarts par les pharmaciens hospitaliers peut contribuer à sécuriser le circuit du médicament.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au Congrès francophone de pharmacie hospitalière HOPIPHARM 2018—16 au 18 mai 2018, Bordeaux, France

Commentaires fermés sur Étiquetage des médicaments commercialisés et de recherche : sommaire du cadre réglementaire au Canada et comparaison avec les États-Unis et l’Europe

Classé dans Bon usage des médicaments, Revue de littérature, URPP

Perception de la pharmacogénomique en pharmacie en France et au Québec

L’année 2003 marque la fin du séquençage du génome humain dans le cadre d’un travail concerté sur le plan international. Cette avancée scientifique incroyable ouvre notamment la porte à la pharmacogénomique et à son utilisation en pratique pharmaceutique.

L’objectif principal de cette étude visait à comparer la perception qu’ont de la pharmacogénomique les pharmaciens hospitaliers, internes et résidents en pharmacie hospitalière français à celle de leurs homologues québécois.

Un total de 285 pharmaciens hospitaliers, internes et résidents en pharmacie français et québécois ont répondu à un sondage. Seule une proportion limitée de répondants a reçu une formation en pharmacogénomique (36,3 % en France et 29,5 % au Québec) et a donc été exposée à des résultats de tests pharmacogénomiques dans la pratique (31,4 % et 33,7 %). Toutefois, les répondants pensent que le développement de la pharmacogénomique permettra aux pharmaciens hospitaliers de participer davantage à la prise en charge du patient (79,4 % en France et 87,6 % au Québec).

Les pharmaciens hospitaliers, les internes et les résidents en pharmacie français et québécois pensent tous que la pharmacogénomique est appelée à prendre une place croissante dans leur pratique. Ils ont néanmoins exprimé des attentes et des appréhensions auxquelles il est possible de répondre par une formation adéquate, des lignes directrices claires et des balises de remboursement.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Pharmactuel et notre affiche présentée au Rendez-vous de la recherche, Faculté de pharmacie, U de M, 1er décembre 2016

Commentaires fermés sur Perception de la pharmacogénomique en pharmacie en France et au Québec

Classé dans Article original, Sondage, Technologies, URPP

Assistant technique en pharmacie (ATP) : description et perception de la pratique en France et au Québec

Le succès de la pratique pharmaceutique en milieu hospitalier repose essentiellement sur la collaboration entre les pharmaciens et les assistants techniques en pharmacie (ATP). D’ailleurs, les ATP jouent un rôle important dans plusieurs activités qui leurs sont déléguées par les pharmaciens.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude transversale dans le but de décrire la pratique et la perception des ATP en France et au Québec. Nous avons également comparé les milieux de travail des ATP des deux régions pour identifier les différences.

Cette étude met en évidence la satisfaction des ATP français et québécois quant à leur profession. Tant les ATP français que les ATP québécois ont manifesté leur intérêt à recevoir une reconnaissance accrue et davantage de responsabilités.

On peut consulter notre article publié dans le International Journal of Pharmacy Practive.

Commentaires fermés sur Assistant technique en pharmacie (ATP) : description et perception de la pratique en France et au Québec

Classé dans URPP, Circuit du médicament, Descriptive, Transversale, Satisfaction

Comparaison France-Québec des modalités pratiques d’analyse pharmaceutique de prescriptions en établissement de santé

Alors qu’en France, l’analyse pharmaceutique des prescriptions médicamenteuses, une étapes clés du circuit du médicament, est règlementairement obligatoire, au Québec, elle s’appuie sur des référentiels nationaux.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une enquête prospective comparant les modalités pratiques d’analyse pharmaceutique réalisée dans deux centres hospitaliers universitaires français et québécois auprès de pharmaciens et d’internes en pharmacie.

Ainsi, nous avons comparer trois modes d’analyses de prescription définis en fonction des pratiques des établissements participants qui reflètent les différentes pratiques existantes en France et au Québec.

  1. Modalité des soirs et week-ends du CHU québécois participant et de la majorité des hôpitaux français du lundi au vendredi (même les week-ends pour certains d’entre eux) : le pharmacien analyse les prescriptions de manière centralisée depuis la pharmacie à usage intérieur (PUI).
  2. Modalité du CHU français participant et de certains établissements français du lundi au vendredi : le pharmacien analyse les prescriptions de manière décentralisée, en étant présent dans les unités de soins et intégré à l’équipe soignante.
  3. Modalité la plus répandue dans les hôpitaux québécois disposant de pharmaciens intégrés dans les unités de soins du lundi au vendredi : le pharmacien analyse les ordonnances depuis la PUI, mais en présence parallèle de pharmaciens décentralisés dans les unités de soins.

Pour voir les résultats, on peut consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises.

Commentaires fermés sur Comparaison France-Québec des modalités pratiques d’analyse pharmaceutique de prescriptions en établissement de santé

Classé dans Bon usage des médicaments, Sondage, URPP

L’accès au marché des produits de santé : Comparaison France/Québec

L’accès au marché des médicaments est un processus complexe qui comporte des contraintes réglementaires.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons établi un profil comparatif de l’accès au marché des produits de santé en France et au Québec.

Cette étude démontre les similitudes entre la France et le Québec relatives à l’accès au marché des produits de santé remboursables avec des évolutions qui tendant à une ressemblance de plus en plus importante.

Pour voir les résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du 7ème colloque annuel du Réseau québécois de recherche sur les médicaments du 30 septembre au 1er octobre 2017 à Québec, Canada

ACCES1

Commentaires fermés sur L’accès au marché des produits de santé : Comparaison France/Québec

Classé dans Descriptive, Pharmacoéconomie, Transversale, URPP

Préparateurs en pharmacie hospitalière en France et au Québec : étude comparative

Le préparateur en pharmacie hospitalière est un collaborateur essentiel. Son rôle est appelé à évoluer au cours des prochaines années.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons décrit et comparé la formation et l’activité des préparateurs en pharmacie hospitalière en France et au Québec.

Notre étude a mis en évidence davantage de différences en ce qui concerne la formation et davantage de similitudes en ce qui concerne les activités des préparateurs en pharmacie hospitalière entre la France et le Québec.

PREPARATEURS1

Pour connaître les résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès European Association of Hospital Pharmacists, du 22 au 24 mars 2017 à Cannes, France

On peut également consulter notre article dans le Pharmacien Hospitalier et Clinicien disponible en ligne.

Commentaires fermés sur Préparateurs en pharmacie hospitalière en France et au Québec : étude comparative

Classé dans Descriptive, Pédagogie en santé, URPP