Archives de Tag: Suisse

Les ruptures de médicaments : comparaison transversale entre la France, la Belgique, l’Espagne, la Suisse et le Canada

Les pénuries de médicaments représentent un problème mondial complexe qui touche quotidiennement les patients et les professionnels de la santé.

Nous avons voulu recenser, décrire et comparer les pénuries de médicaments dans des établissements de soins de santé du Canada et de 4 pays européens.

Une étude descriptive et transversale a été menée dans un hôpital de chacun des cinq pays suivants : le Canada, la France, la Belgique, l’Espagne et la Suisse. Sur 4 semaines, chaque hôpital a recueilli quotidiennement les données sur les ruptures.

Pour la période allant du 8 janvier au 2 février 2018, on a recensé :

  • Au Canada : 84 pénuries (durée médiane de 32 jours)
  • En France : 62 pénuries (durée médiane de 9 jours)
  • En Belgique : 46 pénuries (durée médiane de 37 jours)
  • En Espagne : 28 pénuries (durée médiane de 25 jours)
  • En Suisse : 98 pénuries (durée médiane de 68 jours)

Des pénuries survenaient presque quotidiennement dans chaque hôpital de l’étude. Toutes les parties prenantes doivent travailler avec plus d’ardeur à la prévention et à la gestion des pénuries de médicaments.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal Canadien de la Pharmacie Hospitalière (CJHP) et notre affiche au Congrès francophone de pharmacie hospitalière HOPIPHARM 2018 – 16 au 18 mai 2018, Bordeaux, France.

Commentaires fermés sur Les ruptures de médicaments : comparaison transversale entre la France, la Belgique, l’Espagne, la Suisse et le Canada

Classé dans Article original, Circuit du médicament, Descriptive, Transversale, URPP

La perception de la pharmacovigilance des résidents en pharmacie en Belgique, en France, au Canada et en Suisse

La pharmacovigilance est la science de l’observation et de la surveillance des effets indésirables médicamenteux. Nous avons évalué la perception de la pharmacovigilance chez les résidents en pharmacie provenant de la Belgique, France, Suisse et du Canada.

Seuls les résidents de France ne pensent pas avoir eu une formation adéquate sur la pharmacovigilance. Dans tous les cas, l’obstacle principale à la déclaration des effets indésirables était la difficulté d’associer l’effet constaté à la maladie ou au médicament.

Nous vous avions présenté notre affiche dans le blogue du 13 août 2015.

On peut maintenant consulté notre article dans le Journal of Population Therapeutics and Clinical Pharmacology PHARMACOVIG6

 

Commentaires fermés sur La perception de la pharmacovigilance des résidents en pharmacie en Belgique, en France, au Canada et en Suisse

Classé dans Article original, Descriptive, Effets indésirables, Publications Pubmed, Transversale, URPP