archive

Archives d’Auteur: sarahpelletier1

Un programme d’autorisation et de suivi de l’utilisation de médicaments émergents est en place depuis 2014 dans notre établissement. Il concerne les médicaments obtenus par le Programme d’accès spécial (PAS), très coûteux ou utilisés hors monographie (HM) et pour lesquels peu de documentation scientifique est publiée.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons décrit l’utilisation des médicaments émergents en pédiatrie au CHU Sainte-Justine.

EMERGENT6

  • Les médicaments émergents concernaient majoritairement les médicaments coûteux et les patients d’oncologie.
  • Seulement la moitié des traitements émergents avaient atteint leurs objectifs d’efficacité au moment de l’évaluation.
  • Peu de toxicité ont été rapportées.

Pour en savoir plus, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec du 25 au 27 avril 2018 à Drummonville, Québec, Canada

Publicités

L’accès au marché des médicaments est un processus complexe qui comporte des contraintes réglementaires.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons établi un profil comparatif de l’accès au marché des produits de santé en France et au Québec.

Cette étude démontre les similitudes entre la France et le Québec relatives à l’accès au marché des produits de santé remboursables avec des évolutions qui tendant à une ressemblance de plus en plus importante.

Pour voir les résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du 7ème colloque annuel du Réseau québécois de recherche sur les médicaments du 30 septembre au 1er octobre 2017 à Québec, Canada

ACCES1

L’alimentation parentérale est une préparation médicamenteuse coûteuse. En 2016, la pharmacie a préparé 8777 sacs dont coûts en fournitures de préparations sont de 234 400$.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons déterminé les coûts à l’administration d’alimentation parentérale auprès des patients hospitalisés au CHU Sainte-Justine.

AMELIORE2

Pour les résultats, on peut consulter notre affiche présentée au 7ème colloque annuel du Réseau québécois de recherche sur les médicaments du 30 septembre au 1er octobre 2017 à Québec, Canada

Deux projets sur la mesure de la charge de travail ont été lancés en pharmacie hospitalière, en collaboration avec la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux et l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec.

Afin de soutenir cette réflexion, nous nous sommes intéressés à la mesure de la charge de travail chez les professionnels de la santé du Québec.

Cette étude présente le profil de la mesure de la charge de travail de neuf groupes de professionnels de la santé exerçant en établissement de santé au Québec.

JOBORD3

Pour connaître les résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès HOPIPHARM du 10 au 12 mai 2017 à Nancy, France et au congrès de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec, du 25 au 27 avril 2018 à Drummonville, Québec, Canada.

Le préparateur en pharmacie hospitalière est un collaborateur essentiel. Son rôle est appelé à évoluer au cours des prochaines années.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons décrit et comparé la formation et l’activité des préparateurs en pharmacie hospitalière en France et au Québec.

Notre étude a mis en évidence davantage de différences en ce qui concerne la formation et davantage de similitudes en ce qui concerne les activités des préparateurs en pharmacie hospitalière entre la France et le Québec.

PREPARATEURS1

Pour connaître les résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès European Association of Hospital Pharmacists, du 22 au 24 mars 2017 à Cannes, France

On peut également consulter notre article dans le Pharmacien Hospitalier et Clinicien disponible en ligne.

Pour jouer pleinement leur rôle, les pharmaciens doivent connaître les particularités des biosimilaires et se tenir informés de l’évolution du cadre juridique et des résultats des dernières études cliniques évaluant la substitution d’un produit biologique de référence pour un biosimilaire.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évalué l’impact d’une séance de formation sur les connaissances et perceptions des pharmacien, résidents et étudiants en pharmacie en ce qui concerne les enjeux réglementaires et cliniques associés à la mise en marché des biosimilaires.

Pour voir les résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec et de l’événement des pharmaciens 2017  le 2 juin 2017, à Québec, Canada.

On peut également consulter notre article dans le Journal de Pharmacie Clinique

KT6

Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/TDAH) est un trouble neurobiologique chronique courant ayant un impact majeur sur le devenir scolaire et social des enfants atteints. Les psychostimulants se trouvent à être la première ligne de traitement pour ce trouble.

Des effets secondaires ophtalmologiques sont décrits dans la monographie comme la sécheresse oculaire, la mydriase et des perturbations de l’accommodation. Ces effets secondaires sont toutefois rarement observés en pratique et très peu rapportés dans la littérature, notamment en pédiatrie.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous présentons le cas inhabituel d’un patient pédiatrique qui a manifesté une diminution significative de l’acuité visuelle après l’initiation d’un traitement par psychostimulant.

Le cas rapporté décrit deux cas de perte d’acuité visuelle chez un enfant atteint de colobomes avec deux psychostimulants différents.

PSYCHOSTIMULANT1

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès Hopipharm 2018 du 16 au18 mai 2018 à Bordeaux, France.