Archives de Tag: personnel d'hygiène et de salubrité

Le personnel d’entretien des hôpitaux est-il exposé aux agents antinéoplasiques?

Il n’existe pas de norme d’exposition professionnelle pour les médicaments antinéoplasiques (ANP). Notre objectif est d’évaluer le risque d’exposition cutanée potentielle à dix ANP, lors des tâches du personnel d’hygiène et salubrité (HS) comparé aux personnels infirmier et de pharmacie.

Au total, 117 prélèvements ont été effectués (96 frottis de surfaces et 19 frottis de mains) dans la pharmacie et deux unités de soins d’un hôpital. Les échantillons ont été analysés par spectrométrie de masse au Centre de toxicologie du Québec.

Huit des 10 ANP ont été décelés sur 66,7% des surfaces évaluées. Le risque de contamination par contact surfacique est potentiellement élevé, 80% pour les tâches de nettoyage, 30% et 40% pour les tâches de préparation et de soins. Aucune valeur positive n’a été mesurée sur les mains du personnel HS bien que plusieurs infirmiers avaient des concentrations mesurables.

Le risque d’exposition cutanée observé nécessite une intervention. Cependant, l’analyse de risque effectuée avec des valeurs seuil moins restrictives ne détecte pas de risque significatif.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le journal International Archives of Occupational and Environmental Health et notre affiche présentée au 32nd International Congress on Occupational Health, Dublin, Irlande, 2018.

Commentaires fermés sur Le personnel d’entretien des hôpitaux est-il exposé aux agents antinéoplasiques?

Classé dans Article original, Observations, Publications Pubmed, Santé et sécurité au travail, Santé et sécurité au travail, URPP