Exercer la pharmacie en établissement de santé requiert des habiletés de gestion pharmaceutique hospitalière et repose sur de bonnes connaissances acquises à l’université et en pratique.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons comparé lors de l résidence en pharmacie hospitalière au Québec et en France la formation théorique et l’exposition à la gestion.

Les résidents en pharmacie hospitalière français ont plus d’opportunités d’exposition à la gestion que les résidents québécois. Cela en raison de la durée de la résidence, la diversité des stages et l’autonomie attendue pour les activités relatives à la gestion.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec et de l’événement des pharmaciens 2017  le 2 juin 2017, à Québec, Canada.

GESTION2.png

Publicités

Les professionnels de la santé sont confrontés à une surcharge d’informations. Ils n’ont pas le temps d’intégrer toutes ces informations et de les transformer en connaissances utiles à leur pratique. Dans le département de pharmacie du CHU Sainte-Justine, nous communiquons régulièrement des informations par courriel via l’envoi pharmacie.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons voulu optimiser les communications de la pharmacie au sein du CHU Sainte-Justine. Nous avons donc conçu et évalué une nouvelle stratégie de dissémination de l’information sous forme de courte vidéo.

La communication des informations de la pharmacie sous forme de courte vidéo est une stratégie de dissémination adaptée. KT4

Notre équipe de gestion a choisi de publier systématiquement une vidéo pour ses «envois pharmacie» dans le futur.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec et de l’événement des pharmaciens 2017  le 2 juin 2017, à Québec, Canada.

On peut consulter notre article dans Le Pharmacien Hospitalier et Clinicien

Les assistants-techniques en pharmacie (ATP) sont peu exposés aux pratiques de leurs collègues dans d’autres pays.

Il existe des différences dans les responsabilités et les rôles des ATP et préparateurs en pharmacie hospitalière (PPH). Notamment dans la durée de la formation, les connaissances enseignées, les stages, la délégation des activités et les tâches.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évalué la perception d’ATP travaillant au Québec suite à la présentation d’une vidéo de pratique professionnelle de PPH en France.

Les ATP ont apprécié cette initiative contribuant à enrichir leur réflexion sur leurs rôles et tâches et à augmenter la reconnaissance envers leur profession.

PREPARATEURS5

Pour voir les résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec, du 25 au 27 avril 2018, Drummonville, Canada

On peut lire sur le site de Folie Technique qu’il s’agit d’un « organisme à but non lucratif qui a vu le jour en 1991, à la suite d’une initiative d’étudiants en ingénierie de Polytechnique Montréal. Aujourd’hui spécialisé en animation scientifique, Folie Technique offre diverses activités telles que des clubs scientifiques, un camp d’été ainsi que de nombreux ateliers scientifiques. L’organisme rejoint d’ailleurs plus de 20 000 jeunes annuellement. Ayant plus de 27 ans d’expérience, Folie Technique est aujourd’hui considéré comme l’un des plus vieux camps scientifiques au Canada ».

L’équipe de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique (URPP) est heureuse de s’associer à cette initiative dans le cadre d’un camp qui se déroule au CHU Sainte-Justine durant la semaine. En utilisant l’approche des jeux sérieux (serious games) les étudiants ont été exposés le mardi 23 juillet 2019 à un quizz et un jeu d’évasion.  Bravo à Sarra Benmesmoudi, Sarah-Jane Gagnon-Lépine et Suzanne Atkinson pour l’organisation de l’activité avec l’aide de l’équipe de recherche (Géraldine Marquot, Laura Gosselin, Mathilde Guillot et JF Bussières).

Participation au quizz pharmaceutique, CHU Sainte-Justine

Participation au jeu d’évasion, CHU Sainte-Justine

Les pharmaciens sont confrontés à de nombreux enjeux éthiques dans l’exercice de leur profession.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons recensé les études portant sur l’évaluation de l’éthique en pharmacie de 1990 à 2016.

ÉTHIQUE3.png

Pour connaître les résultats, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès HOPIPHARM du 10 au 12 mai 2017 à Nancy, France.

Organisé par l’Université de Montréal et l’Université du Québec à Montréal, la conférence internationale Serious Play 2019 s’est tenue les 10, 11 et 12 juillet 2019 à Montréal.

Dans ce cadre, Suzanne Atkinson et Aurélia Difabrizio ont présenté nos travaux entourant les jeux d’évasion en santé.  Ces travaux reposent également sur la contribution de Amélie Chabrier (elle en a fait son sujet de thèse à défendre en 2019-20) et de Manon Faricier.  Ces travaux ont notamment permis de réaliser une revue de littérature (sous presse – Can J Hosp Pharm) et un article décrivant toutes les étapes de la conception à la réalisation d’un jeu d’évasion dans le domaine de la santé. Ce jeu a été utilisé dans le contexte du circuit du médicament et visait à sensibiliser les professionnels de la santé aux éléments clés entourant les pratiques organisationnelles requises par Agrément Canada.  L’équipe de l’URPP s’intéresse notamment à la pédagogie en santé et ces projets (ESCAPE1, ESCAPE2) contribuent à nos travaux de recherche évaluative dans cet axe de recherche.  Le jeu d’évasion conçu sera notamment ré-utilisé dans le cadre d’un camp d’été pour jeunes offert au CHU Sainte-Justine en collaboration avec Polytechnique Montréal.

Bravo à Suzanne et Aurélia pour leur présentation et merci à tous les collaborateurs et participants.

Aurélia Difabrizio et Suzanne Atkinson, Montréal, 11 juillet 2019

 

« Mis sur pied en 2000, le Projet SEUR (Sensibilisation aux Études, à l’Université et à la Recherche) encourage la persévérance scolaire chez les élèves du secondaire et les étudiants du collégial en leur permettant d’explorer différentes perspectives d’études et de carrières. Le Projet SEUR est parrainé par l’Université de Montréal ».

Jean-François Bussières, professeur à la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal et chercheur responsable de l’URPP, collabore à ce projet depuis 2010. Il a participé à des ateliers et donne depuis quelques années une grande conférence sur le thème « Devenir pharmacien« . Il s’agit d’un prétexte à une conférence plus large qui propose aux jeunes une réflexion, quelques conseils et trucs à envisager, pour faire un choix de carrière éclairé.  Merci au programme SEUR de nous donner cette opportunité d’aller à la rencontre des jeunes pour les encourager à poursuivre leurs études.

Université de Montréal – 5 juillet 2019