Importance de la gestion du changement dans l’évolution du circuit du médicament

Le circuit du médicament fait l’objet d’une attention sans précédent compte tenu de l’évolution du cadre normatif tant à l’échelle canadienne que québécoise. Cette évolution amène de nombreux changemchangement1ents de pratiques et de technologies qui visent notamment une amélioration du circuit du médicament et une réduction des risques.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous nous sommes intéressés au concept de gestion du changement et à ses principes théoriques et pratiques sous-jacents. Afin de soutenir la réflexion des pharmaciens qui se consacrent à la gestion du changement, nous avons mené une revue de la documentation scientifique afin de définir le changement, de situer les théories, les modèles et les approches utilisés, et de proposer des stratégies de réduction des risques inhérents au circuit du médicament et qui tiennent compte de ces concepts.

Cette revue de la documentation scientifique présente brièvement 16 théories, modèles et approches, et 10 pistes d’action concrète pour la pharmacie hospitalière.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Pharmactuel.

L’URPP présente à HOPIPHARM 2017

L’équipe de l’URPP est fière de participer au Congrès HOPIPHARM 2017 tenu à Nancy, France. Dans le cadre de ce congrès, des collaborateurs de l’URPP ont participé à la présentation de trois (3) communications orales et 14 communications affichées.  Bravo à tous ces étudiants, pharmaciens et autres collaborateurs, qui contribuent à l’évaluation de la pratique pharmaceutique et au rayonnement professionnel du CHU Sainte-Justine, Montréal, Qc, Canada.  Salutations à de nombreux collègues que je n’ai malheureusement pas pu saluer sur place.  À une prochaine sans aucun doute.  JFB

Sur la photo, des anciens de l’URPP participant à HOPIPHARM  2017 ; de gauche à droite, Céline Poupeau, Mylène Breton, Maud Harry, Jennifer Corny, Apolline Adé

On retrouve ci-dessous la liste des communications orales et affichées.

Communications orales

  • Poupeau C, Tanguay C, Plante C, Gagné S, Caron N, Vigneron J, Bussieres JF. Surveillance urinaire des professionnels de santé exposés aux antinéoplasiques en oncologie : étude pilote canadienne et perspectives françaises (EXPOPROF10)
  • Poupeau C, Tanguay C, Caron N, Bussières JF. Contamination environnementale au cyclophosphamide, ifosfamide et méthotrexate : une étude multicentrique canadienne auprès de 48 hôpitaux (EXPOPROF26)
  • Adé A, Porteils C, Akliouat N, Bussières JF. Comportements des pharmaciens liés à un enjeu éthique : le top 100 ! (ETHIQUE4)

Communications affichées

  • Bussières JF, Lafontant J, Legault M. Réorganisation des services pharmaceutiques à l’hôpital Saint-Michel de Jacmel en Haïti: illustration d’une démarche d’aide humanitaire (HAITI7)
  • Painchart L, Ferrand E, Décaudin B, Bussières JF. Profil de formation, rôles et retombées des pharmaciens dans la gestion des dispositifs médicaux en établissement de santé. (IMPACTPHARMACIEIV-DISPOSITIFS MÉDICAUX)
  • Barbier A, Girard S, Garnier J, Nugyen KD, Jaatoul M, Bergeron M, Bussières JF. Impact Pharmacie: une plateforme web sur les rôles et retombées du pharmacien– résultats de la phase III. (IMPACTPHARMACIE36)
  • Barbier A, Nguyen KD, Bussières JF. Rôle et retombées du pharmacien en oncologie : revue de la littérature. (IMPACTONCO4)
  • Painchart L, Odou P, Bussières JF. Présence de particules associées à la préparation de médicaments provenant d’ampoules de verre : revue de littérature (FILTRANTE2)
  • Ferrand E, Guérin A, Bengali L, Bonnabry P, Bussières JF. Quelle est la place du pharmacien en Afrique ? (IMPACTPHARMACIE27)
  • Bergeron M, Lebel D, Bussières JF. Réapprovisionnement de chariots utilisés pour la distribution journalière individuelle nominale assisté par codes-barres. (VASI)
  • Dubois S, Bussières JF. Mesure de la charge de travail des professionnels de la santé : implications pour les pharmaciens hospitaliers. (JBORD3)
  • Adé A, Bussières JF. Intérêt du processus d’application de connaissances dans la pratique pharmaceutique. (KT1)
  • Adé A, Chauchat L, Caron N, Bussières JF. Étude de cinétique de décontamination d’une surface exposée à une quantité connue de cyclophosphamide selon deux scénarios de lavage répétés (EXPOPROF33)
  • Adé A, Bussières JF. Développement du plan d’entretien des locaux d’une pharmacie hospitalière. (HYGIENE1)
  • Garnier J, Barbier A, Bussières JF. Quel est l’impact du pharmacien en cas d’insuffisance rénale ? (IMPACTHOP-INSUFFISANCERENALE)
  • Akliouat N, Porteils C, Bussières JF. Éthique en pharmacie : revue de littérature de 1990 à 2016 (ETHIQUE3)
  • Holscher E, Matar S, Chiasson CO, Martin B, Abou-Karam M, Moussa A, Atkinson S, Bussières JF. Démarche de standardisation du contenu et de centralisation de la préparation de plateaux de réanimation en soins intensifs néonatals. (REANIMATION4)

Modernisation du département de pharmacie du CHUSJ – révision de processus par cartographie

Dans le cadre des travaux de modernisation du CHU Sainte-Justine et de l’ouverture du nouveau bâtiment des unités spécialisés (BUS) en décembre 2016, des travaux complémentaires ont été menés afin de réaliser la modernisation du département de pharmacie, qui sera prochainement réaménagé à neuf dans le bâtiment existant.

Sur la photo, de gauche à droite, Suzanne Atkinson, pharmacienne et Caroline Comeau, coordonnatrice en amélioration continue, CHU Sainte-Justine

Un exercice de révision des processus a été mené par l’équipe pharmacie (Suzanne Atkinson et coll.) en collaboration avec Caroline Comeau, coordonnatrice en amélioration continue des processus clinico-administratifs de la Direction de la performance et de la qualité.

Une affiche sur la révision de processus menée au département de pharmacie du CHUSJ a été soumise et présentée le 10 mai 2017 au Rendez-vous annuel de l’amélioration continue 2017 de la Communauté virtuelle de pratique en amélioration continue (CvPAC).  Il s’agit d’un bel exemple de collaboration interdisciplinaire en amélioration continue.

 

Démarche pour la mise à niveau de soins pharmaceutiques : le cas de la nutrition parentérale

IMPACTAPIl existe une grande disparité entre les activités de pharmacie clinique. Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mené une étude afin de décrire la méthode utilisée pour la mise à niveau de soins pharmaceutiques en nutrition parentérale dans notre établissement mère enfant de 500 lits. La démarche comportait trois étapes : une revue de la documentation, une description du secteur en 2014-2015 et une description de la mise à jour du niveau de pratique.

Des 222 articles recensés, neuf articles ont été retenus. Nous n’avons recensé aucune activité pharmaceutique spécifique reposant sur des données de bonne qualité. Un total de 6,45 interventions/heure de soins pharmaceutiques décentralisés pour un total de 370 patients a été recensé. La mise à jour inclut la rédaction d’un guide clinique, la saisie décentralisée des ordonnances et la rencontre systématique par le pharmacien de tous les patients. Cette étude contribue à mieux décrire et documenter l’impact du pharmacien en nutrition parentérale.

On peut consulter notre article publié dans le Journal de Pharmacie Clinique.

 

Êtes-vous actif média-socialement ?

L’Équipe de l’URPP est fière du projet FACEBOOK6 sur les médias sociaux et la réalisation de 25 vignettes portant sur les opportunités et menaces associées aux médias sociaux. Afin d’encourager les discussions sur les comportements en ligne des professionnels de la santé, nous poserons les actions suivantes au cours des prochains mois:

  • diffusion de la chaîne Youtube sur les 25 vignettes
  • diffusion de notre court sondage en ligne à l’intention des participants afin d’évaluer votre perception sur ces vignettes
  • manchette sur le site de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal
  • entrevue donnée à l’équipe de Profession Santé et diffusion prochaine
  • présentation d’une communication affichée lors du congrès de l’Association des Facultés de pharmacie du Canada (AFPC) à Québec les 4-5 juin 2017
  • interventions dans le cadre du doctorat professionnel en pharmacie et de la maîtrise en pharmacothérapie avancée à la rentrée, incluant la mise à jour du Code de bonnes pratiques pharmaceutiques en ligne
  • interventions dans les médias sociaux pharmaceutiques

Média Sociaux et Technologies de l'Information en Santé    

Un projet réalisé avec la participation de Émilie Mégrourèche, Nicolas St-Onge, Mélissa Coutu, étudiants au Doctorat professionnel en pharmacie, et Denis Lebel/Jean-François Bussières, pharmaciens.

Rapport sur l’usage à la maison de morphine dans un contexte postopératoire en pédiatrie

La gestion de la douleur postopératoire chez les patients pédiatriques connaît actuellement des changements importants. L’utilisation de la codéine est en baisse suite aux rapports de cas publiés et aux recommandations émises par les agences de réglementationsCUPIDOM des États-Unis, du Canada et e l’Europe. Dans notre hôpital universitaire pédiatrique de soins tertiaires, la morphine est maintenant utilisée dans ce contexte pour les patients hospitalisés, ainsi qu’à la maison après le congé.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mené une étude prospective afin de décrire l’utilisation de la morphine à la maison dans un contexte de douleur postopératoire aiguë chez les enfants.

  • Un total de 243 sujets ont été recrutés.
  • 56 % des participants avec une prescription régulière de base ont reçu le médicament tel que prescrit.
  • Bien que 76 % des parents aient rempli la prescription de morphine en pharmacie lorsque prescrite au besoin, la plupart ont administré deux doses ou moins.
  • Dans un sous-ensemble de 77 sujets pour lesquels nous avons obtenu des données plus détaillées, seulement 9,2 % des doses prescrites ont été administrées.

Cette étude a révélé que de grandes quantités de morphine sont prescrites et dispensées au congé sans toutefois être administrées. Il est nécessaire de réévaluer la quantité de morphine prescrite et distribuée après les chirurgies en pédiatrie.

Vous pouvez consulter notre article publié dans The Journal of Pediatrics.

27ème journée de pharmacothérapie mère-enfant du CHU Sainte-Justine

Ne manquez pas la 27ème journée de pharmacothérapie mère-enfant du CHU Sainte-Justine le mercredi 17 mai 2017 au Pavillon Jean-Coutu de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal – Amphithéâtre S1-151.

Pour vous inscrire … vous pouvez consulter le programme et le guichet d’inscription en ligne.

Prix de pharmacothérapie mère-enfant

Les pharmaciens du département de pharmacie du CHU Sainte-Justine croient à l’importance des soins pharmaceutiques destinés aux mères et aux enfants. Dans le but de stimuler l’implication des pharmaciens dans ce domaine, nous remettons à chaque année, lorsqu’applicable, un prix reconnaissant l’implication d’un(e) pharmacien(ne) auprès de la population pédiatrique (0-18 ans) ou auprès des mères.  Soumettez la candidature d’un pharmacien qui s’illustre dans ce domaine.  Voir le programme en ligne pour les modalités.