Utilisation sécuritaire des gaz anesthésiques pour inhalation

Les gaz tels que l’isoflurane, le sévoflurane et le desflurane peuvent présenter des risques pour la santé des travailleurs. Lors de la réception, de l’entreposage et du transport de ces gaz, il existe un risque de bris accidentel. Au moment de l’anesthésie, lors de la connexion du contenant à son INHALE4bévaporateur, une certaine quantité de gaz peut s’évaporer. Pendant l’administration, des fuites sont possibles. À la fin de l’anesthésie, les patients exhalent des gaz pendant plusieurs heures. Un volume résiduel de gaz peut demeurer dans les contenants au moment où ceux-ci sont jetés.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons résumé les résultats d’études ayant mesuré le sévoflurane dans l’air et chez l’humain, un gaz anesthésique pour inhalation fréquemment utilisé. Nous présentons également des recommandations pour une utilisation sécuritaire de ces gaz.

Nous vous invitons à consulter notre article publié dans la revue Objectif prévention.

Exposition aux gaz anesthésiques pour inhalation

INHALE4aLes gaz anesthésiques pour inhalation peuvent présenter des risques pour la santé des travailleurs exposés. Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons décrit brièvement les caractéristiques de ces gaz, leurs risques ainsi que les limites d’exposition établies.

Ces gaz ne font pas partie de la liste des « médicaments dangereux » visés par le Guide de prévention de l’ASSTSAS.  Ils ne sont pas catégorisés dans le SIMDUT et le Centre international de recherche sur le cancer les catégorise comme « inclassables quant à leur cancérogénicité ». Néanmoins, les travailleurs doivent être conscients des risques associés à ces gaz.

Nous vous invitons à consulter notre article publié dans la revue Objectif prévention.

Étude pilote permettant de calculer le ratio d’effets indésirables médicamenteux par 10 000 doses définies journalières et 10 000 jours de traitement d’anti-infectieux en 2012—2013

Au Canada, la gestion des anti-infectieux est une pratique organisationnelle requise depuis quelques années et fait l’objet d’une évaluation ciblée lors des visites périodiques d’agrément des établissements de santé de chaque province.

DDD13Dans des travaux de l’URPP, nous nous sommes intéressés à l’utilisation des anti-infectieux et la prévalence des effets indésirables médicamenteux associés à l’utilisation de ces médicaments. Nous avons ainsi effectué une étude descriptive rétrospective entre le 1er avril 2012 et le 31 mars 2013 et avons calculé pour chaque anti-infectieux de notre hôpital le ratio du nombre d’effets indésirables médicamenteux par 10 000 doses définies journalières et par 10 000 nombres de jours de traitement. Nous avons identifié les ratios supérieurs à la moyenne pour lesquels l’intervalle de confiance calculé ne croisait pas la moyenne. La gravité de l’effet indésirable a été codifiée en utilisant la Common Terminology Criteria for Adverse Event.

  • 570 effets indésirables médicamenteux ont été identifiés.
  • 17,5% portaient sur des anti-infectieux pour une cohorte de 96 patients.
  • Cinq anti-infectieux ont été identifiés et ciblés en gestion des risques car présentaient un ratio plus élevé que la moyenne.

Vous pouvez consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises.

Perception de la pharmacovigilance par les pharmaciens hospitaliers québécois

La surveillance de la sécurité des médicaments via un système de pharmacovigilance est essentielle. PHARMACOVIG7

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons développé un questionnaire web de 16 questions et l’avons envoyé aux pharmaciens hospitaliers québécois afin d’évaluer leur perception concernant leurs capacités à pratiquer la pharmacovigilance, les facteurs influençant leurs déclarations des effets indésirables médicamenteux et les mesures pouvant augmenter leur taux de déclarations.

  • 71% des pharmaciens hospitaliers ont répondu
  • Plus de 90 % des répondants ont considéré être capable de pratiquer les activités reliées à la pharmacovigilance.
  • Sur une année d’exercice, 98 % des répondants ont été confronté à au moins un effet
    indésirable médicamenteux grave ou inattendu et 77 % d’entre eux ont déclaré au moins un effet indésirable médicamenteux à Santé Canada.
  • Les facteurs incitant plus de 89 % des répondants à déclarer étaient : la sévérité, la rapidité d’apparition, la visibilité, le caractère inattendu et un effet indésirable médicamenteux dû à un médicament nouvellement commercialisé.
  • 69% des répondants ont considéré la surcharge du travail comme l’obstacle principal
    à la déclaration.
  • Une majorité de répondants ont soutenu la mise en place de 13/14 mesures
    proposées visant à augmenter le taux de déclaration.

Vous pouvez consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises.

L’URPP présente au congrès de l’Association des facultés de pharmacie du Canada (AFPC)

Fondée en 1944, l’Association des facultés de pharmacie du Canada (AFPC) tenait son congrès annuel à Québec les 5-6 juin 2017, dans la foulée des fêtes du 400ème anniversaire de l’arrivée de Louis Hébert et Marie Rollet en Nouvelle-France en 1617.

Dans le cadre de cet événement, l’équipe de l’URPP est heureuse de participer en présentant 12 communications affichées.  Emilie Mégrourèche, étudiante en pharmacie au Doctorat professionnel en pharmacie de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal a notamment présenté deux communications affichées sur l’utilisation et l’encadrement des médias sociaux en pharmacie.  Un des axes de recherche de l’URPP s’intéresse à la pédagogie et l’enseignement.  Ema Ferreira et coll. ont également présenté des communications affichées liées à leurs activités pédagogiques et professionnelles. Le contenu de ces affiches sera blogué en ligne ultérieurement.  Bravo à tous les étudiants et pharmaciens impliqués et contribuant au rayonnement de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal et de leurs établissements de santé.

Émilie Mégrourèche, Ema Ferreira, URPP, CHU Sainte-Justine et Faculté de pharmacie , Université de Montréal

  • Porteils C, Holscher E, Bussières JF. Development of a web blog to support the teaching of management in hospital pharmacy residency curriculum (GSS1)
  • Duong MT, Yu WT, Elchebly C, Héraut MK, Thibault M, Lévy A, Lebel D, Bussières JF. Using Oculometry as a Data Capture Tool for a Simulated Drug Order Validation by Pharmacists (SIMULATION3)
  • Ade A, Lebel D, Bussières JF. Knowledge translation in pharmacy practice: an exploration of KT+ database (KT2)
  • Mégrourèche E, St-Onge N, Coutu M, Lebel D, Bussières JF. Development of 25 web vignettes about the use of social media and information technology in pharmacy (FACEBOOK6)
  • Porteils C, Akliouat N, Bussières JF. Level of agreement of undergraduate pharmacy students for statements related to ethical issues in pharmacy practice from 2012 to 2016 (ETHIQUE5)
  • Aussedat M, Jean-Louis J, Carleton B, Lebel D, Bussières JF. Canadian Pharmacogenomics Network for Drug Safety (CPNDS): 10 years of collaboration from CHU Sainte-Justine (CHUSJ) (CPNDS4)
  • Demers E, Collin-Lévesque L, Boulé M, Lachapelle S, Nguyen C, Lebel D, Bussières JF. Failure modes and effects analysis (FMEA) in pharmaceutical healthcare processes – A review (AMDEC2)
  • Mamoun S, Ferrand E, Bussières JF. Roles and impacts of pharmacists in chronic obstructive pulmonary disease: review of literature. (IMPACTPHARMACIEIV – BPCO)
  • Barbier A, Girard S, Garnier J, Nugyen KD, Jaatoul M, Bergeron M, Bussières JF. A web platform used in a pharmacy curriculum to expose pharmacy students about evidences of the roles and the impacts of pharmacists in the world : phase III. (IMPACTPHARMACIE36).
  • Bussières JF, Mégrourèche E. Pharmacy students’ reactions to the implementation of a code of good pharmaceutical practices online and in social media: follow-up after 2 years. (FACEBOOK7)
  • Labrosse P, Porteils C, Bussières JF. Finding legal decisions about pharmacy practice: an exploratory approach for pharmacy students and residents (STUDIUM13)
  • Labrosse P, Porteils C, Bussières JF. Key Canadian federal legislatives changes in a pharmacy law course. (STUDIUM10).

L’URPP présente au congrès de l’Association des pharmaciens du Canada

Dans le cadre du congrès de l’Association des pharmaciens du Canada et de l’Association des facultés de pharmacie du Canada tenus à Québec, du 3-6 juin 2017, l’équipe de l’URPP est heureuse de contribuer à cet événement canadien tenu cette année au Québec par les contributions suivantes:

   

E-poster session and Gala presentation – 4 juin 2017, Hilton, Québec, Qc, Canada

  • Deux présentation (anglais et français) de la plate-forme et du blogue Impact Pharmacie et des enjeux d’application de connaissances ; en collaboration avec Éléonore Ferrand, la phase IV de ce projet comporte plus de 60 interventions incluant des présentations au sein de congrès scientifiques ; on peut consulter le pdf de la présentation en français
  • La participation à l’un des trois grands débats entourant la pratique pharmaceutique en 2040 ; un échange interactif avec Jean Thiffault, président de l’Association québécoise des pharmaciens propriétaire du Québec (AQPP)
  • Une présentation son/lumière sur l’histoire de la pharmacie au Gala de l’événement
  • La présentation d’une communication affichée – Roland C, Ade A, Ouellette-Frève J, Caron N, Bussières JF. Reducing occupational exposure: an evaluation of cleaning methods to decontaminate work surfaces exposed to antineoplastic drugs. (EXPOPROF32)

Nous pensons que davantage de pharmaciens du Québec devraient participer à cet événement, peu importe le lieu de sa tenue au Canada et leur milieu de pratique, compte tenu de la qualité du programme et particulièrement de la présentation de projets de recherche évaluative soutenant les rôles et retombées du pharmacien.

L’URPP présente à l’Événement des pharmaciens 2017 – Québec

Dans le cadre de l’Événement des pharmaciens 2017 (une initiative originale regroupant les congrès de l’Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ), de l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP) et de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES), l’équipe de l’URPP est heureuse de participer à cet événement en présentant 22 communications affichées, décrites ci-dessous.  Rappelons que ces travaux mettent en valeur les efforts de nombreux étudiants en pharmacie, résidents en pharmacie, pharmaciens et autres professionnels de la santé afin d’améliorer les pratiques professionnelles et le circuit du médicament et que certains de ces travaux reposent sur des collaborations externes avec d’autres collègues et organismes.

Élaine Pelletier, pharmacienne, CHUSJ et URPP, également impliquée dans le programme de gestion thérapeutique des cinq CHUs

Éléonore Ferrand, assistante de recherche, URPP, CHU Sainte-Justine

Jean-François Bussières, pharmacien, URPP CHU Sainte-Justine et Faculté de pharmacie, U de M

  1. Aussedat M, Jean-Louis J, Bussières JF. Pharmacovigilance en établissement de santé et Loi de Vanessa (COOKBOOK-PHARMACOVIGILANCE)
  2. Roland C, Guérin A, Bussières JF. Enquête sur les assistants-techniques en pharmacie hospitalière au Québec et en France. (PREPARATEURS2)
  3. Girard S, Barbier A, Bussières JF. Quels sont les rôles et les retombées du pharmacien dans la prise en charge des patients en soins palliatifs ? (IMPACTPHARMACIEIV-SOINSPALLIATIFS)
  4. Lessard Hurtubise R, Barbier A, Ferrand E, Bussières JF. Quels sont les rôles et les retombées du pharmacien dans la prise en charge du VIH ? (IMPACTPHARMACIEIV-VIH)
  5. Barbier A, Ferrand E, Bussières JF. Quels sont les rôles et les retombées du pharmacien dans la prise en charge des patients anticoagulés ? (IMPACTPHARMACIEIV-ANTICOAGULOTHERAPIE)
  6. Barbier A, Girard S, Bussières JF. Quels sont les rôles et retombées du pharmacien dans la prise en charge de patients sous nutrition parentérale. (IMPACTPHARMACIEIV-NUTRITIONPARENTERALE)
  7. Nguyen KD, Barbier A, Bussières JF. Quels sont les rôles et les retombées du pharmacien dans la prévention et la prise en charge de la grippe ? (IMPACTPHARMACIEIV-GRIPPE)
  8. Ferrand E, Lebel D, Guérin A, Bussières JF. Indicateurs de notoriété appliqués aux revues scientifiques, aux articles scientifiques et à leurs articles : revue de littérature. (SIGAPS2) Ferrand E, Lebel D, Guérin A, Bussières JF. Perspectives sur l’évolution de socres de notoriété de huit revues pharmaceutiques. (SIGAPS3)
  9. Pelletier E, Adé E, Bérard G, Guévremont C, Michel MC, Varin F, Deschênes L, Fromet D, Ovetchkine P, Rajan R, Bussières JF. Biosimilaires : état des connaissances et recommandations (PBUS3)
  10. Pelletier E, Adé A, Bérard G, Guévremont C, Michel MC, Varin F, Bussières JF. Plate-forme de partage d’information sur les médicaments du programme d’accès spécial de Santé Canada pour les CHU du Québec. (PAS_PORT)
  11. Michel MC, Varin F, Pelletier E, Ovetchkine P, Bérard G, Deschênes L, Farand P, Froment D, Guévremont C, Rajan R, Bussières JF. Analyse descriptive de l’utilisation des antifongiques chez les patients pédiatriques dans les CHU du Québec. (RUMANTIFONGIQUE2015)
  12. Bergeron M, Lebel D, Bussières JF. Preuve de concept d’un logiciel identifiant les combinaisons de médicaments inhabituelles par analyse statistique. (MACHINE1)
  13. Painchart L, Bussières JF. Profil des médicaments faisant l’objet d’une préparation centralisée en pharmacie hospitalière au Québec : une enquête descriptive. (CENTRALISATION1)
  14. Painchart L, Odou P, Bussières JF. Profil comparé de l’utilisation des aiguilles filtrnates au Québec et en France en établissement de santé. (FILTRANTE3)
  15. Adé A, Lebel D, Thibault M, Bussières JF. Conception et évaluation d’une nouvelle stratégie de dissemination des communications du département de pharmacie sou forme de courtes vidéos: étude pilote. (KT4)
  16. Adé A, Pelletier E, Bussières JF. Impact d’une séance de formation sur les connaissances et les perceptions des pharmaciens des biosimilaires. (KT6)
  17. Adé A, Lebel D, Bussières JF. Comparaison de la préférence de différents scénarios de résumés visuels et perceptions d’un panel d’experts en pharmacie. (KT8)
  18. Holscher E, Porteils C, Paubel P, Bussières JF. Enseignement et exposition à la gestion pharmaceutique hospitalière lors de l’internat en pharmacie hospitalière : perspective québécoise et française. (GESTION2)
  19. Hamel C, Méthot J, Mallet L, Bussières JF, Leclerc V, Boucher JP, Rochefort C, Sadeghi N. Pharmactuel : 50 ans d’histoire (PHARMACTUEL1)
  20. Bourbonnais M, Thibault M. Étude observationnelle pilote sur la validation clinique des ordonnances par les pharmaciens sur les unités de soins par rapport à la distribution.
  21. Tellier A, Lalonde F, Boyer H, Guénette S, Pelletier D, Richer M, Robillard J, Forest JM. Certification interétablissements des pharmaciens désignés au soutien.
  22. Boachies M, Lalonde F, Chenel N, Massé E, Thériault F, Hildgen P, Boyer H, Pelletier D, Richer M, Robillard J, Forest JM. Élaboration d’outils pour soutenir les départements de pharmacie du Québec en matière de préparations magistrales non stériles.