archive

Pédagogie en santé

Vous êtes sur le point de visionner une vignette portant sur l’utilisation des médias sociaux et technologies de l’information en santé.  Avez-vous songé aux opportunités et menaces associés à cette situation ?

Cette vignette présente une patiente qui reçoit un conseil de sa pharmacienne à propos d’un nouveau médicament qu’elle s’apprête à débuter. Au moment où la pharmacienne lui demande si elle a des questions, elle s’aperçoit que la patiente a enregistré la conversation.

Opportunités

– L’enregistrement d’un entretien pharmacien-patient peut permettre au patient de ré-écouter, en un lieu et un temps opportun, le contenu de l’échange afin d’avoir une meilleure compréhension des renseignements échangés ; l’enregistrement peut non seulement augmenter la satisfaction mais également contribuer à optimiser la thérapie et réduire les risques d’erreurs

– L’utilisation d’un enregistrement est notamment utile si un tiers est délégué réellement par un patient pour venir chercher le médicament

Menaces

– L’enregistrement d’un entretien pharmacien-patient permet de garder une trace de ce qui a été dit et omis par le pharmacien ; le document électronique peut constituer une preuve en cas de problèmes ou de plaintes professionnelles.

– Le patient devrait-il solliciter le consentement du pharmacien lorsqu’il l’enregistre ?

Vos impressions ?

Répondez à notre court sondage en ligne pour évaluer la portée des médias sociaux et de ces vignettes

Bonne discussion !

Publicités

Vous êtes sur le point de visionner une vignette portant sur l’utilisation des médias sociaux et technologies de l’information en santé.  Avez-vous songé aux opportunités et menaces associés à cette situation ?

Cette vignette met en scène deux résidents en consultation avec un patient. Ne sachant pas exactement quoi faire dans le cas qui se présente à eux, ils consultent un patron qui se trouve à l’extérieur de la ville pour obtenir son avis sur le cas à traiter. Le patron leur demande d’envoyer une photo du cas pour se faire une opinion.

Opportunités

– Il est facile et utile d’utiliser des images de cas patients pour faciliter les discussions à distance. L’envoi de photos pertinentes peut permettre à un collègue d’obtenir une opinion externe rapidement.

Menaces

– L’envoi d’une photo par messagerie texte peut-il compromettre la confidentialité des données d’un patient? Le résident a-t-il le bon numéro de téléphone? Y a-t-il un risque le message soit envoyé ou soit lu par quelqu’un d’autre? Y a-t-il des éléments qui pourraient me permettre de reconnaître le patient sur la photo? La photo devrait-elle être détruite de l’appareil une fois le dossier réglé ?

– A-t-on obtenu le consentement du patient pour cet échange ? Devrait-on garder une copie de cet échange de photos et des discussions menées au dossier du patient ?

Vos impressions ?

Répondez à notre court sondage en ligne pour évaluer la portée des médias sociaux et de ces vignettes

Bonne discussion !

Vous êtes sur le point de visionner une vignette portant sur l’utilisation des médias sociaux et technologies de l’information en santé.  Avez-vous songé aux opportunités et menaces associés à cette situation ?

Cette vignette met en scène un résident et son patron qui discutent le cas d’un enfant présentant un rare polymorphisme et discutent d’une possible publication du cas dans la littérature scientifique. La mère du patient, présente lors de la tournée, entend cette discussion et se questionne sur les risques de bris de confidentialité pour son fils.

Opportunités :

– Il est utile et fréquent de publier des rapports de cas pour des événements rares en science

– La publication de rapports de cas permet un avancement des connaissances et peut contribuer à améliorer la prise en charge de ces patients ; elle contribue non seulement au partage scientifique mais peut permettre à d’autres collègues de se prononcer et de réagir à l’échelle de la planète

Menaces :

– Est-il possible de publier un cas rare sans causer un bris de confidentialité ? Un cas rare n’est-il pas généralement connu d’un grand nombre de cliniciens d’un établissement de santé donné ?

– Un parent doit-il consentir ? L’enfant doit-il consentir également ? L’enfant peut-il remettre en question ce consentement ultérieurement, quand il sera plus vieux ? Les consentements doivent-ils être écrits ? Consignés au dossier du patient ? Obtenus avant l’intention d’écrire ou encore de la publication elle-même ?

Vos impressions ?

Répondez à notre court sondage en ligne pour évaluer la portée des médias sociaux et de ces vignettes

Bonne discussion !

Vous êtes sur le point de visionner une vignette portant sur l’utilisation des médias sociaux et technologies de l’information en santé.  Avez-vous songé aux opportunités et menaces associés à cette situation ?

Cette vignette met en scène une patiente qui rend visite à sa pharmacienne pour lui faire part de sa grande appréciation des soins qu’elle a reçus à la pharmacie pendant ses traitements de chimiothérapie. Durant la conversation, la patiente en profite pour lui faire une demande d’amitié sur Facebook et lui parler des photos de la famille de la pharmacienne qu’elle a vues sur son profil en le consultant.

Opportunités :

– Être ami Facebook avec un patient peut permettre d’établir une relation de confiance et de créer un réseau d’échanges avec les patients de la pharmacie pour partager des informations au sujet de la santé, des nouvelles ou tout autre élément utile à des soins préventifs

Menaces :

– Peut-on partager une amitié avec un patient ? Est-il prudent de le faire sans questionner les conséquences ? Suis-je à l’aise de partager mes photos de famille avec ma clientèle ?

– Doit-on se doter d’une page professionnelle et d’une autre page personnelle ? Peut-on filtrer les contacts en choisissant simplement le niveau de proximité (i.e. connaissances, amis proches, etc.)

– Suis-je conscient des paramètres de confidentialité et de partage de mes comptes sur des réseaux sociaux ?

Vos impressions ?

Répondez à notre court sondage en ligne pour évaluer la portée des médias sociaux et de ces vignettes

Bonne discussion !

Vous êtes sur le point de visionner une vignette portant sur l’utilisation des médias sociaux et technologies de l’information en santé.  Avez-vous songé aux opportunités et menaces associés à cette situation ?

Cette vignette présente un patient qui interrompt une discussion entre une pharmacienne et un autre patient, parce qu’il estime avoir trop longtemps attendu pour obtenir ses médicaments. Sa colère est telle, qu’il menace la pharmacienne de noter négativement sur le web les services offerts dans cette pharmacie.

Opportunités :

– Les patients méritent d’être informés des services et soins pharmaceutiques offerts; les commentaires de patients publiés sur des sites tels ratemymd.com ou ramypharmacy.com peuvent contribuer à donner aux patients un choix éclairé selon le type de services recherchés et la vision de la pratique priorisée.

– La notation de services pharmaceutiques sur des sites tels Ratemypharmacist ou Ratemymd peut constituer une rétroaction positive et motiver les pharmaciens et personnel technique en pharmacie à prodiguer des soins de qualité, à s’améliorer et maintenir une bonne réputation dans une région donnée.

Menaces :

– Existe-t-il un mécanisme de modération de ces sites pour éviter des commentaires inappropriés ? de faux commentaires issues d’une compétition malsaine entre pharmacies ?

– La présence de commentaires sur ces sites web peut-elle nuire à la réputation de pharmacies ou de pharmaciens? Comment peut-on discerner le vrai du faux ? Y a-t-il un moyen pour les professionnels de la santé de se prémunir de commentaires injustifiés? Peut-on faire effacer des commentaires inappropriés ?

Vos impressions ?

Répondez à notre court sondage en ligne pour évaluer la portée des médias sociaux et de ces vignettes

Bonne discussion !

Vous êtes sur le point de visionner une vignette portant sur l’utilisation des médias sociaux et technologies de l’information en santé.  Avez-vous songé aux opportunités et menaces associés à cette situation ?

Cette vignette met en scène un étudiant en pharmacie qui se questionne face à la légalité de l’exercice de la pharmacie sur Internet.

Opportunités :

– Il existe un nombre croissant de services offerts en ligne dans de nombreux domaines de la vie en société. Les services en ligne peuvent optimiser l’efficacité de différents processus et services et répondent aux besoins de certaines clientèles.

– Les pharmaciens exercent déjà à distance en parlant à leur patient au téléphone, en expédiant des médicaments via des livreurs et en acceptant des demandes de renouvellements via site web.

Menaces :

– L’utilisation de pharmacies en ligne est associée à de nombreux problèmes, incluant l’absence de relation pharmacien-patient ou la présence d’une relation insuffisante, la contrefaçon et le mésusage.

– Les services pharmaceutiques en ligne et/ou postaux peuvent-ils compromettre la qualité des soins pharmaceutiques? Ce modèle de pratique est-il souhaitable au Québec ?

Vos impressions ?

Répondez à notre court sondage en ligne pour évaluer la portée des médias sociaux et de ces vignettes

Bonne discussion !

Vous êtes sur le point de visionner une vignette portant sur l’utilisation des médias sociaux et technologies de l’information en santé.  Avez-vous songé aux opportunités et menaces associés à cette situation ?

Cette vignette présente un pharmacien qui fait appel à un de ses collègues par Skype pour exécuter une préparation magistrale parce qu’il ne dispose ni de la recette maîtresse, ni des outils de préparation. La photo de la prescription est transmise au collègue par message texte afin d’effectuer la préparation.

Opportunités :

– Les technologies de l’information facilitent la communication entre collègues ; l’utilisation de Skype permet une discussion de visu tandis que la messagerie texte permet de transférer rapidement un message ou des contenus qui sont habituellement visibles sans délai par leur destinataire compte tenu de l’utilisation quasi continue des téléphones intelligents par une majorité de professionnels.

Menaces :

– La messagerie texte n’est pas un mécanisme de communication complètement sécuritaire ; est-on certain d’avoir choisi le bon destinataire ? a-t-on un carnet de contacts à jour ou reconnaît-on le destinataire à partir du numéro de téléphone et en utilisant uniquement sa mémoire ? la prescription prise en photo sur un téléphone personnel sera-t-elle effacée ? visible par un proche en dehors du contexte professionnel ?

– Le patient est-il conscient que son ordonnance sera traitée par un collègue ? la confidentialité des données relatives à ce patient est-elle menacée ?

Vos impressions ?

Répondez à notre court sondage en ligne pour évaluer la portée des médias sociaux et de ces vignettes

Bonne discussion !