archive

Archives de Tag: assistants-techniques en pharmacie

Dans la littérature, on observe une contribution croissante du personnel technique. Des données suggèrent la présence d’environ deux préparateurs pour un pharmacien sur l’ensemble du marché canadien, tant en officine qu’en établissement de santé.

En consultant la plateforme Impact Pharmacie, on peut retrouver plus de 40 articles comportant une description des rôles et retombées du personnel technique.

Ainsi, le travail du personnel technique devient de plus en plus indispensable.

Les pharmaciens s’intéressent-ils suffisamment à l’avenir de leurs collègues préparateurs?

On peut consulter notre article publié dans le Pharmacien Hospitalier et Clinicien.

Publicités

Dans le blogue du 17 janvier 2013, nous vous partagions l’affiche présentée au congrès de l’A.P.E.S. le 1er juin 2012. L’objectif de ce projet était d’identifier les stimuli reçus et émis par les pharmaciens et assistants techniques, et de quantifier ceux qui causent des interruptions des tâches en cours. Nous sommes maintenant heureux de vous inviter a consulter l’article qui est publié.

Vous pouvez consulter notre article publié dans l’American Journal of Health-System Pharmacy, accessible sur PubMed.

INTERRUPTIONS2

Nous avons publié « Comparaison de la formation pharmaceutique en Espagne et au Québec » dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique.

Cet article présente notamment une comparaison des programmes de formation du personnel technique en pharmacie et des pharmaciens en Espagne et au Québec.

English version will follow

Enquête réalisée auprès de pharmaciens et de technicians en pharmacie / Survey conducted with pharmacists and pharmacy technicians

Enquête réalisée auprès de pharmaciens et de technicians en pharmacie / Survey conducted with pharmacists and pharmacy technicians

Dans le cadre des travaux du comité éditorial sur les pharmacies hospitalières canadiennes, une enquête biannuelle est menée auprès des chefs de départements de pharmacie d’hôpitaux comportant au moins 50 lits de courte durée. En sus de cette enquête, nous avons réalisé pour la première fois en 2011-2012 une enquête auprès de pharmaciens et de techniciens en pharmacie afin de sonder leur opinion sur différents enjeux de la pratique pharmaceutique.

Vous pouvez consulter l’affiche portant sur les réponses des pharmaciens et l’affiche portant sur les réponses des techniciens en pharmacie, présentées au CSHP 40th Annual Banff Seminar, les 21-23 mars 2014, Banff, Alberta.

Auteur du texte : Jean-François Bussières


The Hospital Pharmacy in Canada Editorial Board surveys pharmacy directors who work in hospital with at least 50 acute care beds every second year. On top of this survey, in 2011-12, we realized two separate surveys of staff pharmacists and pharmacy technicians to get their opinion on different pharmacy practice challenges.

The poster presentation with the pharmacists answers and the poster presentation with the technicians answers are available; they were presented at the CSHP 40th Annual Banff Seminar, March 21-23, 2014, Banff, Alberta.

Author: Jean-François Bussières

Il existe une problématique portant sur l’interruption des professionnels de la santé. Les interruptions sont préoccupantes en pharmacie hospitalière compte tenu de la nature du travail : attention soutenue requise, validation d’ordonnances, processus complexes à effectuer.

Nous avons réalisé une étude en 2010 visant à identifier et à quantifier les stimuli reçus et émis par les pharmaciens et les assistants techniques.

Suivant les phases d’observation, 2663 stimulis ont été observés. Les pharmaciens ont reçu globalement 28,8 stimulis par heure ne causant pas systématiquement une interruption en plus de 9,6 stimulis par heure causant systématiquement une interruption. Les assistants techniques ont reçu globalement 31,5 stimulis par heure ne causant pas systématiquement une interruption en plus de 7,2 stimulis par heure causant systématiquement une interruption. Les trois stimulis les plus fréquents étaient les conversations audibles, le bruit du pneumatique et les questions des collègues.

Suivant ces résultats, des mesures correctrices ont été implantées et une étude post a été réalisée en 2012. Résultats à suivre au cours de l’année…

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au congrès de l’Association de pharmaciens d’établissement de santé du Québec, les 1-3 juin 2012 à Rivière-du-Loup.