Archives de Tag: vaccination

Impact du visionnage d’une vidéo sur les preuves de l’implication du pharmacien en vaccination auprès d’étudiants en pharmacie

En 2018, la majorité des provinces canadiennes autorisaient l’acte de vaccination par les pharmaciens mais pas encore le Québec.

Notre objectif était de mesurer l’impact, sur des étudiants en pharmacie, du visionnage d’une courte vidéo portant sur l’implication du pharmacien en vaccination.

Nous avons réalisé une étude descriptive de type pré-post dans laquelle 199 étudiants ont été invités a visionné cette vidéo et à répondre à un sondage avant et après le visionnage lors d’un cours magistral.

Les 199 étudiants ont participé.

  • En ce qui concerne leurs connaissances avant l’intervention :
    • 20% connaissaient l’existence du calendrier vaccinal du protocole d’immunisation du Québec
    • 90% connaissaient les associations controversées entre les vaccins et trois pathologies.
  • En ce qui concerne les comportements associés à l’intervention, on observe une augmentation significative du nombre d’étudiants prêt à :
    • Demander le statut vaccinal (p=0.0001)
    • Identifier les patients éligibles à la vaccination (p=0.002)
    • Consigner au dossier le statut vaccinal (p=0.001)

Les étudiants sont prêts à contribuer à ce service de prévention en officine. Cette étude montre également l’intérêt d’exposer les étudiants à la littérature qui valorise le rôle et l’impact du pharmacien.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au Congrès de l’Annual Canadian Pharmacy Education and Research Conference (AFPC), les 12-14 juin 2018, Ottawa, Canada.

Commentaires fermés sur Impact du visionnage d’une vidéo sur les preuves de l’implication du pharmacien en vaccination auprès d’étudiants en pharmacie

Classé dans Avant/après, Descriptive, Satisfaction, Sondage, URPP

Impact du visionnage d’une vidéo sur les preuves de l’implication du pharmacien en vaccination auprès de pharmaciens officinaux

En 2018, la majorité des provinces canadiennes autorisaient l’acte de vaccination par les pharmaciens mais pas encore le Québec.

Notre objectif était de mesurer l’impact, sur des pharmaciens officinaux, du visionnage d’une courte vidéo portant sur l’implication du pharmacien en vaccination.

Nous avons réalisé une étude descriptive de type pré-post dans laquelle 236 pharmaciens propriétaires ont été invités a visionné cette vidéo et à répondre à un sondage avant et après le visionnage.

Seuls 14 pharmaciens ont participé (6% de participation). En ce qui concerne leur comportement, l’intervention est associée à :

  • une hausse de l’identification de patients éligibles (21% c. 64%)
  • la consignation au dossier du statut vaccinal (7% c. 43%)
  • le recours à du matériel éducatif pour des patients méfiants (7% c. 57%)
  • la consultation du protocole d’immunisation en vigueur (43% c. 64%)

Avec l’intervention, 92% se disent désormais intéressés à lire des articles démontrant les retombées des interventions des pharmaciens en cette matière.

Les pharmaciens sont donc intéressés à contribuer à ce service de prévention en officine. Bien que le nombre de répondants soit limité, elle illustre l’intérêt d’effectuer de telles interventions afin de valoriser le rôle et l’impact du pharmacien.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au Congrès francophone de pharmacie hospitalière HOPIPHARM 2018, 16 au 18 mai 2018 Bordeaux, France.

Photo de Gustavo Fring sur Pexels.com

Commentaires fermés sur Impact du visionnage d’une vidéo sur les preuves de l’implication du pharmacien en vaccination auprès de pharmaciens officinaux

Classé dans Avant/après, Descriptive, Soins pharmaceutiques, Soins pharmaceutiques, Sondage, URPP

Connaissances, croyances et attitudes des pharmaciens communautaires québécois par rapport à l’immunisation

Plusieurs associations recommandent l’administration des vaccins par les pharmaciens afin d’en faciliter l’accès et d’augmenter les taux de vaccination.

Affiche présentée à la Conférence canadienne sur l'immunisation/ Canadian Immunization Conference  2014, les 2-4 décembre 2014 à Ottawa, Canada.

Affiche présentée à la Conférence canadienne sur l’immunisation/ Canadian Immunization Conference 2014, les 2-4 décembre 2014 à Ottawa, Canada.

Nous avons effectué un sondage auprès de 115 pharmaciens communautaires du Québec. La moitié (52%) des répondants étaient d’avis que les pharmaciens devraient pouvoir y prescrire et administrer des vaccins. Les barrières principales à la vaccination par les pharmaciens étaient le manque de temps (90%) et de formation (92%). Ainsi, ces résultats peuvent soutenir de nouvelles discussion sur le rôle des pharmaciens en soutien à l’immunisation au Québec et au Canada.

Le résumé se trouve ci-dessous :

Background: Many immunization–preventable diseases still cause major morbidity and mortality in Canada. Immunization rates in Québec are suboptimal, especially among adults. In order to widen vaccines’ availability and facilitate their uptake, several associations and government agencies recommend that vaccines be administered by pharmacists.

Objectives: To describe the pharmacists’ knowledge, beliefs, and attitudes towards immunization and determine what barriers to pharmacist–led immunization are perceived by Québec’s pharmacists.

Methods: Our study was a descriptive survey of pharmacists working in a community setting in Québec. Community pharmacists were randomly chosen among a list of Québec’s pharmacies and were contacted by phone from January 17 to 25, 2013. Participating pharmacists were given a web link to our questionnaire (created with the website http://www.surveymonkey.com). A reminder e–mail was sent 5–7 days after the first contact. We contacted 201 community pharmacists during the study period, and 115 answered the survey, generating a 57 % response rate. No statistical analysis was used, as this was a descriptive study.

Results: A vast majority of respondents answered that vaccines have more benefits than adverse effects. Approximately half (52 %) answered that pharmacists should be able to prescribe and administer vaccines, pending a legislative change. Those pharmacists were more interested in administering travel (92 %), flu (88 %), and pandemic (85 %) vaccines than regularly scheduled vaccines for adults (65 %) or children (18 %). Principal barriers to pharmacist–led immunization were lack of time (90 %) and training (92 %), whereas increased immunization training (95 %) and adequate remuneration (92 %) were the most common factors that would help its implementation.

Conclusions: Our findings should push for a renewed discussion of the role of pharmacists as immunization agents in Canadian provinces where pharmacists do not have a right to administer vaccines.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée à la Conférence canadienne sur l’immunisation/ Canadian Immunization Conference  2014, les 2-4 décembre 2014 à Ottawa, Canada.

 

Commentaires fermés sur Connaissances, croyances et attitudes des pharmaciens communautaires québécois par rapport à l’immunisation

Classé dans Autres marqueurs, Satisfaction, Soins pharmaceutiques, Sondage