archive

Descriptive

De nombreux pharmaciens se disent exposés à des enjeux éthiques dans leur pratique. Cependant, l’éthique en pharmacie demeure un domaine sous-étudié. Dans le cadre du doctorat professionnel en pharmacie de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal, les étudiants sont exposés à des enseignements sur l’éthique tout au long de leur formation.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une enquête descriptive auprès des étudiants de 3e année du PharmD. à l’Université de Montréal. Une liste de 43 énoncés relatifs à l’éthique pharmaceutique a été dressée. Nous avons ensuite évalué le degré d’accord des étudiants avec ces énoncés. Les résultats de l’enquête de 2016 a été comparé à ceux de 2012.

Sur une période de 5 ans, le degré d’accord des étudiants en pharmacie a changé de plus de 10% sur seulement quatre énoncés.

Pour connaitre les résultats, on peut consulter notre article publié dans le Pharmactuel.

Publicités

La validation d’ordonnance est une activité fondamentale du pharmacien. Elle est essentielle afin d’optimiser la pharmacothérapie des patients.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons comparé l’ordre de validation des ordonnances entre les pharmaciens d’établissement de France et ceux du Québec.

validation3

Les résultats ont montrés qu’il y a une différence de pratique entre les pharmaciens français et québécois.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du 22e congrès de l’European Association of Hospital Pharmacists du 22 mars au 24 mars 2017 à Cannes, France.

Les professionnels travaillant dans le domaine de l’oncologie sont exposés aux médicaments antinéoplasiques. Cette exposition peut mener à certains effets indésirables. Dans l’objectif de réduire cette exposition, la contamination des surfaces de travail devrait être maintenue à son plus bas.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mesuré la contamination environnementale avec le cyclophosphamide, l’ifosfamide et le méthotrexate dans les pharmacies d’oncologie ainsi que dans les unités de soins d’oncologie de plusieurs hôpitaux Canadiens.

Au total, 66 hôpitaux Canadiens ont participés à l’étude.

  • 43.4% des échantillons étaient contaminés par le cyclophosphamide
  • 13.2% étaient contaminés par l’ifosfamide
  • 6.9% étaient contaminés par le méthotrexate

expoprof30

Cette étude a montré un faible niveau de contamination parmi les 66 hôpitaux Canadiens. Une surveillance régulière de l’environnement est à privilégier afin de maintenir un faible niveau de contamination.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du 22e congrès de l’European Association of Hospital Pharmacists du 22 mars au 24 mars 2017 à Cannes, France.

On peut consulter notre article publié dans le Journal of Occupational and Environmental Hygiene.

Au CHU Sainte-Justine, un journal de bord est utilisé depuis 1998 dans le but de décrire et de mesurer la charge de travail des pharmaciens.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons extraits les données du journal de bord afin de calculer les indicateurs de performance en pharmacie clinique.

Les quatre indicateurs suivants ont été calculés : la proportion de patients recevant une conciliation médicamenteuse à l’entrée et à la sortie, le nombre de problèmes pharmaco-thérapeutiques résolus par un pharmacien et la proportion de patients recevant une éducation thérapeutique à la sortie.

JBORD2

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du 22e congrès European Association of Hospital Pharmacists du 22 mars au 24 mars 2017 à Cannes, France et de Hopipharm 2018 du 16 au 18 mai 2018 à Bordeaux, France.

Nous avons publié un nouvel article dans les Annales de l’URPP : « Evolution of the bibliometric indicators of nine pharmaceutical journals from 2011 to 2016« .

Saviez-vous qu’il existe au moins 7 indicateurs bibliométriques de l’impact d’un article? Les facteurs d’impact de six journaux pharmaceutiques ont augmenté dans les dernières années.

CI-joint le résumé de l’étude :

Introduction: Very few studies have analyzed the impact of journals in the field of pharmaceutical practice. Objectives: Describe the evolution of bibliometrics indicators of pharmaceutical journals. Methods: This is a longitudinal descriptive study. Seven bibliometric indicators were identified; Impact factor (IF), EigenFactor, Article Influence, Source Normalized Impact per Paper, Scimago Journal Rank, CiteScore and Impact per Publication. Nine pharmaceutical journals to which North American hospital pharmacists are usually exposed in their clinical practice were selected. Bibliometric indicators variables were extracted from 2011 to 2016. We analysed the evolution of the IF and its correlation to other bibliometric indicators. Results: We observed an increase in the IF of 30.0% for Pharmacol Ther 29.3% for Ann Pharmacother 24.5% for Br J Pharmacol 21.1% for Expert Opin Pharmacother 15.1% for Eur J Pharmacol 10.5% for J Pharm Pharmaco 6.9% for J Clin Pharm The 1.1% for Pharmacotherapy and -16% for J Am Pharm Assoc during the study period. The average coefficient of correlation between the IF and the six other bibliometric indicators is at least greater than 0,897. Conclusions: The IF of eight out of nine pharmaceutical journals increased between 2011 and 2016. The IF is highly correlated with six other bibliometric indicators.

Il existe une sous-déclaration des effets indésirables médicamenteux. Les établissements de santé doivent donc optimiser ces déclarations.

Afin d’améliorer le système de pharmacovigilance local de notre établissement, un service de pharmacovigilance a été créé en 2006 et plusieurs mesures ont été mises en place progressivement.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons comparé l’incidence annuelle moyenne des effets indésirables médicamenteux du 1er avril 1989 au 31 mars 2010 (période 1) et du 1er avril 2010 au 31 mars 2015 (période 2). Nous avons également déterminé les classes thérapeutiques de médicaments associées aux effets indésirables en fonction de l’âge ainsi que la proportion des effets indésirables médicamenteux déclarés à Santé Canada.

Nous avons trouvé que le nombre moyens d’effets indésirables médicamenteux par année avait été de 225,7 au cours de la période 1 et de 429,6 au cours de la période 2. L’incidence annuelle moyenne des effets indésirables avait été de 1,64% au cours de la période 1 contre 3,17% au cours de la période 2. De plus, seulement 37% des effets indésirables ont été déclarés durant la période 1 contre 41% au cours de la période 2.

On peut consulter notre article publié dans les Archives de Pédiatrie.

EIM3

Pour plusieurs acteurs du domaine de la santé, la pression financière se fait de plus en plus ressentir. Les décisions qui doivent être prises au sujet la gestion du budget des médicaments sont difficiles.

Au CHU Sainte-Justine, nous avons développé et implanté une nouvelle politique afin de mieux gérer les décisions concernant ces nouveaux médicaments dispendieux. Nous avons donc procédé à une évaluation et une analyse des demandes durant une période de 12 mois.

On peut consulter notre article publié dans le  Journal canadien de la pharmacie hospitalière disponible en ligne.

emmergent3