Archives de Tag: hiérarchisation

Quels sont les facteurs qui influencent la priorisation des activités pharmaceutiques?

Dans un contexte de hausse de la demande en soins et de pénurie de personnel, le choix de prioriser certaines activités pharmaceutiques est loin d’être simple. Nous avons réalisé plusieurs simulations afin de comprendre comment les choix sont faits. Nous avons réalisé un exercice de simulation avec deux cohortes de résidents en pharmacie du Québec. La perception sur les retombées favorables sur les résultats de santé était le facteur le plus important pour les participants.

Exercice de simulation de priorisation des activités pharmaceutiques

Exercice de simulation de priorisation des activités pharmaceutiques

Le résumé se trouve ci-dessous :

OBJECTIVES:

The primary objective was to examine the consistency of prioritization decisions made by pharmacy residents in a simulated environment where the available resources are constrained. Secondary objectives were to rank the factors that influenced their prioritization and to compare the residents’ results with those of Canadian pharmacy leaders.

METHODS:

We have developed a prioritization exercise that aims at evaluating how pharmaceutical activities are prioritized. The simulation was conducted with hospital pharmacy residents in 2 Quebec universities in 2011.

RESULTS:

Residents covered a similar number of activities in the prioritization simulation (mean 27 of 32). Teams tended to favor a broad range of services delivered less comprehensively. Participants ranked « perception of the favorable impact of the activity on health outcomes » higher than « conclusive evidence available to support the decisions. » The relative weight attributed per domain was similar between pharmacy residents and pharmacy leaders, but their ranking of factors that influenced their decisions was different.

CONCLUSIONS:

Pharmacy residents opted to provide a wide range of services, but at a low level of comprehensiveness. The high variation between each team’s coverage per activity in this simulation supports the observation that pharmacy residents do not agree on a core set of pharmaceutical activities that should be prioritized.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal of Pharmacy Practice.

Commentaires fermés sur Quels sont les facteurs qui influencent la priorisation des activités pharmaceutiques?

Classé dans Autres marqueurs, Soins pharmaceutiques, Sondage, Transversale, URPP

Approche par consensus pour la priorisation des programmes de soins

Le 27 octobre 2011, nous vous avions partagé l’affiche présentée congrès de clôture des fêtes du cinquantenaire de l’A.P.E.S. L’objectif de ce projet était d’élaborer une approche par consensus pour attribuer un rang de priorisation de la pratique pharmaceutique aux programmes de soins selon les résultats de santé, de coûts et de soins sécuritaires. L’article est maintenant publié.

Le résumé de notre projet se trouve ci-bas :

Objectives To establish a consensual and coherent ranking of healthcare programmes that involve the presence of ward-based and clinic-based clinical pharmacists, based on health outcome, health costs and safe delivery of care.

Methods This descriptive study was derived from a structured dialogue (Delphi technique) among directors of pharmacy department. We established a quantitative profile of healthcare programmes at five sites that involved the provision of ward-based and clinic-based pharmaceutical care. A summary table of evidence established a unique quality rating per inpatient (clinic-based) or outpatient (wardbased) healthcare programme. Each director rated the perceived impact of pharmaceutical care per inpatient or outpatient healthcare programme on three fields: health outcome, health costs and safe delivery of care. They agreed by consensus on the final ranking of healthcare programmes.

Key findings A ranking was assigned for each of the 18 healthcare programmes for outpatient care and the 17 healthcare programmes for inpatient care involving the presence of pharmacists, based on health outcome, health costs and safe delivery of care. There was a good correlation between ranking based on data from a 2007–2008 Canadian report on hospital pharmacy practice and the ranking proposed by directors of pharmacy department.

Conclusions Given the often limited human and financial resources, managers should consider the best evidence available on a profession’s impact to plan healthcare services within an organization. Data are few on ranking healthcare programmes in order to prioritize which healthcare programme would mostly benefit from the delivery of pharmaceutical care by ward-based and clinic-based pharmacists.

Vous pouvez consulter notre article publié dans l’International Journal of Pharmacy Practice.

Commentaires fermés sur Approche par consensus pour la priorisation des programmes de soins

Classé dans Autres marqueurs, Groupe de discussion, Soins pharmaceutiques, URPP

Quels programmes de soins prioriser pour la présence de pharmaciens?

Dans un contexte de hausse de la demande en soins et de pénurie de personnel, le choix de prioriser un programme de soins pour la présence de pharmaciens est loin d’être simple. Nous avons réalisé plusieurs simulations afin de comprendre comment les choix sont faits, notamment afin d’observer l’impact des données probantes sur la hiérarchisation effectuée par des étudiants en pharmacien du Québec et de la France.

Le résumé de notre projet se trouve ci-bas :

Résumé

Introduction

Les décideurs du domaine de la santé doivent être en mesure d’établir des priorités et de justifier leurs décisions, mais peu de données existent sur le processus de hiérarchisation des programmes de soins devant bénéficier de la présence de pharmaciens décentralisés.

Patients et méthodes

L’objectif principal était d’établir la hiérarchisation des programmes de soins selon l’impact perçu de la présence du pharmacien décentralisé en clinique externe et pour des patients hospitalisés. L’objectif secondaire était de comparer la hiérarchisation de ces programmes entre deux cohortes d’étudiants en pharmacie québécois et une cohorte d’étudiants français. Deux approches de hiérarchisation ont été développées (impact selon trois indicateurs et impact global).

Résultats

La majorité des programmes de soins ayant un score de données probantes élevé (5/6 programmes en externe et 5/8 pour les patients hospitalisés) étaient classés prioritaires par au moins deux cohortes d’étudiants sur trois. Il existait une différence significative quant au rang médian attribué par les trois cohortes pour 8/17(47 %) des programmes de soins externe et pour 10/18 (56 %) des programmes de soins pour les patients hospitalisés.

Discussion

Un rang plus élevé était accordé aux programmes de soins lorsque que la qualité des données probantes était élevée. La différence des secteurs pris en charge entre la France et le Québec (ex. stérilisation et dispositifs médicaux en France) a également influencé l’importance accordée à chaque programme de soins.

Conclusions

Cette étude présente deux approches pour la hiérarchisation des programmes de soins d’après la perspective d’étudiants en pharmacie, en France et au Québec.

Vous pouvez consulter l’article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises, accessible sur PubMed.

Commentaires fermés sur Quels programmes de soins prioriser pour la présence de pharmaciens?

Classé dans Descriptive, Groupe de discussion, Soins pharmaceutiques, URPP

Hiérarchisation des activités pharmaceutique – simulation auprès de gestionnaires canadiens

Un exercice de simulation a été développé afin d’évaluer comment les décisions de priorisation sont prises par les gestionnaires de pharmacie dans un contexte de ressources limitées. Nous avons rapporté précédemment les résultats de la simulation se déroulant auprès de chefs de département de pharmacie québécois.

Nous avons également réalisé une simulation auprès de chefs canadiens. L’objectif principal était d’évaluer la cohérence des décisions de hiérarchisation entre les gestionnaires de pharmacie. L’objectif secondaire était d’identifier et d’attribuer un rang à des facteurs selon leur importance dans les décisions de hiérarchisation individuelles et par équipe.

La majorité des équipes ont priorisé plus des deux tiers des 32 activités pharmaceutiques. À l’inverse, seulement deux équipes ont choisi de prioriser un nombre moins élevé d’activités, mais d’offrir une couverture plus complète aux activités priorisées. D’autre part, il est intéressant de constater que les participants ont attribué un rang d’importance plus élevé à la « perception d’un impact favorable de l’activité » plutôt qu’à la « présence de données probantes supportant cette activité » dans leur prise de décision pour cette simulation.

Vous pouvez consulter notre affiche et notre présentation orale qui ont été présentées au congrès de la CSHP – Professional Practice Conference (PPC) à Toronto du 4 au 8 février 2012. Le résumé est publié dans le Journal canadien de la pharmacie hospitalière, accessible sur Pubmed Central.

Commentaires fermés sur Hiérarchisation des activités pharmaceutique – simulation auprès de gestionnaires canadiens

Classé dans Circuit du médicament, Soins pharmaceutiques, URPP