Quels programmes de soins prioriser pour la présence de pharmaciens?

Dans un contexte de hausse de la demande en soins et de pénurie de personnel, le choix de prioriser un programme de soins pour la présence de pharmaciens est loin d’être simple. Nous avons réalisé plusieurs simulations afin de comprendre comment les choix sont faits, notamment afin d’observer l’impact des données probantes sur la hiérarchisation effectuée par des étudiants en pharmacien du Québec et de la France.

Le résumé de notre projet se trouve ci-bas :

Résumé

Introduction

Les décideurs du domaine de la santé doivent être en mesure d’établir des priorités et de justifier leurs décisions, mais peu de données existent sur le processus de hiérarchisation des programmes de soins devant bénéficier de la présence de pharmaciens décentralisés.

Patients et méthodes

L’objectif principal était d’établir la hiérarchisation des programmes de soins selon l’impact perçu de la présence du pharmacien décentralisé en clinique externe et pour des patients hospitalisés. L’objectif secondaire était de comparer la hiérarchisation de ces programmes entre deux cohortes d’étudiants en pharmacie québécois et une cohorte d’étudiants français. Deux approches de hiérarchisation ont été développées (impact selon trois indicateurs et impact global).

Résultats

La majorité des programmes de soins ayant un score de données probantes élevé (5/6 programmes en externe et 5/8 pour les patients hospitalisés) étaient classés prioritaires par au moins deux cohortes d’étudiants sur trois. Il existait une différence significative quant au rang médian attribué par les trois cohortes pour 8/17(47 %) des programmes de soins externe et pour 10/18 (56 %) des programmes de soins pour les patients hospitalisés.

Discussion

Un rang plus élevé était accordé aux programmes de soins lorsque que la qualité des données probantes était élevée. La différence des secteurs pris en charge entre la France et le Québec (ex. stérilisation et dispositifs médicaux en France) a également influencé l’importance accordée à chaque programme de soins.

Conclusions

Cette étude présente deux approches pour la hiérarchisation des programmes de soins d’après la perspective d’étudiants en pharmacie, en France et au Québec.

Vous pouvez consulter l’article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises, accessible sur PubMed.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :