Archives de Tag: contamination environnementale

Surveillance de la contamination des surfaces aux médicaments dangereux

L’Unité de recherche en pratique pharmaceutique poursuit ses études de surveillance environnementale de la contamination des surfaces par des médicaments dangereux. La première étude a été réalisée en 2008-2010 et comptait sur 25 établissements de santé québécois.

La deuxième étude a été réalisée en 2012 avec 33 établissements de santé et nous a permis de constater une grande amélioration de la contamination mesurée sur les surfaces. Nous vous invitons à consulter cet article maintenant publié.

La deuxième étude a été réalisée en 2012 avec 33 établissements de santé et nous a permis de constater une grande amélioration de la contamination mesurée sur les surfaces.

La deuxième étude a été réalisée en 2012 avec 33 établissements de santé et nous a permis de constater une grande amélioration de la contamination mesurée sur les surfaces.

Les résultats de la troisième étude réalisée en 2013 avec 36 établissements de santé devraient être publiés au cours de l’année. La collecte de données pour l’étude 2014 est présentement en cours!

Le résumé se trouve ci-dessous :

Purpose No occupational exposure limit exists for antineoplastic drugs. The main objective of this study was to describe environmental contamination with cyclophosphamide, ifosfamide and methotrexate in pharmacy and patient care areas of Canadian hospitals in 2012. The secondary objective was to compare the 2012 environmental monitoring results with the 2008–2010 results.

Methods Six standardized sites in the pharmacy and six sites on patient care areas were sampled in each participating center. Samples were analyzed for the presence of cyclophosphamide, ifosfamide and methotrexate by UPLC-MSMS. The limit of detection (LOD) was 1.8 pg/cm2 for cyclophosphamide, 2.2 pg/cm2 for ifosfamide and 8.0 pg/cm2 for methotrexate. The comparison of surface contamination between the 2008–2010 and 2012 studies was made with the 75th percentile of cyclophosphamide concentration.

Results A total of 33 hospitals participated in the study and 363 samples were collected. Overall, 40 % (147/363) of the samples were positive for cyclophosphamide, 18 % (68/363) were positive for ifosfamide and 5 % (17/363) were positive for methotrexate. In 2012, the 75th percentile value of cyclophosphamide surface concentration was of 9.4 pg/cm2, which is four times lower than the 2008–2010 75th percentile of 40 pg/cm2. In both studies, the 75th percentile for ifosfamide and methotrexate concentration was lower than the LOD.

Vous pouvez consulter l’article publié dans International Archives of Occupational and Environmental Health, accessible sur PubMed. Vous pouvez également consulter l’affiche présentée au congrès Professional Practice Conference (PPC) de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux les 2-6 février 2013, Toronto, Canada. Le résumé est publié dans le Journal canadien de la pharmacie hospitalière, accessible sur PubMedCentral.

Commentaires fermés sur Surveillance de la contamination des surfaces aux médicaments dangereux

Classé dans Circuit du médicament, Coûts, Cohorte, Descriptive, Effets indésirables, Morbidité, Santé et sécurité au travail, URPP

L’URPP souligne la retraite de Michel Lefebvre, chimiste au Centre de toxicologie du Québec

L’Unité de recherche en pratique pharmaceutique (URPP) tient à souligner le départ à la retraite de M. Michel Lefebvre, chimiste responsable de la division clinique (médicaments et drogues d’abus) au Centre de toxicologie du Québec de l’Institut national de santé publique du Québec. Nous tenons à le remercier pour sa grande collaboration aux projets de recherche sur l’exposition professionnelle aux médicaments dangereux et particulièrement les antinéoplasiques. Les travaux réalisés en collaboration avec l’URPP ont contribué à

De gauche à droite, Jean-François Bussières, directeur de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique, Michel Lefebvre et Nicolas Caron du Centre de toxicologie du Québec.

De gauche à droite, Jean-François Bussières, directeur de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique, Michel Lefebvre et Nicolas Caron du Centre de toxicologie du Québec.

accroître la sensibilisation à l’exposition professionnelle. L’étude multicentrique annuelle réalisée dans les hôpitaux québécois permet d’observer une réduction de la contamination de surface aux médicaments dangereux au fil des ans. Parmi les travaux réalisés en collaboration avec notre équipe, notons :

–          Merger D., Tanguay C., Langlois E., Lefebvre M., Bussières JF. Multicenter study of environmental contamination with antineoplastic drugs in 33 Canadian hospitals. Int Arch Occup Environ Health 2013 Mar 8.

–          Merger D., Tanguay C., Langlois É., Lefebvre M., Bussières JF. Environmental contamination with methotrexate in Canadian community pharmacies. JAPhA 2013;53(4):423-26.

–          Bussières JF., Tanguay C., Touzin K., Langlois E., Lefebvre M. Environmental contamination with Hazardous Drugs in Quebec Hospitals. Can J Hosp Pharm 2012;65(6):428-35.

–          Touzin K., Bussières JF., Langlois É., Lefebvre M., Métra A. Pilot Study Comparing the Efficacy of Two Cleaning Techniques in Reducing Environmental Contamination with Cyclophosphamide. Ann. Occup. Hyg. 2010; 1-9.

–          Bussières JF., Tanguay C., Soulard A., Lefebvre M., Langlois E. Étude pilote sur la surveillance environnementale en pharmacie communautaire. Bulletin d’information toxicologique oct 2010; 26(3): 15-20.

–          Touzin K., Bussières JF., Langlois E., Lefebvre M., Gallant C. Cyclophosphamide Contamination Observed on the External Surfaces of Drug Vials and the Efficacy of Cleaning on Vial Contamination. Ann. Occup. Hyg.2008;:1-7.

Nous profitons de l’occasion pour souhaiter la bienvenue à M. Nicolas Caron, qui prendra la relève de Michel Lefebvre dans le cadre de ces travaux notre équipe. Bonne retraite Michel!

Commentaires fermés sur L’URPP souligne la retraite de Michel Lefebvre, chimiste au Centre de toxicologie du Québec

Classé dans Félicitations et mentions, URPP

Comment nettoyer les surfaces contaminées aux médicaments dangereux?

Il n’existe actuellement aucun seuil d’exposition sécuritaire aux médicaments dangereux. L’efficacité de deux méthodes de lavage a été testée après la contamination volontaire d’une surface au cyclophosphamide.

Le lavage dit « habituel » était composé d’une solution de chlorhexidine 0,05% suivi d’alcool éthylique 70% et cette technique était efficace à 99,3% pour nettoyer les traces de cyclophosphamide.

Le lavage avec SurfaceSafe® était composé d’un kit contenant un mélange d’hypochlorite de sodium 2% et d’une solution savonneuse, suivi de thiosulfate de sodium 1% et d’alcool benzylique 0,9% et cette technique était efficace à 99,8%.

Les techniques testées se sont avérées efficaces à plus de 99%, mais il est difficile d’enlever toute trace de médicament dangereux d’une surface; les mesures de protection individuelles demeurent donc essentielles.

Vous pouvez consulter l’article publié dans Annals of Occupational Hygiene. Cet article a également été vulgarisé dans Objectif Prévention, une publication de l’ASSTSAS (Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur affaires sociales).

Commentaires fermés sur Comment nettoyer les surfaces contaminées aux médicaments dangereux?

Classé dans Circuit du médicament, Santé et sécurité au travail, URPP

Étude multicentrique québécoise sur la contamination environnementale aux médicaments dangereux en établissement de santé

Entre avril 2008 et janvier 2010, 25 établissements de santé québécois ont participé à la première étude multicentrique québécoise sur la contamination environnementale au cyclophosphamide, à l’ifosfamide et au méthotrexate.

Un total de 259 échantillons a été collecté. Chaque centre possédait au moins un échantillon positif (médiane [min-max] de 6[1-12] échantillons positif/centre). Globalement, 135 (52%) échantillons étaient positifs au cyclophosphamide, 53 (20%) à l’ifosfamide et 7 (3%) au méthotrexate. La grille frontale de la hotte était le site de prélèvement avec la plus haute proportion de prélèvements positifs (23/25 échantillons positifs au cyclophosphamide). La concentration médiane [min-max] était de 0.0035[<LOD-28.0] ng/cm2 pour le cyclophosphamide, <LOD[<LOD-8.6] ng/cm2 pour l’ifosfamide et and <LOD[<LOD-0.58] ng/cm2 pour le méthotrexate.

Nous rappelons l’importance de procéder à une mesure périodique de la contamination de surface afin de s’assurer que nos pratiques soient sécuritaires et limitent l’exposition professionnelle aux médicaments dangereux.

Vous pouvez consulter notre affiche qui a été présentée au congrès de la CSHP – Professional Practice Conference (PPC) à Toronto du 4 au 8 février 2012. Le résumé est publiédans le Journal canadien de la pharmacie hospitalière, accessible sur Pubmed Central. *Veuillez noter que l’affiche présentée en février 2012 a été mise à jour en août 2012 afin de présenter les résultats par rapport à la limite de détection (LOD) plutôt que par rapport à la limite de quantification tel que précédemment.

Commentaires fermés sur Étude multicentrique québécoise sur la contamination environnementale aux médicaments dangereux en établissement de santé

Classé dans Circuit du médicament, Santé et sécurité au travail, URPP