Contamination environnementale avec des médicaments antinéoplasiques

Au Québec, les médicaments utilisés en oncologie représente 38% de tous les médicaments utilisés dans les hôpitaux. Des procédures de manipulation et de protection sont nécessaires afin de protéger la santé des professionnels de la santé en contact avec ce type de médicament.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive impliquant 48 hôpitaux canadiens. Pour chaque hôpital, douze échantillons ont été prélevés afin d’analyser la présence de cyclophosphamide, ifosfamide et méthotrexate.

Pour l’année 2015, 34% des échantillons étaient positifs au cyclophosphamide, 8% au ifosfamide et 6% au méthotrexate. Au fils des ans, nous avons observé une diminution de la contamination des surfaces.

expoprof26

On peut maintenant consulter notre article dans le Journal of oncology pharmacy practice.

On peut également consulter notre affiche présentée dans le cadre du Hopipharm du 10 au 12 mai 2017 à Nancy, France

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :