L’URPP présente à un symposium sur les SJS-TEN à Vancouver

Dans le cadre de notre collaboration avec le CPNDS (Canadian Pharmacogenomic Network for Drug Safety), Amélie Duhamel, coordonnatrice de pharmacovigilance à l’URPP et au département du CHU Sainte-Justine, a présenté à Vancouver un rapport de cas d’une réaction de type TEN (Nécrolyse épidermique toxique) à la carbamazépine en pédiatrie.  Ce rapport de cas a été rédigé en collaboration avec l’équipe médecins-pharmaciens.  Un article sera également publié plus tard cette année.

  • On peut consulter le site du CPNDS
  • On peut lire un blogue précédent qui décrit notre participation au CPNDS
  • On peut consulter sur le site de l’URPP, notre article entourant la rédaction de rapport de cas
  • Cet exemple de rapport de cas s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’une communauté de pratique des pharmaciens de tous les établissements de santé du Québec ; cette communauté a été mise en place par l’URPP en écho aux changements à venir dans le cadre de la Loi de Vanessa; dans le cadre de cette communauté de pratique, les pharmaciens du Québec échangent mensuellement sur les bonnes pratiques en pharmacovigilance ; une communication affichée a été présentée  au Grand Forum de l’APES en mars 2019

On retrouve ci-dessous Amélie lors de la présentation de la communication affichée.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :