archive

Archives de Tag: programme intégré de santé Haiti

Dans le cadre du Programme Intégré de Santé en Haïti (PIS), entièrement subventionné par la Croix-Rouge Canadienne (CRC), le CHU Sainte-Justine est notamment responsable de l’implantation d’un programme d’amélioration de la qualité de la prestation des soins et services, incluant la pharmacie.

Sept missions pharmaceutiques ont été réalisées entre octobre 2013 et janvier 2017. Nous avons décrit le profil des constats, des recommandations et des réalisations de ces 7 missions.

Quatre constats ont été identifiés :

  • La nécessité de réorganiser l’ensemble de l’établissment
  • La nécessité de réorganiser le circuit patient
  • La nécessité de réorganiser le circuit du médicament
  • La nécessité de réorganiser le département de pharmacie

Plusieurs recommandations ont ensuite découlés de ces constats. Au 31 janvier 2017, la plupart des 115 recommandations proposées par le pharmacien en mission ont été complétées.

Pour en savoir plus, on peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès Hopipharm du 10 au 12 mai 2017 à Nancy, France

IMG_7170

Vue extérieure de la pharmacie

Publicités

Dans le programme de Santé Intégré en Haïti (PSI), le CHU Sainte-Justine est responsable de l’implantation d’un programme d’amélioration de la qualité de la prestation des soins et services. Le Programme a notamment pour but de réorganiser et reconstruire l’Hôpital Saint-Michel de Jacmel. HAITI2a

Dans le cadre des travaux de l’URPP, une étude descriptive observationnelle a été réalisé afin de présenter une démarche de réorganisation des services et des soins pharmaceutiques. Une première mission de reconnaissance de 7 jours a eu lieu en 2013 et une seconde mission a été réalisée durant 18 jours en 2014 afin de procéder à la réorganisation.

Plusieurs recommandations ont été faites lors de la mission de 2013 (clarifier les règles de couverture des soins de santé prodigués, mettre en place un nouveau département de pharmacie arrimé avec la nouvelle structure de l’Hôpital, etc). En 2014, l’état des réalisations a été évalué et des actions ont été proposées afin de compléter la mise en place des recommandations.

Le ministère de la Santé publique et de la Population en Haïti fait usage d’une fiche d’inspection institutionnelle contenant des critères qui, pour la majorité, ne sont pas remplis. On note cependant une amélioration significative pour 25 des 110 critères suite à la mission de février 2014.

On peut consulter notre article publié dans le Journal canadien de la pharmacie hospitalière accessible en ligne.

Nous avons publié « État des lieux en pratique pharmaceutique à Haïti – mise en contexte d’un pharmacien – partie V » dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique.

Virginie Bussières, bénévole, Jean Lafontant-Maurice, médecin, Jean-François Bussières, pharmacien CHU Sainte-Justine, Haïti, août 2015

Virginie Bussières, bénévole, Jean Lafontant-Maurice, médecin, Jean-François Bussières, pharmacien CHU Sainte-Justine, Haïti, août 2015

L’objectif de cet article était de présenter un état des lieux de la pratique pharmaceutique à Haïti, après une cinquième mission réalisée en août 2015.

Nous avons publié « État des lieux en pratique pharmaceutique à Haïti – mise en contexte d’un pharmacien – partie IV » dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique.

Jean-François Bussières et Dr Jean Lafontant Maurice, lors de la mission humanitaire en Haïti (24 février au 6 mars 2015).

Jean-François Bussières et Dr Jean Lafontant Maurice, lors de la mission humanitaire en Haïti (24 février au 6 mars 2015).

Dans le cadre du programme intégré de santé Haïti (PISH), un pharmacien du CHU Sainte-Justine a été désigné afin de revoir l’organisation des services et soins pharmaceutiques. Il s’agit de la quatrième partie de cet état des lieux en pratique pharmaceutique à Haïti, réalisé dans le cadre d’une quatrième mission de 11 jours à Jacmel du 24 février au 6 mars 2015 pour la réorganisation des services et soins pharmaceutiques. Cet article fait suite aux trois articles précédents (1ère mission2e mission et 3e mission). Rappelons que cet état des lieux vise à partager les renseignements recueillis de nature générale ou spécifique et pouvant contribuer à la réorganisation des soins et services pharmaceutiques.

Nous avons publié « État des lieux en pratique pharmaceutique à Haïti – mise en contexte d’un pharmacien – partie III » dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique.

Jean-François Bussières et Sylvie Labranche, lors de la mission humanitaire en Haïti (31/08-09/09/2014).

Jean-François Bussières et Sylvie Labranche, lors de la mission humanitaire en Haïti (31 août au 9 septembre 2014).

Dans le cadre du programme intégré de santé Haïti (PISH), un pharmacien du CHU Sainte-Justine a été désigné afin de revoir l’organisation des services et soins pharmaceutiques. Il s’agit de la troisième partie de cet état des lieux en pratique pharmaceutique à Haïti, réalisé dans le cadre d’une troisième mission de 10 jours à Jacmel du 31 août au 9 septembre 2014 pour la réorganisation des services et soins pharmaceutiques. Cet article fait suite aux deux articles précédents (1ère mission et 2e mission). Rappelons que cet état des lieux vise à partager les renseignements recueillis de nature générale ou spécifique et pouvant contribuer à la réorganisation des soins et services pharmaceutiques.

Nous avons publié  » État des lieux en pratique pharmaceutique à Haïti – mise en contexte d’un pharmacien – partie II  » dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique.

Virginie Bussières et Jean-françois Bussières en Haïti

Virginie Bussières et Jean-françois Bussières en Haïti

Dans le cadre du programme intégré de santé Haïti (PISH) sous l’égide de la Croix-Rouge canadienne, un pharmacien du CHU Sainte-Justine a été désigné afin de revoir l’organisation des services et soins pharmaceutiques. Cet article fait suite à l’état des lieux publié dans notre blogue du 14 novembre 2013. Cet article a été réalisé dans le cadre d’une seconde mission de 18 jours à Jacmel pour la réorganisation des services et soins pharmaceutiques.

Pharmacie de JacmelHaïti est un pays francophone des caraïbes avec qui le Québec entretient des liens privilégiés, compte tenue d’une langue commune, d’une diaspora établie au Québec et des besoins énormes du pays. Dans le cadre du programme intégré de santé Haïti, auquel participe le CHU Sainte-Justine sous l’égide de la Croix-Rouge Canadienne, nous proposons un état des lieux en pratique pharmaceutique à Haïti, rédigé dans le cadre d’un séjour d’une semaine à Jacmel pour une mission de reconnaissance. Cette mission sera suivi de séjours prolongés afin de contribuer à la reconstruction et à la réorganisation de l’Hôpital St-Michel. Cet état des lieux n’a aucune prétention d’exhaustivité ni même d’exactitude absolue; connaître un pays, comprendre un système de santé et ses enjeux, apprivoiser une culture, ne s’écrivent et encore moins ne se résument en un si court séjour. Il s’agit toutefois de la meilleure intégration des données recueillies sur place, d’abord et avant tout par la documentation retracée en ligne ou lors de discussions et d’échanges avec des acteurs du système de santé.

Auteur du texte : Jean-François Bussières

Vous pouvez consulter notre article dans les Annales de l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique.