archive

Archives de Tag: normes

Les hôpitaux doivent suivre diverses normes, notamment la norme sur la gestion des médicaments d’Agrément Canada. Chaque hôpital est audité par Agrément Canada qui évalue la conformité à la norme. Parallèlement, il existe un sondage sur les pharmaciens hospitalières canadiennes qui est réalisé tous les deux ans. Les chefs de départements de pharmacie répondent à ce sondage de manière anonyme. Nous avons voulu vérifier le degré de concordance entre ces deux sources de données.

Globalement, 61% (82/134) des critères de la norme sur la gestion des médicaments ont pu être pairés. Nous avons calculé un indice d’écart entre ces deux sources de données; l’indice d’écart moyen était de 0,62 et il y avait un écart jugé important pour 59 critères. Des études additionnelles sont requises pour déterminer les raisons expliquant ces écarts.

Affiche présentée au PPC en 2014.

Affiche présentée au PPC en 2014.

Vous pouvez consulter notre article publié dans Le Journal canadien de la pharmacie hospitalière, accessible sur PubMedCentral. Vous pouvez également consulter notre affiche présentée au congrès Professional Practice Conference de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux.

Publicités

En plus des enceintes de préparation en pharmacie, les salles de préparation doivent également être certifiées en vertu du cadre normatif international et québécois. Le cadre québécois inclut la norme de préparations magistrales non stériles de l’Ordre des pharmaciens du Québec qui a été publiée en 2012 et la norme de préparations magistrales stériles de l’Ordre des pharmaciens du Québec qui sera publiée prochainement. Cette certification est généralement réalisée par une société externe.

Nous avons développé une démarche de certification au sein du département de pharmacie du CHU Sainte-Justine. L’objectif de cet article était de présenter le processus de certification en pharmacies et de développer un rapport synthèse type. Sept critères de conformité ont été établis, soit 1-le changement d’air par heure, 2- l’intégrité des filtres à air à très haute efficacité, 3- la température et l’humidité, 4-la luminosité et le bruit, 5- les différentiels de pression pour la préparation des médicaments non-dangereux, 6- les différentiels de pression pour la préparation des médicaments dangereux et 7- le décompte particulaire.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Pharmactuel. Vous pouvez également consulter notre affiche présentée au congrès de l’Association de pharmaciens d’établissement de santé du Québec, les 1-3 juin 2012 à Rivière-du-Loup.