S’y retrouver avec la certification de salles et d’enceintes de préparation en pharmacie

En plus des enceintes de préparation en pharmacie, les salles de préparation doivent également être certifiées en vertu du cadre normatif international et québécois. Le cadre québécois inclut la norme de préparations magistrales non stériles de l’Ordre des pharmaciens du Québec qui a été publiée en 2012 et la norme de préparations magistrales stériles de l’Ordre des pharmaciens du Québec qui sera publiée prochainement. Cette certification est généralement réalisée par une société externe.

Nous avons développé une démarche de certification au sein du département de pharmacie du CHU Sainte-Justine. L’objectif de cet article était de présenter le processus de certification en pharmacies et de développer un rapport synthèse type. Sept critères de conformité ont été établis, soit 1-le changement d’air par heure, 2- l’intégrité des filtres à air à très haute efficacité, 3- la température et l’humidité, 4-la luminosité et le bruit, 5- les différentiels de pression pour la préparation des médicaments non-dangereux, 6- les différentiels de pression pour la préparation des médicaments dangereux et 7- le décompte particulaire.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Pharmactuel. Vous pouvez également consulter notre affiche présentée au congrès de l’Association de pharmaciens d’établissement de santé du Québec, les 1-3 juin 2012 à Rivière-du-Loup.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :