Archives de Tag: cabinet automatisé décentralisé

Efficience des soins pharmaceutiques dans l’amélioration de l’adhésion au traitement par antidépresseurs – critique

Nous avons réalisé une évaluation critique de l’article de Rubio-Valera et coll (2011). L’objectif principal de cette étude était d’évaluer l’impact de cabinets automatisés décentralisés (CAD) sur l’incidence des erreurs médicamenteuses. L’objectif secondaire était d’évaluer l’efficience des soins pharmaceutiques dans l’amélioration de l’adhésion au traitement par antidépresseurs.

Cette revue systématique des essais cliniques randomisés et contrôlés a identifié 438 études et six ont été retenues pour faire une méta-analyse. Les soins pharmaceutiques avaient un effet favorable sur l’adhésion au traitement dans le cadre de la dépression (rapport de cote 1,64 Intervalle de confiance 95% 1,24-1,27, p<0,001).

Les auteurs ont rappelé que la durée de suivi pharmaceutique de six mois limite la portée des résultats. De plus, l’amélioration de l’adhésion n’est pas nécessairement liée à une amélioration des résultats de santé chez les patients.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Québec Pharmacie. Cet article est publié avec l’autorisation de l’éditeur de Québec Pharmacie.

Commentaires fermés sur Efficience des soins pharmaceutiques dans l’amélioration de l’adhésion au traitement par antidépresseurs – critique

Classé dans Critique d'article, Effets indésirables, Erreurs, Morbidité, Soins pharmaceutiques, URPP

Satisfaction du personnel infirmier suivant l’implantation de cabinets automatisés décentralisés

Sept cabinets automatisés décentralisés ont été implantés au CHU Sainte-Justine, en novembre et décembre 2009. Le personnel de la pharmacie et le personnel infirmier ont travaillé ensemble au succès de cette implantation.

Parallèlement à l’étude réalisée sur les chariots de médicaments, une évaluation de la perception et de la satisfaction du personnel infirmier au sujet de l’implantation des cabinets a été réalisée.

Des 172 infirmiers(ères) ayant complété le sondage, 90% étaient d’avis que l’introduction de chariots a facilité leur travail, 93% trouvaient que cela permettait des soins sécuritaires pour les patients et 82% trouvaient que cela réduisait les situations où elles été interrompues par les patients. Par contre, les répondants ont souligné des problématiques au niveau du remplissage des cabinets et au niveau des accès.

Un groupe de discussion a été formé suivant le sondage afin d’émettre des recommandations et plusieurs suggestions sont en cours.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée International forum on quality & safety in healthcare, les 17-20 avril 2012 à Paris.

Commentaires fermés sur Satisfaction du personnel infirmier suivant l’implantation de cabinets automatisés décentralisés

Classé dans Circuit du médicament, Technologies, URPP