Efficience des soins pharmaceutiques dans l’amélioration de l’adhésion au traitement par antidépresseurs – critique

Nous avons réalisé une évaluation critique de l’article de Rubio-Valera et coll (2011). L’objectif principal de cette étude était d’évaluer l’impact de cabinets automatisés décentralisés (CAD) sur l’incidence des erreurs médicamenteuses. L’objectif secondaire était d’évaluer l’efficience des soins pharmaceutiques dans l’amélioration de l’adhésion au traitement par antidépresseurs.

Cette revue systématique des essais cliniques randomisés et contrôlés a identifié 438 études et six ont été retenues pour faire une méta-analyse. Les soins pharmaceutiques avaient un effet favorable sur l’adhésion au traitement dans le cadre de la dépression (rapport de cote 1,64 Intervalle de confiance 95% 1,24-1,27, p<0,001).

Les auteurs ont rappelé que la durée de suivi pharmaceutique de six mois limite la portée des résultats. De plus, l’amélioration de l’adhésion n’est pas nécessairement liée à une amélioration des résultats de santé chez les patients.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Québec Pharmacie. Cet article est publié avec l’autorisation de l’éditeur de Québec Pharmacie.

Publicités