Perception du bilan comparatif des médicaments par les professionnels de la santé au CHU Sainte-Justine

Des études ont démontré que plus de 50 % des patients hospitalisés présentaient au moins une divergence entre la liste des médicaments pris au domicile et ceux prescrits à l’admission. BCM5

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évalué les pratiques et la perception du personnel médical vis-à-vis le bilan comparatif des médicaments au CHU Sainte Justine. Un questionnaire pour chaque catégorie de professionnel (infirmière, médecins et pharmaciens) a été élaboré.

La majorité des médecins (58%), pharmaciens (60%) et infirmières (52%) qui ont participé reconnaissent la pertinence et l’utilité du BCM. Cependant, seuls 25% des médecins ont répondu toujours consulter le meilleur schéma thérapeutique possible à l’admission. Une majorité a affirmé ne pas en tenir compte par manque de fiabilité.

Des changements majeurs ont été apportés afin d’optimiser le processus du BCM à Sainte-Justine.

On peut consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises disponible en ligne.

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :