Maternité et pratique de la pharmacie

Afin de protéger les travailleuses des dangers réels que le milieu professionnel peut présenter pour la grossesse, le foetus ou le bébé allaité, le Québec s’est doté en 1981 du programme « Pour une maternité sans danger » (PMSD). Ce programme assure la réaffectation ou le retrait préventif des travailleuses enceintes. Depuis 1981, les assistantes-techniques et pharmaciennes peuvent bénéficier du PMSD.EXPOPROF25

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une revue de la littérature afin d’établir un état des lieux du PMSD et présenter son application dans le domaine de la pharmacie.

En pharmacie, une majorité des travailleuses pouvait être réaffectée sans qu’un retrait préventif soit requis, en raison de la diversité du travail. Douze recommandations sont proposées, telles qu’une réaffectation hors de la zone de préparation de médicaments dangereux ou le maintien à la prestation de soins en clinique si des mesures de protection sont prises.

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES) le 14 avril 2016 à Trois-Rivières, QC, Canada.

On peut consulter notre article publié dans le Pharmactuel disponible en ligne.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :