Utilisation des doses définies journalières et des jours de traitement en pédiatrie

Nous avons réalisé une analyse rétrospective de l’utilisation des antifongiques et des antiviraux dans notre centre mère-enfant, pour les années 2001-02, 2005-06 et 2010-11.

Pour les antifongiques, nous avons observé une augmentation des doses définies journalières (DDD) par 1000 jours-patients, passant de 9 en 2001-02 à 41 en 2010-11. Nous avons également noté une augmentation en terme de jours de traitements ou « days of therapy » (DOT), passant de 14 à 59.

Une augmentation a également été notée pour les antiviraux, passant de  7 DDD/1000 jours-patients en 2001-02, à 24 en 2010-11, et passant de 22 DOT/1000 jours-patients en 2001-02 à 39 en 2010-211.

Il est utile de comparer les données d’utilisation au sein d’une même institution afin d’évaluer la tendance au fil des années. Bien que nous ayons observé une certaine corrélation de la tendance entre les DDD et les DOT par 1000 jours-patients, l’utilisation des DOT semble plus appropriée en pédiatrie.

Utilisation des antifongiques et des antiviraux dans notre centre mère-enfant, pour les années 2001-02, 2005-06 et 2010-11.

Utilisation des antifongiques et des antiviraux dans notre centre mère-enfant, pour les années 2001-02, 2005-06 et 2010-11.

Vous pouvez consulter notre affiche (sur les antifongiques et sur les antiviraux) présentée à la 29e International conference on pharmacoepidemiology and therapeutic risk management, les 25-28 août 2013 à Montréal, Canada.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :