Archives de Tag: visualisation numérique

Déterminer le volume d’une seringue par visualisation numérique

Nous avons développé un algorithme de reconnaissance visuelle avec la suite logicielle Scorpion Vision Software (Tordivel, Norvège). Nous avons développé trois prototypes de seringues avec trois marqueurs visuels spécifiques, soit un sur le piston et deux sur le corps de la seringue. La concordance matricielle a été utilisée pour identifier les deux  marqueurs du corps de la seringue. Visionnez la vidéo démo sur YouTube.

Des calculs ont permis d’établir la distance entre les deux marqueurs et de déduire l’angle réel de la seringue sur l’image. La lecture du marqueur situé sur le piston permet de confirmer le volume total de la seringue. Enfin, la distance calculée entre le marqueur du piston et les deux autres marqueurs permet d’estimer le volume réel contenu dans la seringue à partir de l’éloignement du piston du corps de la seringue.

L’analyse du volume nécessite quelques secondes. Cette preuve de concept pourrait être intégrée à des stratégies de vérification contenant-contenu ayant recours aux codes-barres et permettre d’automatiser la vérification du volume de seringues.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au congrès de l’Association de pharmaciens d’établissement de santé du Québec, les 1-3 juin 2012 à Rivière-du-Loup.

Commentaires fermés sur Déterminer le volume d’une seringue par visualisation numérique

Classé dans Descriptive, Erreurs, Technologies, URPP

Utilisation de la visualisation numérique pour la reconnaissance de documents en pharmacie : preuve de concept

Au CHU Sainte-Justine, le logiciel NumeRx (CGSI  TI, Québec, Canada) est utilisé pour la gestion des documents numérisées. Toutefois, ce logiciel ne permet pas la reconnaissance du contenu de documents.

À l’aide de la suite de vision logicielle Scorpion Vision Software (SVS) (Tordivel, Norvège), nous avons développé et implanté un algorithme de reconnaissance de la forme de documents.

L’utilisation de SVS permet la reconnaissance des documents utilisés (p.ex. bilans comparatifs, ordonnances) entre le personnel soignant et la pharmacie. Du 20 au 29 décembre 2012, 4259 documents ont traités et 3836 reconnus (90%). Des 385 ordonnances pré-rédigées reconnues, les codes-barres de 359 ont été interprétés (93%). La non lecture est liée à la déformation de la forme du document ou de code-barres. Le module permet aussi la reconnaissance de code-barres dans les images de préparations.

Vous pouvez consulter notre affiche présentée au congrès de l’Association de pharmaciens d’établissement de santé du Québec, les 1-3 juin 2012 à Rivière-du-Loup.

Commentaires fermés sur Utilisation de la visualisation numérique pour la reconnaissance de documents en pharmacie : preuve de concept

Classé dans Circuit du médicament, Coûts, Descriptive, Erreurs, Technologies, URPP