Gestion des substances contrôlées : conformité aux pratiques recommandées et actions correctives

Les pharmaciens sont responsables de maintenir à jour les réserves de médicaments et de veiller à ce que les pratiques de distribution se fassent de façons adéquates, sûres et exemptes de détournement.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une étude descriptive transversale dans le but de déterminer le degré de conformité aux pratiques de gestion des substances contrôlées, recommandées dans un hôpital universitaire mère-enfant, et ce en utilisant les critères établis par la California Hospital Association (CHA). Suite à cela, nous tenions à développer des mesures permettant l’amélioration du résultat.

Suite au recensement des étapes du circuit de médicaments impliquant les substances contrôlées, il a été possible de déterminer le degré de conformité du circuit aux recommandations :

  • Conforme : 56 sur 113 critères de la CHA (49,6%);
  • Partiellement conforme : 27 critères (23,9 %);
  • Non conforme : 24 critères (21,2 %) ;
  • Non applicable : 6 critères (5,3 %)

Cette évaluation des pratiques a mis en évidence 22 actions correctives et a permis de repérer 57 modes de défaillance potentiels liés à l’utilisation de substances contrôlées.

On peut consulter notre article publié dans le Canadian Journal of Hospital Pharmacy.

Poster un commentaire

Classé dans Circuit du médicament, Descriptive, Transversale, URPP

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.