Surveillance urinaire des professionnels de la santé exposés aux antinéoplasiques

Selon la liste du National Institute for Occupational Safety and Health, les antinéoplasique représentent la majorité des médicaments dangereux. De plus, les professionnels de la santé sont de plus en plus exposés aux antinéoplasiques dans le cadre de leur travail.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons fait une revue de la littérature scientifique concernant la surveillance urinaire de professionnels de la santé exposés aux antinéoplasique dans leur travail.

24 articles ont été retenus. Les médicaments dangereux étudiés sont principalement le cyclophosphamide, les platines et l’alpha-fluoro-béta-alanine, métabolite urinaire du 5-fluorouracile. La proportion de travailleurs qui ont été déclarés positifs aux médicaments dangereux s’étendait de 0% (n = 10 études) à 100% (n = 4 études). Si on retient que les études permettant de calculer le taux de travailleurs ayant au moins un prélèvement positif (n = 23), la proportion est de 21%. EXPOPROF27

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès annuel de l’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES) le 14 avril 2016 à Trois-Rivières, QC, Canada.

On peut consulter notre article publié dans le  Journal canadien de la pharmacie hospitalière disponible en ligne.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :