Archives mensuelles : septembre 2017

Ruptures d’approvisionnement de médicaments: une illustration de la gestion des risques en établissement de santé

Il existe des ruptures d’approvisionnement de médicaments depuis plusieurs années. L’avis de la Food and Drug Administration à Sandoz Canada en novembre 2011 a entraîné un ralentissement de la production et des ruptures d’approvisionnement de plusieurs centaines de produits injectables au Canada depuis février 2012.RUPTURE10

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mené une étude descriptive entre janvier et juin 2012 afin de décrire la gestion des risques liée à ces ruptures en établissement de santé.

  • L’étude descriptive a permis de recenser un total de 24 actions pharmaceutiques
    à portée nationale (21 %), provinciale (33 %), régionale (17 %) ou locale (29 %).
  • Un total de 234 interventions pharmaceutiques locales a été identifié.

En reconnaissant les conséquences hospitalières de la survenue de ruptures, les pharmaciens et les décideurs seront en mesure de mieux planifier, contracter et exercer leur profession, en gardant comme priorité la prestation sûre des soins aux patients.

Vous pouvez consulter notre article publié dans la revue Risques et Qualité disponible en ligne.

Publicités

Évaluation de l’utilisation du fer intraveineux dans un département d’obstétrique-gynécologie

L’utilisation du fer intraveineux a été approuvée en 2006 à notre hôpital mère-enfant en gynécologie-obstétrique dans les cas d’intolérance ou de non-réponse aux VENOFERsuppléments oraux de fer, de contre-indication aux injections intramusculaire de fer, et dans les cas où une augmentation rapide de l’hémoglobine est désirée.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, une étude rétrospective a été réalisée afin de décrire les indications et les doses intraveineuses de fer utilisées en gynéco-obstétrique, d’évaluer la surveillance et de décrire le profil d’effets indésirables.

  • Un total de 164 prescriptions de fer IV ont été examinés pour un total de 128 femmes.
  • Les indications étaient l’anémie avant l’accouchement ( n = 76 ), l’intolérance ou l’absence de réponse au fer par voie orale (n=61), ou l’intolérance ou la contre-indication au fer IM (n=27).
  • Les effets indésirables, principalement la douleur au site d’injection, ont été rapportés à 18 occasions (11%).
  • Les doses prescrites étaient souvent trop basses, les tests pour l’obtention de valeurs de base de référence étaient souvent omis et les suivis, incomplets.
  • Le fer intraveineux était bien toléré.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal of Pharmacy Technology disponible en ligne.

Perspectives sur la pratique pharmaceutique en Haïti – partie VIII

Haïti est un pays francophone des caraïbes avec qui le Québec entretient des liens privilégiés, compte tenu d’une langue commune, d’une diaspora établie au Québec et des besoins énormes du pays.

  

Martine Legault, infirmière et coordonnatrice du PISH et Jean-François Bussières, Jacmel, Août 2017.

Dans le cadre du programme intégré de santé Haïti (PISH), un pharmacien du CHU Sainte-Justine a été désigné afin de revoir l’organisation des services et soins pharmaceutiques. Le PISH est un projet sous l’égide de la Croix-Rouge canadienne qui implique notamment le CHU Sainte-Justine.

Il s’agit de la huitième mission pharmaceutique. On peut consulter en ligne un reportage sur l’Hôpital Saint-Michel (10 min 30 sec) et notamment le volet pharmaceutique dans le cadre du Téléjournal 22 heures à Radio-Canada présenté le 13 septembre 2017.

Un jeu de simulation pour les leaders de la pharmacie hospitalière

Les pharmaciens travaillent dans un environnement complexe. Pour prendre de bonnes décisions dans un environnement changeant, les pharmaciens doivent être en mesure de juger de la qualité des informations disponibles.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons effectué une étude descriptive prospective afin d’évaluer la capacité de dirigeants en pharmacie à discerner l’information véridique de la fausse information dans un bulletin de nouvelles simulé. Les 40 participants ont été exposés à un bulletin de nouvelles de 20 manchettes d’une durée totale de dix minutes dont trois manchettes étaient fausses, quatre étaient partiellement vraies et 12 étaient vraies. On a demandé aux participants d’évaluer d’abord leur niveau de connaissance des sujets et d’évaluer ensuite la véracité du matériel présenté.

Dans la plupart des cas ( 13/20 ), les participants ont été incapables d’identifier le vrai du faux avec précision.

On peut consulter l’affiche présentée au congrès Professional Practice Conference de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux (SCPH/CSHP) du 30 janvier au 3 février 2016 à Toronto, Ontario, Canada.

headlines1

Rapport sur la pharmacie hospitalière au Canada-30ème anniversaire

La pratique pharmaceutique a considérablement changé au fil des années. Certains pays enquêtent sur la pratique de la pharmacie hospitalière.

Au Canada, le Rapport sur la pharmacie hospitalière au Canada a célébré son 30eme anniversaire en 2015. Peu de professionnels de la santé peuvent compter sur une telle quantité de données concernant leurs activités. Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mené une étude rétrospective afin de décrire l’évolution de ce rapport à travers les années en faisant ressortir les éléments clés suivants:

  • membres du conseil d’administration;
  • taux de réponses pour les rapports;
  • nombre de pages;
  • tendances des sujets clés;
  • stratégies de diffusion;
  • enjeux clés

On peut consulter l’affiche présentée au congrès Professional Practice Conference de la Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux (SCPH/CSHP) du 30 janvier au 3 février 2016 à Toronto, Ontario, Canada.

rapcan8-memento