Le médicament oublié : mesurer l’invisible

NUMERISATION4Les rapports semestriels publiés jusqu’à maintenant signalent un nombre très élevé d’omissions d’administration d’un médicament. Comment peut-on mesurer ces omissions? Ce peut être parmi les déclarations d’incidents/accidents, par observation directe ou alors par des audits de la documentation. Il peut être ardu de déterminer s’il s’agit réellement d’une omission d’administration ou s’il s’agit d’une omission de documentation.

Afin de diminuer le nombre d’omission, il faut repenser la façon dont on prescrit les médicaments p.r.n. (au besoin) ainsi que la façon dont on documente la non administration d’un médicament p.r.n. afin de quantifier le problème précisément et ainsi pouvoir mesurer l’impact de nos interventions.

Vous pouvez consulter la présentation donnée par Denis Lebel au 6e congrès mondial des infirmières et infirmiers francophones à Montréal, le 2 juin 2015.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :