Charge de travail en pharmacie clinique chez les patients médicaux et chirurgicaux – critique

Nous avons réalisé une évaluation critique de l’article de Stuchbery et al (2010).

L’objectif de cette étude était de mesurer le temps nécessaire à la prestation de services de pharmacie clinique pour des patients hospitalisés en médecine générale et en chirurgie et d’évaluer l’impact de la présentation clinique et de la complexité des patients vus sur cette charge de travail.

Cette étude australienne s’inscrit dans une démarche globale de documentation des activités cliniques des pharmaciens en établissement de santé. Elle apporte un  éclairage intéressant sur le temps moyen requis par clientèle de médecine et de chirurgie, par degré de gravité clinique et par catégorie majeure de diagnostic. Toutefois, il faut interpréter ces données avec prudence, compte tenu de l’écart-type des valeurs moyennes observées. S’il est difficile d’extrapoler ces résultats à la pratique québécoise, ils sont toutefois utiles à la réflexion entourant la hiérarchisation des activités et leur financement.

Vous pouvez consulter l’article publié dans le Pharmactuel.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :