Quelles sont les interactions médicamenteuses cliniquement significatives avec l’aprépitant?

L’aprépitant, un antagoniste des récepteurs de la neurokinine-1, est indiqué en association avec la dexaméthasone et un antagoniste 5-HT3 pour la prévention des nausées et vomissements immédiats ou retardés induits par la chimiothérapie.

Bien que nous possédions des données pour un certain nombre de médicaments, il reste toujours une inquiétude théorique à utiliser l’aprépitant avec certains médicaments connus comme étant des substrats du CYP3A4 et du CYP2C9 et pour lesquels nous ne possédons pas de données. Cette inquiétude est d’autant plus grande avec les antinéoplasiques, étant donné leur potentiel de toxicité et l’importance de leur efficacité. La prudence s’impose dans ces cas, puisque nous savons qu’il existe des interactions cliniquement significatives avec l’aprépitant.

Vous pouvez consulter l’article publié dans le Pharmactuel.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :