Antinéoplasiques : efficacité de décontamination de différents produits et matériels

Quand on travaille dans le domaine de l’oncologie, l’exposition aux médicaments antinéoplasiques est un risque omniprésent. Qui dit exposition aux médicaments antinéoplasiques, dit possibilité d’effets indésirables. Ainsi, pour réduire ces risques, il faut s’assurer d’avoir une faible contamination des surfaces de travail.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons contaminé délibérément des surfaces avec la cyclophosphamide afin d’évaluer l’efficacité de divers types d’équipement (lingettes, semblants de tissu et serpières) et de produits de nettoyage (désinfectants, détergents et produits mixtes).

Pour voir les résultats on peut consulter notre affiche dans le cadre du congrès Hopipharm 2019 le 15 et 17 mai 2019, Marseille, France et le 34ème congrès des étudiants des cycles supérieurs et des post-doctorants en recherche au CHU Sainte-Justine – 24 mai 2019, CHU Sainte-Justine, Montréal, Québec, Canada.

Commentaires fermés sur Antinéoplasiques : efficacité de décontamination de différents produits et matériels

Classé dans Descriptive, Santé et sécurité au travail, Santé et sécurité au travail, URPP

Les commentaires sont fermés.