L’aisance des pharmaciens à faire des choix mise à l’épreuve par une simulation

Chaque jour, les professionnels de la santé sont appelés à faire des choix, et ce avec un certain degré d’aisance qui varie d’un individu à l’autre. Cette variation s’explique par les incertitudes auxquelles ils sont confrontées.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons évaluer l’aisance des pharmaciens à faire des choix dans leur milieu de travail par l’intermédiaire d’une simulation.

Les choix à effectuer portaient sur quatre dimensions : efficacité du médicament, innocuité du médicament, coût du médicament et l’aisance globale vis-à-vis l’acte proposé. La dimension pour laquelle les répondants avaient le plus d’aise était l’efficacité : 67 % des répondants se disaient très à l’aise avec l’efficacité dans l’intégralité de la simulation, contre 45 % pour l’innocuité, 39 % pour le coût, 51 % pour l’aisance globale.

On peut consulter notre article publié dans le Pharmactuel disponible en ligne.

Poster un commentaire

Classé dans Article original, Descriptive, Pédagogie en santé, Transversale, URPP

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.