Présence de particules associées à la préparation de médicaments provenant d’ampoules de verre

Les ampoules de verres sont reconnues comme une source à risque de contamination particulaire. Il est donc reconnu dans la documentation scientifique depuis plusieurs décennies la nécessité de filtrer le contenu d’une ampoule de verre cassée pour la préparation et l’administration.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons réalisé une revue documentaire et effectué une analyse pour évaluer l’efficacité de la filtration.

Toutes les études inclus sauf deux confirment l’efficacité de la filtration. Une analyse des données de 7 études permet de constater qu’il y a une réduction de 83% du nombre total de particules retrouvées lors du prélèvement avec aiguille filtrante.

FILTRANTE2

On peut consulter notre affiche présentée dans le cadre du congrès Hopipharm du 10 au 12 mai 2017 à Nancy, France.

On peut consulter notre article publié dans les Annales Pharmaceutiques Françaises disponible en ligne.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :