Sensibilité anormale au froid chez les enfants prenant des psychostimulants

Les psychostimulants, le traitement pharmacologique de choix pour le déficit d’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), ont été associés aux maladies de sensibilité anormale au froid telles que le syndrome de Raynaud et l’acrocyanose.

Dans le cadre des travaux de l’URPP, nous avons mené une étude VASCULOPATHIEde cohorte rétrospective chez des patients pédiatriques présentant une maladie de sensibilité anormale au froid afin d’identifier la prévalence de ses maladies et les caractéristiques cliniques des enfants sous psychostimulants.

Des 43 patients identifiés présentant une sensibilité anormale au froid, 11 (25%) avaient été exposés à des psychostimulants. Les médecins devraient être conscients que les psychostimulants peuvent être des déclencheurs possibles pour ces maladies.

Vous pouvez consulter notre article publié dans le Journal of Cutaneous Medicine and Surgery et disponible via pubmed.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :