La sagesse des foules: mettre une ordonnance sur Facebook

Vous êtes sur le point de visionner une vignette portant sur l’utilisation des médias sociaux et technologies de l’information en santé.  Avez-vous songé aux opportunités et menaces associés à cette situation ?

Cette vignette met en scène un pharmacien et son assistant-technique en pharmacie qui n’arrivent pas à lire une ordonnance et qui décident de la prendre en photo et de la publier sur le groupe Facebook des pharmaciens du Québec.

Opportunités :

– Le groupe Facebook regroupe des milliers de pharmaciens du Québec et permet, dans des situations comme celle-ci, d’obtenir l’avis de plusieurs professionnels en peu de temps. Dans le cas de cette vignette, cela est susceptible d’accélérer les délais de service pharmaceutique pour cette patiente au lieu d’attendre l’ouverture de la clinique le lendemain, pour clarifier le contenu de l’ordonnance.

Menaces :

– Est-il possible d’assurer la confidentialité d’une ordonnance en la publiant ainsi sur les réseaux sociaux ? Est-il possible qu’un pharmacien reconnaisse le cas provenant d’un ami ou d’un membre de la famille à la lecture de l’ordonnance?

– Faut-il obtenir le consentement de la patiente avant de mettre en ligne son ordonnance? Faut-il laisser une trace de cette intervention au dossier de la patiente ?

-Peut-on s’assurer que les membres du groupe Facebook ne sont que des pharmaciens ?

Vos impressions ?

Répondez à notre court sondage en ligne pour évaluer la portée des médias sociaux et de ces vignettes

Bonne discussion !

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :